Dans l'herbe

Publié le par Carole

Rue de la Fontaine Launay - Rezé - fresque de Lydie Piffeteau

Rue de la Fontaine Launay - Rezé - fresque de Lydie Piffeteau

Ce qui me frappe souvent dans le trompe-l'oeil, ce n'est pas sa capacité à nous tromper, bien qu'elle soit quelquefois admirable et troublante, mais tout au contraire sa capacité à révéler le vrai, à diriger notre regard vers une réalité banale et sans éclat qui nous aurait certainement échappé, en lui faisant faire un détour par l'image de cette même réalité.
 
Il est midi et on rentre chez soi. On passe par le petit raccourci de la ruelle, on admire au passage, sur le mur au trompe-l'oeil, le beau linge blanc attendant, dans son seau de métal, avec ses plis d'ombres fraîches qui sentent encore la rivière, qu'on l'étende au soleil.
Et on admire, évidemment... Que tout cela est bien fait, on pourrait s'y tromper... Mais... ce petit souffle de vent n'a-t-il pas fait vibrer l'une des tiges ? et cette étincelle soudain allumée par le soleil... qu'est-ce donc ?... cette petite renoncule, et cette herbe folâtre, font-ils vraiment aussi partie du tableau ?
On se penche, et soudain on les voit, réellement posées sur la fausse prairie, frémissantes et vivantes, la renoncule d'or, et l'herbe au vent empanachée de graines. On les voit, comme on ne les avait jamais vues, ces plantes folles du trottoir, ces merveilleuses méprisées compissées par les chiens.
Et on comprend, soudain, que c'est cela, la divine tromperie et la vraie magie de ce qu'on appelle l'art : nous tendre comme un miroir l'image où le réel se réfléchit, pour qu'enfin il nous soit possible de le voir.

 

Publié dans Fables, Nantes

Commenter cet article

Thérèse 09/08/2017 08:13

Un petit mouvement qui inspirent bien joliment l’œil et la plume.

Pastelle 08/08/2017 21:30

Très beau doux mélange du vrai et du faux, à s'y perdre, ou à s'y trouver comme tu le dis...

zadddie-lllelie 08/08/2017 01:09

et quand c'est relayé par toi!....encore plus magique!

mansfield 07/08/2017 21:27

Donner à voir, offrir au regard de l'autre ce que l'on voit soi, un beau défi de peintre!

Nounedeb 07/08/2017 15:53

Ronron.

Catheau 07/08/2017 08:01

Révéler l'or du commun, vous n'y manquez jamais, Carole !

La Baladine 06/08/2017 18:51

Jolie définition de l'art, qui met en valeur les choses les plus communes, amène la lumière sur de petites choses ordinaires que nous ne voyons plus vraiment, et les rend précieuses!

Aloysia 06/08/2017 15:57

Magnifique, Carole.

almanito 06/08/2017 10:19

Toute la magie du StreetArt, exploiter et révéler le petit détail de rien, si important

jill bill 06/08/2017 08:04

Il y a des gens qui savent se servir de coin de rue... la bassine à lessive, toute mon enfance... ;-)