Gris

Publié le par Carole

Gris
Les murs sont gris.
La ville est grise.
Le temps est gris.
La vie est grise.
Les gens sont gris.
Et l'âme est grise.
 
Le monde est gris.
C'est convenu,
c'est entendu.
 
Mais les mots,
les mots, au moins,
les mots qui dansent comme atomes dans la poussière des villes, on peut les rouler chaque soir sur la peau de soleil qui revêt les trottoirs, on peut les retremper au frisson pailleté de néon des pluies grasses, on peut les baigner de lumière au pied des réverbères où s'épanchent les chiens
 
pour en repeindre à l'or fin
de fantaisie
de poésie
les murs la vie
la ville le monde
l'âme et le temps
les réverbères et les chiens dans le soir
la poussière les néons les trottoirs
les gens qui passent sans rien voir
 
et même le mot
Gris

Publié dans Fables

Commenter cet article

Catheau 01/01/2017 17:48

"J'ai pris ta boue et j'en ai fait de l'or" et vous le dites à votre manière inimitable.

Quichottine 18/12/2016 12:18

Qui sait regarder encore, ailleurs qu'en soi...?
Tes mots sont magnifiques, Carole.
Merci pour ce gris qui devient or dans tes yeux.
Passe une douce journée.

FAN 17/12/2016 17:51

le gris, la grisaille!! les coups de grisou!! c'est une couleur hivernale mais dès que la neige tombe, le blanc égaie les coeurs et les âmes!! Restons attentifs, le bleu revient en Janvier, les jours rallongent!! Bisous Fan

MireilleD 17/12/2016 01:10

Bonjour Carole, un peu de mélancolie au travers de ce gris ... et pourtant cela fait partie de la réalité aussi .

Aloysia 16/12/2016 15:06

Beau poème à la gloire des mots ! Les mots recréent dans n'importe quel sens suivant la volonté de celui qui les emploie ce qui a été perçu ...

Richard LEJEUNE 16/12/2016 10:35

C'était donc cela la quatrième de couverture du roman "50 nuances de gris" ?
Très bien écrite, pour une fois !!

Carole 16/12/2016 13:56

Je n'y avais pas pensé. Mais oui, bien sûr !

Livia 16/12/2016 09:09

Magnifique ta déclinaison du gris, dans la ville grise sous le ciel gris avec l'âme grise, tout cela devenu or et argent sous tes mots si pleins de couleurs et de parfums!

jill bill 16/12/2016 08:47

Ah le mot en lettre d'or quand la parole est d'argent, le gris, c'est vrai qu'il est présent partout, merci Carole, un peu de rose avec toi...

JC 16/12/2016 08:46

La farandole des mots est heureusement là pour égayer le temps et nos esprits maussades. Et tu sais si bien l'animer ! Belle journée Carole. Amitiés. Joëlle

Nounedeb 16/12/2016 08:19

La grâce du gris ainsi dûment célébrée.

Alain 16/12/2016 08:08

C'est ce que vous faites chaque jour, Carole. Vos mots ne sont pas gris mais bleu, rose, jaune... un arc en ciel.

almanito 16/12/2016 07:33

C'est qu'il va en falloir plus que jamais, des poètes, des peintres de mots Carole-Prévert pour éclairer les âmes et colorer les rues du monde...