Un reflet en 4G

Publié le par Carole

visage-flaque.jpg
Reflet dans une flaque d'une affiche publicitaire vantant la "4G" de Bouygues - Nantes, cours des Cinquante otages, 27 janvier 2014
 
 
 
   Le trottoir était noir, la pluie battait sa coulpe et la ville pleurait dans la nuit sans remède.
   Soudain, j'ai vu dans la flaque, à mes pieds, ce visage en 4G qui venait de tomber d'une affiche, et qui me souriait, heureux comme un hasard, double comme un reflet recommençant le monde.
   Car chanter sous la pluie, et marcher dans les flaques, c'est avancer très loin, sur des chemins d'enfance, glisser par la 4G du rêve sur la pente irisée de toute fantaisie. Et s'en aller, joyeux, sur les brisées de l'improbable et les sentiers perdus de ce grand bois dormant que cache toute ville.
   Rêverie de la pluie, malice de la flaque, qu'aucun panneau publicitaire n'enfermera jamais.
 
 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Magnifique : pas d'autre mot !
Répondre
D
bonjour, elle est étonnante cette image. plus je la regarde et plus j'ai une sensation bizarre. Comme si elle était inversée ce qui est un comble pour des reflets..
Répondre
C


Oui, je l'ai inversée, justement pour accentuer l'idée de bizarrerie,et de dualité, et donner un peu le "vertige" au spectateur. Contente que tu aies remarqué l'effet. Note bien que dans le sens
normal elle était déjà assez étonnante. 



D
"qu'aucun panneau publicitaire n'enfermera jamais" : elle est très belle cette phrase. Et puis la photo est étonnante.
Tout n'est qu'une question de regard. Il y a des regards qui ouvrent, qui libèrent.
Répondre
C


Tout n'est qu'une question de regard, j'en suis si bien convaincue que c'est à cette idée que j'ai consacré la majorité des textes de ce blog. Merci, Dalva.



G
J'ai cru que c'était la photographe
Répondre
Z
ça me fait penser qu'il faudrait que je sache ce que c'est ( précisément) la 4G...
Répondre
M
Capter l'instant dans ce qu'il a de curieux et insolite!
Répondre
N
Belle photo, joli texte...
Un bisou !
Non, deux !
Hi hi hi !
Répondre
C


En double ! merci, Nina.



J
Un heureux hasard qui a fait d'une flaque, un messager du sourire ! Amitiés. Joëlle
Répondre
A
Je retiens que la 4G du rêve suffit pour être heureux, pas besoin de l'autre, qui se vend.
Répondre
A
"les sentiers perdus de ce grand bois dormant que cache toute ville", merci Carole, je marcherai désormais avec elle en tête, l'image est tellement juste pour moi. Merci
Répondre
C
Un éclaboussement d'enfance que celui où l'on marche dans les flaques.
Répondre
M
Même sous la pluie.. un sentiment de beauté de bonheur peut se révéler
Répondre
R
Test du miroir ou Narcisse s'admirant ?
Répondre
A
Merci Carole. Justement, je me disais en ouvrant ton blog qu'on avait souvent les mêmes idées.
N'empêche, ta photo et ton texte sont bien beaux!
Répondre
J
Oui lu chez Anne-Marie... Bel écho à son écrit ! Merci...
Répondre