Top articles

  • Le Shtandart

    18 septembre 2017 ( #Nantes )

    " Eh ! qu’aimes-tu donc, extraordinaire étranger ? — J’aime les nuages… les nuages qui passent… là-bas… les merveilleux nuages !" C'était hier. Nous voulions le voir avant son départ, le visiter peut-être... Car c'était le Shtandart, venu à Nantes pour...

  • Denis

    28 février 2016 ( #Blois )

    statue de Denis Papin à Blois A l'école on nous racontait son génie, ses malheurs. Son digesteur et sa machine à emporter au loin la force des rivières. Son obstination d'inventeur, la sottise du public. La cruauté des mariniers détruisant ses machines...

  • Sur le chemin

    24 novembre 2017 ( #Fables )

    Sur mon chemin du soir, cette feuille fanée collée comme un timbre gris sale sur le vélin vert frais d'une feuille vivante. Le vent les balançait ensemble, la verte encore bien verte, à peine piquée de rouille, la grise tremblotante, s'accrochant obstinée...

  • Au jardin

    08 mai 2015 ( #Nantes )

    Dans le journal local, on apprenait récemment que le Jardin reçoit tant de visiteurs qu'il est désormais " saturé ". "Saturé", le Jardin ? livré aux foules, aux badauds en troupeaux et aux enfants en joie ? Peut-être. Mais moi, ce qui toujours m'émeut,...

  • L'oeil du hérisson

    07 juin 2015 ( #Fables )

    Il fourrageait dans le jardin, chasseur audacieux du soir, terreur des escargots et des limaces, fatalité des cloportes et des hannetons. J'ai ouvert doucement la porte. Je me suis approchée. Penchée sur lui j' étais l'humain et l'inconnu, j'étais la...

  • A Canary Wharf

    19 juillet 2015 ( #Fables )

    A Canary Wharf, sur les anciens docks de Londres, à l’ombre des gratte-ciels de verre qui inscrivent tout là-haut l’ordre nouveau du monde, les annonces de l’agence Reuters tournent et tournent sans fin dans leur bandeau lumineux. Citi, dit le ciel, HSBC,...

  • Ombres

    02 août 2015 ( #Fables )

    On se retourne au son d'un accordéon dans la nuit. Et tout à coup, sous le pont qu'on vient de passer, il y a ces ombres qui dansent. Des gens qui se sont rassemblés là, sans qu'on sache pourquoi. Qui sont venus, tout simplement, danser ensemble par un...

  • Le vent

    06 août 2015 ( #Fables )

    Le vent le vent le vent le veut. Tout se soumet au vent, tout s'en va dans le vent, tout se perd dans le vent, les chênes, les éléphants, et les gens comme ils sont. Pourtant cela arrive quelquefois que la simple fleur du trottoir, au fort de la tempête,...

  • Dernier soleil

    13 août 2015 ( #Fables )

    A Saintes, dans les vieilles arènes, tous se plaisent à passer sous la haute porte des vivants, celle des conquérants et des vainqueurs, sonore et remplie de lumière. Et, bien sûr, on reste, autant qu'on le peut, à bonne distance de la porte des morts,...

  • Ruine de Rome

    18 décembre 2016 ( #Fables )

    Sur le trottoir sombre et sale, il y avait longtemps qu'elle s'était fait la malle, dame Nature. Mais au pinceau quelqu'un avait écrit son nom sur le ciment, et l'avait même souligné d'étoiles, puisqu'elle était déesse, l'Absente, au ciel comme sur cette...

  • Une fleur pour Elisa - réédition

    28 avril 2017 ( #Nantes )

    Il paraît qu'on vient de vendre chez Drouot un manuscrit d'Elisa Mercoeur. http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-un-manuscrit-original-d-elisa-mercoeur-en-vente-aujourd-hui-a-drouot-25-04-2017-227482 210 pages adjugées à 700 euros. Au moins... Je...

  • Chère Louise

    08 mai 2017 ( #Fables )

    C'était, au fond d'une grande boite poussiéreuse, dans un fouillis de cartes postales fanées séchées au vent du temps, comme un bouquet intact. Une brassée de fleurs fraîches et venues de loin, un bouquet coloré que m'offrait en silence une main disparue....

  • Nymphéas

    02 juillet 2017 ( #Fables )

    A Giverny, le bassin aux nymphéas était bordé de touristes plus nombreux que les rameaux pêcheurs du grand saule pleureur. On m'avait dit que ce serait pénible, que le lieu était désormais trop fréquenté, gâché de foule et de photographies. Pourtant,...

  • Quelque chose de Johnny

    06 décembre 2017 ( #Divers )

    Parce qu'au fond, en y réfléchissant avec sincérité, et malgré tout le mal qu'on a pu en dire, il faut bien le reconnaître, maintenant qu'il est mort, qu'on a tous en nous quelque chose de Johnny, je réédite aujourd'hui ce texte, écrit en 2012 lorsqu'il...

  • La Tempête

    04 février 2016 ( #Enfance )

    Hier soir, la "Folle Journée" était, chez moi, à Carquefou. Et Claire Désert nous a joué La Tempête, qui est peut-être la plus beethovenienne de toutes les sonates de Beethoven. Elle a si bien interprété le dernier mouvement que j'ai cru entendre à nouveau...

  • Danger

    24 janvier 2016 ( #Fables )

    Le danger...? pas de danger qu'il nous écrase, n'est-ce pas. N'est-il pas solidement ligoté ? Maîtrisé, encerclé, ceinturé . Muselé par les lois et les règlements, surveillé par toutes les polices, en quarantaine éternelle dans les grands hôpitaux de...

  • Klapisch saumon fumé

    12 avril 2019 ( #Blois, #Enfance )

    - C'est toujours comme ça, la première fois", disait tranquillement la bonne des Amodio à donna Rosa : "Faut pas vous frapper. Ensuite, petit à petit, on s'habitue. (Anna Maria Ortese, "Une paire de lunettes", in La Mer ne baigne pas Naples) *** En ce...

  • En berne

    14 novembre 2015 ( #Divers )

    Mon blog restera en berne dimanche et lundi. Il me semblerait indécent de poursuivre ma mince quête poétique au lendemain des massacres perpétrés à Paris le 13 novembre. Ce matin, j'ai appris avec stupeur, comme vous tous, les attentats qui ont touché...

  • L'odeur du chocolat

    21 février 2016 ( #Enfance )

    Blois, rue Robert-Houdin Cette brume insensée où s'agitent des ombres, comment pourrais-je l'éclaircir ? (W) A Blois où je suis née, je suis toujours chez moi. A Blois où j'ai été enfant, je suis toujours perdue. Des trains sifflants caracolent et galopent...

  • Dans l'herbe

    06 août 2017 ( #Fables, #Nantes )

    Rue de la Fontaine Launay - Rezé - fresque de Lydie Piffeteau Ce qui me frappe souvent dans le trompe-l'oeil, ce n'est pas sa capacité à nous tromper, bien qu'elle soit quelquefois admirable et troublante, mais tout au contraire sa capacité à révéler...

  • L'ange de l'éphémère

    13 août 2017 ( #Fables, #Nantes )

    Place Sainte-Croix à Nantes - mosaïque clandestine anonyme, attribuée (par la rumeur publique) au street artist Invader... J'avais vu dans les journaux qu'on volait partout à Paris les carrés de céramique d'Invader... Alors, vite, je suis allée voir mon...

  • Les pauvres mécènes

    27 août 2017 ( #Fables, #Lire et écrire )

    Nantes - Chapelle de l'Oratoire - décor d'exposition Oh, he jumped up high Dans un journal espagnol (pourquoi donc espagnol ?), j'ai lu hier un très beau texte, l'hommage d' Olivier Bourdeaut à son frère Xavier, "le mécène le plus pauvre de France", celui...

  • Quand le verre est entier

    03 décembre 2017 ( #Fables, #Nantes )

    abribus - Nantes Il s'exprime bien, c'est vrai, on dirait même qu'il se croit vraiment poète, celui qui nous a laissé, sur la paroi brisée de l'abribus, ce message aussi rouge et vinasse que les révolutions qui fermentent dans les bars - et aussi tristement...

  • Avares

    21 décembre 2017 ( #Fables, #Blois )

    Blois, maison dite "de Denis Papin" C'est une étrange maison, posée comme un pont sur la rue, à regarder passer les badauds comme une eau qui s'écoule. Et, lorsqu'on passe en badaud sous ce haut pont de colombages, c'est, dans l'ombre humide, une plus...

  • Séquoia

    18 février 2018 ( #Fables, #Lire et écrire )

    Séquoia géant (sequoiadendron giganteum) - Château de la Fleuriaye à Carquefou Dans le beau livre où Sophie Chérer a re-nommé * pour nous tant de mots affadis d'usage et de banalité, j'ai lu (ou peut-être re-lu ?) la merveilleuse histoire du mot séquoia....

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>