Le mouvement perpétuel

Publié le par Carole

     C'est sa fille qui m'a téléphoné.
    Pas lui. Sa fille. Bredouillait une histoire absurde. Son père, disait-elle, son père, un vieil homme de quatre-vingt-douze ans, avait mis au point une invention. Une invention de très grande portée. Une sorte de mouvement perpétuel... un engrenage qui... un mécanisme que... elle ne savait pas bien expliquer... mais son père, lui, me dirait, il m'expliquerait, me montrerait, me convaincrait...
    D'habitude, quand on reçoit ce genre d'appel, on cherche une manière polie d'éluder. 
   Je vous rappellerai madame... bien entendu sans faute... dès que j'en aurai le temps... laissez-moi votre numéro... je suis très occupé ces temps-ci je vous contacterai... 
    Evidemment on ne donne pas suite. Evidemment. [...]
 
Récit à lire sur mon blog de  récits et nouvelles cheminderonde.wordpress.com

 

Publié dans Récits et nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article