Top articles

  • Un arbre sur le toit

    19 mai 2017 ( #Fables )

    C'était un arbre sur son toit naviguant vers le large un bel arbre à la proue de nos villes en voyage un arbre capitaine avançant comme un rêve vers son lointain rivage C'était un arbre au ras du ciel claquant la bise aux dieux un arbre sur le pont qui...

  • Un sourire

    31 mai 2017 ( #Fables )

    Je l'ai déjà photographié plusieurs fois. Je ne peux pas m'empêcher de venir vérifier, de temps à autre, s'il est toujours là. Le clown. C'est un vieux clown maintenant, un vieux clown avec un vieux sourire. Un sourire de six ans... Peu de gens y parviennent,...

  • Monsieur Menuet et mademoiselle Chanson

    04 juin 2017 ( #Fables )

    Fleurie, engazonnée comme un petit jardin, la boîte aux lettres avait l'air de me faire cygne... je veux dire, de me faire signe. Qui donc s'était logé là, sous ce toit de fleurs bleues, dans cette charmante boîte à billets doux ? "Monsieur Menuet et...

  • Le triomphe du charcutier

    11 juin 2017 ( #Nantes )

    C'était comme un arc au triomphe tranquille, accoudé en vieil artisan sur un coin de vitrine, au milieu du pâté effondré des maisons démolies. Deux piliers de passé en tablier bien rouge et en bleu de faïence. Une transparence de vitrine éclatée où flottaient...

  • Rue de la Convention

    18 juin 2017 ( #Divers )

    Je me posais cette question, tout à l'heure, rue de la Convention, dans ce vieux village républicain de Chantenay où les boulevards s'appellent encore Liberté, Egalité et Fraternité : La Convention, combien sauraient encore ce que ce mot veut dire, si...

  • Surveillance

    09 juillet 2017 ( #Fables )

    Au château d'Anet, j'avais aussi photographié cette étrange inscription, enroulée comme une paupière autour de l'"oeil" de la chapelle-cénotaphe de la déesse du lieu : SURVEILLANCE. Elle me serait restée incompréhensible, si je n'avais pas lu, dans une...

  • Camden

    11 juillet 2017 ( #Divers )

    J'ai appris que Camden market avait brûlé. Camden... Camden Lock, le grand marché cosmopolite des chiffonniers de Londres, ravagé aujourd'hui par les flammes comme le fut jadis la City. J'y étais allée l'année dernière, sans y prendre grand intérêt. Un...

  • L'homme au lion

    15 juillet 2017 ( #Fables )

    Sur les plages où l'on se met à nu, si souvent on croise des rêveurs. Il rêvait celui-là, indifférent à ceux qui le regardaient, en modelant son lion de sable. Il rêvait d'un monde où il aurait été sculpteur, où il aurait été le dieu des formes inconnues...

  • A terre

    27 juillet 2017 ( #Fables )

    Sur la terrasse il gisait à terre, couché sur le dos, vaincu, dans son armure luisante, comme ces lourds chevaliers du moyen-âge que leur armure trop pesante, les empêchant de se relever, entraînait dans la mort. Sur l'écran trouble de ma mémoire, j'ai...

  • L'iceberg

    01 août 2017 ( #Fables )

    C'est l'été des vacances, des bouchons, des troupeaux d'insouciance. Et moi, je pense à lui. De temps en temps. Pas tout le temps. Il ne faut rien exagérer, puisque c'est l'été de l'insouciance en vacances... Mais quelquefois, quand j'ai trop chaud, ça...

  • Minute de silence

    19 août 2017 ( #Divers )

    Quand j'étais enfant, chaque journée était un lent voyage, chaque jeudi était tout un pays, chaque dimanche était un continent, et les vacances étaient la voie lactée entière, traversée seconde après seconde, qui n'en finissait pas de s'étirer dans l'univers...

  • Le goéland

    20 août 2017 ( #Fables )

    C'était un goéland blessé qui arpentait la plage. Tranquille. Sans un cri sans un gémissement, sans paraître souffrir. Portant son aile en bandoulière, allait de long en large. Simplement étonné de ne plus s'envoler, allait et revenait d'un pas lent de...

  • Plage

    03 septembre 2017 ( #Fables )

    Une plage, c'est un morceau du monde. C'est un monde. Il y a les familles chargées de sacs et de jouets, et les femmes seules aux seins nus, les enfants bâtissant des chimères aux airs de forteresse, et ceux qui veulent apprendre à combattre les vagues....

  • Baudelaire dans la rue

    12 septembre 2017 ( #Fables )

    C'est toujours étonnant, ces gens qui utilisent les murs comme des pages blanches pour y noter absurdement des mots qu'on efface aussitôt. Mais c'est la ville, au fond, qui veut cela. La ville qui ne fait jamais silence et exige de nous tous des mots,...

  • Colchique - version 2 (réédition)

    24 septembre 2017 ( #Fables )

    Le vent froisse en rêvant Ses bouquets de septembre Où grandit comme l'ombre Le colchique aux yeux tendres Des arbres goutte à goutte Tombe l'or Dans la boue Automne compagnon De nos jours qui s'en vont Tes fleurs font sous nos pas de grands chemins de...

  • Grenouille

    07 octobre 2017 ( #Fables )

    grenouille de l'automne grenouille feuille brune grenouille aux yeux tout ronds comme gouttes d'eau blonde grenouille de l'étang grenouille au coeur battant grenouille aux mains d'enfant grenouille au bord du temps grenouille avant le saut friselis de...

  • Avec sa lampe jaune à écarter les ombres

    01 janvier 2018 ( #Divers )

    Avec sa lampe sourde de mousses oubliées, d'insectes desséchés et de feuilles flétries, Avec sa lampe brune de jardins sous la pluie, de forêts en bourgeons et d'oiseaux en chemin, Avec sa lampe haute à affronter le vent, à recarguer les voiles, à rouler...

  • Une flaque

    12 janvier 2018 ( #Fables )

    Presque rien d'eau sur le trottoir. Une flaque. Quelques gouttes roulées sur la paume du bitume. Juste une peau de pluie légère. C'est si peu, c'est si mince, et pourtant c'est immense : un arbre y nage en frissonnant, un nuage y mûrit dans son ciel,...

  • L'horloge à remonter le temps

    28 janvier 2018 ( #Fables )

    Je l'ai aperçue en passant. Elle battait dans son coin de vitrine comme un vieux coeur humain. L'horloge à remonter le temps. Pour vingt-quatre euros seulement - vingt-quatre euros, ou vingt-quatre heures, qu'est-ce que c'est, qu'est-ce que c'est donc,...

  • La rose sous la neige

    10 février 2018 ( #Fables )

    La neige. Ce silence quand elle tombe. Cet enchantement soudain de la banalité devenue cristal et blancheur. Comme une tentation de pureté mortelle. Et nos pas déchirant tant d'étoiles minuscules et glacées descendues sur la terre, jusqu'où pourraient-ils...

  • L'homme qui crie (réédition revue)

    11 mars 2018 ( #Blois )

    J'ai photographié l'homme qui crie au château de Blois. Anonyme et obscur, barbouillé de lichens, de mousses et de larmes, érodé de poussière et de pluies, on le remarque à peine parmi les gargouilles du toit. Il se tient si obscur, au-dessus de la grande...

  • Demain printemps

    19 mars 2018 ( #Fables )

    J'étais au supermarché tout à l'heure. C'était un soir comme les autres, un soir de fatigue et de foule, au retour du travail. Un soir à pousser mon chariot, comme on pousse les jours que plus rien ne distingue des nuits. Soudain, devant la boutique du...

  • Marronniers

    22 mars 2016 ( #Fables )

    Tout le monde les connaît, ces "marronniers", qui viennent, de temps à autre, dans nos journaux, éventer de quelques feuilles légères les encalminages fugitifs et les brèves accalmies de l'actualité J'ai appris récemment que l'expression provient d'un...

  • Par les cornes !

    20 mars 2016 ( #Fables )

    L'un nous parant la viande, l'autre allongeant nos crins, Artistes en magasin, poètes à leur façon, Ces deux marchands malins s'étaient en bons voisins Passé la bête à cornes et le bétail à laine Pour le dire d'un sourire en manière d'unisson Aux oisifs,...

  • Esp !

    19 février 2016 ( #Fables )

    C'était un soir de gris, tout maculé de pluie. Elle pleurait sous ses bleus, l'encre à mélancolie, L'amour toujours toujours - et l'espérance à peine. Car toujours ils espèrent, ceux qui n'ont que des murs Pour écrire sur les coeurs. Et toujours ils espèrent,...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>