More living

Publié le par Carole

More living

.

Au château de Blois, il y a aussi ce tableau, si extraordinaire, dans sa naïveté de vitrail : c'est une représentation, par un élève d'Antoine Caron, de la décapitation du grand Thomas More, l'inventeur du mot "utopie", qui avait eu le courage de s'opposer à Henry VIII.
Le peintre a montré simultanément deux moments bien distincts : celui de la marche au supplice, où le philosophe agrippé par un de ses disciples s'arrête devant nous, bien vivant, puis le moment de la décapitation, où déjà il s'engage dans la mort. Et ce qui est remarquable, c'est que la scène où il se tient vivant et aimé est placée au premier plan, tandis que celle de sa mort s'efface tout au fond, presque indéchiffrable et irréelle, tant les silhouettes du bourreau et de sa victime y sont minuscules et décolorées.
Et c'est vers le vivant, d'abord, vers celui que le disciple retient parmi les hommes, que s'en vont les regards. Chacun pose en passant sur lui un peu de son reflet, que la vitre retient pour un instant sans prix.
 
Il est toujours vivant, l'Utopiste, le vieux peintre naïf ne s'y est pas trompé, il ne peut pas vraiment mourir, n'est-ce pas, l'Utopiste, tant nous avons encore besoin de lui.
More alive. More living than ever, n'en déplaise aux puissants de ce monde.

Publié dans Blois

Commenter cet article

Catheau 01/03/2015 17:20

Et dire que l'on décapite encore et toujours de nos jours !

philae 27/02/2015 17:21

superbe toile

Carole 27/02/2015 17:47

On peut la voir au château de Blois. Merci Philae.

Jonas D. 24/02/2015 12:44

Une fin, comme un épilogue, renvoyée en fin d'ouvrage, juste quelques pages au lointain, presque anecdotiques au regard du texte d'une vie. Jonas.

mansfield 23/02/2015 19:02

Espoir, immortalité, comment ne pas représenter ce qui titille l'humanité avec force!

Quichottine 22/02/2015 21:09

Je découvre aussi...
Merci pour ce très beau moment de découverte.

More ne peut pas mourir, c'est vrai...

flipperine 22/02/2015 18:46

l'utopiste peut arriver à nous faire rêver

M'mamzelle Jeanne 22/02/2015 10:19

Merci Carole pour ce beau témoignage.. que vive l'Utopie !

michèle 22/02/2015 07:18

Un beau texte, Carole! Très beau tableau. Une évocation de Thomas More, d'un grand homme qui croyait à la possibilité du progrès des esprits et des moeurs. La succession des siècles a-t-elle été à
la hauteur de son humanisme optimisme?

almanito 22/02/2015 07:17

C'est très beau, ces reflets des visiteurs qui s'incrustent dans le tableau, illustration que partout et à toutes les époques, barbarie et humanisme ont été confrontés.

jill bill 22/02/2015 06:08

Je découvre et j'apprends... Il ne fait tjs bon s'opposer à ceci cela de nos jours ça et là dans le monde... merci Carole...