La grenouille

Publié le par Carole

 grenouille-5.jpg--recadre.psd.jpg
 
Grenouille de la Houzée, patiente dans l'eau lente, ton coeur palpite comme un soleil minuscule, et le monde tourne autour de toi qui ne le sais pas.
Dans l'eau trouble qui tièdement infuse, accroupie sur ton ombre comme sur un nid d'oeufs nouveaux, tu attends, brindille frêle, pailletée d'algues, de pétales et de boue. Bientôt tu bondiras, d'un bel élan de source, avide, impitoyable, vers la mouche dorée qui passe.
 
Quand tu disparaîtras demain dans le bec sans fond du héron, tu n'auras pas un cri.
Tu es la vie, et tu ne le sais pas.
 
grenouille-houzee.psd-copie-1.jpg

Publié dans Le village : Selommes

Commenter cet article

Dominique Maillet 04/01/2013 22:42

Bonsoir
J'ai parlé de Selommes récemment avec mon frère Thierry (vous vous connaissiez)et lui ai recommandé vivement de découvrir ce livre!
Pour revenir à votre réponse:
- je ne l'avais pas, à ce moment là, lu et regardé
- mais "le présent de l'indicatif ... d'enfance" est un commentaire un peu trop technique !!!
C'est comme si vous commentiez les conditions de prise de vue de l'église, p45 ...
De belles photos,touchantes, évoquantes, ... Merci

Carole 04/01/2013 22:57



Merci de m'écrire encore. Je ne voulais pas être technique, bien sûr (même si, moi, je suis bien obligée de me poser des questions "techniques"), mais c'était un peu difficile à expliquer sans
citer l'ensemble du paragraphe. J'espère que maintenant que vous avez lu, cela vous semble plus clair. Les conditions pour la prise de vue de l'église ? A "l'heure bleue", juste avant que le ciel
noircisse... 


Je ne me souvenais pas que je connaissais votre frère, mais c'est tout à fait possible en effet. Il faut dire que le temps a passé, et que, si certains souvenirs sont restés très précis, d'autres
se sont effacés.


Si vous me donnez votre adresse postale (par exemple en m'envoyant un mail par le formulaire de contact - ou directement à : carole.chollet@gmail.com), je vous enverrai une édition papier du
livre, car j'aime l'offrir à ceux qui s'intéressent à Selommes et, ancien propriétaire du moulin de Cornevache, vous avez beaucoup fait pour nos vieilles maisons un peu délaissées.


Cordialement à vous et à votre frère.



Maillet dominique 19/10/2012 23:01

Je n'ai pas trouvé le texte exact relatif au moulin de Cornevache, mais non, il n'est pas en ruine. Apres avoir refait faire la couverture, ..., nous l'avons vendu et les propriétaires continuent
la restauration: je le trouve plutôt beau !!!

Carole 19/10/2012 23:24



Il est même magnifique ! Je n'ai pas dit qu'il était en ruines aujourd'hui, mais quand j'étais enfant, ce qui remonte à... une bonne quarantaine d'années, et même un peu plus, malheureusement...
! J'y allais souvent me promener, et les ruines étaient pour moi celles du moulin lui-même, pas vraiment de la maison, qui d'ailleurs était sans doute simplement fermée, et à laquelle de toute
façon je n'avais pas accès...


J'en parle rapidement dans "Cartes" http://carole.chollet.over-blog.com/article-cartes-108937871.html.


J'ai écrit : "Sur les cartes étranges du rêve et de la mémoire veille le monde qui est nôtre, l'autre monde plus vrai qui ne peut cesser d'exister qu'avec nous  [...] quant au moulin de
Cornevache, il est toujours en ruines dans son paradis murmurant... Sur le pont vacillant j'y suis toujours assise, au bord du ciel..." on voit bien que le présent de l'indicatif marque
la permanence des souvenirs d'enfance dans la mémoire, après tant d'années. Il ne faut pas oublier que ces textes notent surtout des
souvenirs, puisqu'il y a trente ans que je n'habite plus Selommes.


Je ne savais pas que vous aviez été le propriétaire du moulin : je rêvais d'y habiter à l'époque ! c'est vraiment un endroit exceptionnel avec la présence de la rivière, des bois, et ce nom
fabuleux de "Cornevache". Je vous félicite d'avoir "retapé" ce lieu qui est l'un des plus beaux de la région à mon avis.


Merci de m'avoir écrit.



Cendrine 13/08/2012 19:39

Je sens le souffle de l'eau, je perçois son doux clapotis au creux de mon être et cette si jolie grenouille, verte comme la vie, maillon nourricier, enchante mon regard.
Merci pour ce très beau texte et cette superbe photo.
Amitiés, excellente soirée
Cendrine

erato :0059: 09/08/2012 20:31

Une belle photo naturelle , simple comme la vie qui s'écoule sans questions . Tes mots sont beaux et tellement vrais qu'ils en sont inquiétants de fatalisme. Mais c'est mieux ainsi!
Douce soirée Carole

Martine 09/08/2012 04:58

Une petite vie .. qui vit... sans se poser de questions sans doute, contrairement à nous.
Instant fraîcheur...

Bonne journée Carole ;)
Martine

Gérard 09/08/2012 00:10

Si le crapaud se transforme en prince charmant, la grenouille en fée ? j'attends ! ! ! !

Hélène Carle 08/08/2012 22:55

J'aime ce coeur qui palpite comme un soleil!
Petite grenouille,
joli souffle d'inspiration,
poème amphibien!

Hélène*

suzâme 08/08/2012 21:13

"Ton coeur palpite comme un soleil minuscule..." et c'est comme si mon oreille écoutait ce que je lis... ton émerveillement pour la vie et ta douceur. Suzâme

Nounedeb 08/08/2012 17:19

Un sort qu'elle partage avec sa soeur ailée, libellule...

EmilieRD 08/08/2012 15:46

Bon mercredi!

Balladine 08/08/2012 13:46

Et oui, elle n'est qu'un des chainons de la diversité animale... Et nous les humains, où sommes nous sur cette échelle ?

joelle.colomar.over-blog.com 08/08/2012 13:26

La nature est impitoyable, mais c'est sa loi.Je dois m'y faire mais c'est difficile ! Amitié. Joëlle

mansfield 08/08/2012 12:24

Le cycle de la vie, la différence c'est que nous, nous le savons. Et pourtant, ça ne nous empêche pas de nous détruire à qui mieux mieux...

Plume 08/08/2012 11:18

Une superbe photo, miroir de ton regard sur la vie . Quelles belles images,que c'est BEAU !
Bisous Carole, Plume .

L'Angevine 08/08/2012 08:30

ben je vais m'initier à la poèsie....bon c'est pas dit que je serais plus douée que tes écrits mais les clichés me parlent mieux....

Carole 08/08/2012 10:44



L'Angevine, moi c'est à la photo que je m'initie... je n'en fais pas depuis longtemps, et je n'ai qu'un petit appareil, mais, sur les blogs, j'aime bien regarder les clichés des autres, et vos
"balades en photo" sont très évocatrices.



jill bill 08/08/2012 07:55

Bonjour Carole, manger et être mangé... Il s'en passe dans la Houzée.... Clin d'oeil de jill

Catheau 08/08/2012 07:17

Vous êtes ce beau regard sur la Vie et nous le savons ! Merci.