Hospitalité

Publié le par Carole

hospitalite.jpg
 
Ce soir-là, j'étais justement invitée. Je ne savais pas que, bien avant la porte où je devais sonner, je serais doucement conviée à m'asseoir, dans la rue, sur un canapé bleu de ciel, près d'une hôtesse inconnue, invisible à beaucoup, familière pourtant à tous.
Je l'avais longtemps attendue, je lui ai aussitôt souri.
Souvent elle m'avait fait défaut, mais jamais je n'avais cessé de croire en elle. Si douce et bonne, très vieille, un peu bavarde, et si confiante, pas bien riche, toute simple, ce soir d'été, sur ma route, elle était là. J'ai murmuré son nom avant de repartir, pour que les murs en retiennent un instant l'écho.
Hospitalité.
 
Dire que depuis, on a évacué le canapé avec les encombrants...

Publié dans Fables

Commenter cet article

FAN 30/08/2013 18:49

Oui, c'est un texte très tendre sur une amie qui devait aimer papoter de choses et d'autres et dont la présence restera dans la mémoire du quartier!! BISOUS FAN

erato :0059: 09/08/2012 20:35

Un regard qui a capté la touche de chaleur qui émanait de cet endroit. Tu as l'art d'exprimer ces moments. Belle soirée, bises Carole

Lorraine 09/08/2012 09:27

Le presbytère, la croix, le canapé...L'hospitalité ressentie sur ce trottoir a pris des formes inattendues que tu as pourtant remarquées. L'inspiration est un léger papillon qui pose un regard
particulier sur les choses. Tu as vu ce côté particulier,Carole, pour notre plus grand plaisir et un peu de méditation. Merci!

Balladine 08/08/2012 13:38

Insolite ce canapé installé sur le trottoir, là où on l'attend le moins, et qui inspire le promeneur solitaire à réfléchir au sens de l'hospitalité...

Hélène Carle 07/08/2012 23:23

Et entre la brique et la pierre, on devine un long morceau de puzzle qui a forme de femme hospitalière!

Hélène*

Gérard 07/08/2012 23:16

De l'insolite, par exemple un petit apéro sur le bord du fauteuil

Plume 07/08/2012 22:06

J'avais depuis quelques années l'envie d'installer une bergère, à l'extérieur de ma maison tout près de la rivière pour que les randonneurs fassent une pause-causette ... à la lecture de ton
récit,et bien je vais le faire !
Une superbe interprétation Carole,l'avenir dira si tous les passants se sentiront accueillis ?
Bisous, Plume .

Carole 08/08/2012 23:24



C'est vraiment une très belle idée... une très très belle idée.


Pour les intempéries, il y a peut-être des solutions, mais je ne sais pas du tout.


Merci, Plume, amitiés.



DVnumerike 07/08/2012 21:29

J'adore ces moments inhabituels, ou un objet trouve pour quelques heures un dernier lieu de vie.

Carole 08/08/2012 23:21



Moi aussi, et quand je peux prendre la photo, je me montre un peu indiscrète...



Amaryllis 07/08/2012 21:25

Hospitalité ourejet de l'ancien fidèle pour le nouveau plus "in" ??? Salut Carole

Carole 08/08/2012 23:20



Bonjour Amaryllis, je suis toujours heureuse de t'offrir... l'hospitalité... sur mon blog !


Tu as raison, la mode a chassé ce canapé sur le trottoir, et le voilà "out", lui qui voulait accueillir chacun.



Nounedeb 07/08/2012 18:46

Ronron.

Carole 08/08/2012 23:17



Et "ronron" de plaisir en écho à ton ronron...



marine D:0019: 07/08/2012 17:08

Il était pourtant beau ce canapé, tu as eu raison de lui rendre une seconde vie Carole, pleine d'émotion...

Carole 08/08/2012 23:13



Merci, Marine !



suzâme 07/08/2012 16:57

Un belle tournure et un contenu qui donne espoir. Une fable aussi, puisqu'elle n'est pas toujours installée à l'entrée des propriétés. Une porte s'ouvre. Est-ce son visage rayonnant, ses deux ou
quatre bises spontanées?

Carole 08/08/2012 23:13



C'était devant un presbytère, mais je crois que le bâtiment était en vente... une explication, peut-être.



mansfield 07/08/2012 15:57

Comme quoi, tout le monde n'est pas sensible au charme d'un vieux canapé! Heureusement que tu es là pour nous en faire apprécier la chaleur et le moelleux!

Carole 08/08/2012 23:12



Il était doux et chaud comme un ciel d'été... mais dédaigné !



Catheau 07/08/2012 15:52

L'hospitalité : un diamant sur canapé !

Carole 08/08/2012 23:11



Splendide formule, merci !



jill bill 07/08/2012 13:24

Bonjour Carole ! Un lieu qui se veut convivial déjà sur le trottoir avant que de pénétrer la demeure... chose rare ! Avec les encombrants, l'Hospitalité, tout se perd ma bonne dame ! Jill

Carole 08/08/2012 23:10



Eh oui, tout se perd. J'ai pris la photo devant l'entrée d'un presbytère.