Heure d'hiver

Publié le par Carole

Heure d'hiver
Ouvrez c'est l'heure
Ouvrez la porte
Au vent qui heurte
Au vent qui frappe
C'est l'heure d'hiver
Le jour des morts.
 
Nos verres se brisent
Au pli des ombres
Plus de champagne
Au fond des coeurs.
 
Mais le vent jappe
Et l'heure aboie.
 
Avec nos mains
Qui sont des feuilles
Et nos regrets
qui tremblent et pleurent
Ouvrons au vent
Qui nous emporte
Et faisons fête
Au temps qui grogne
 
Puisque nous sommes
Ses enfants.

Publié dans Fables

Commenter cet article

Martine 07/11/2016 06:38

Superbe Carole. J'aime beaucoup
;)

Pastelle 05/11/2016 18:01

Les poèmes sur l'automne sont rarement gais, alors que c'est si beau... Je préfère ta conception, fête et champagne.

Quichottine 02/11/2016 12:44

Très beau poème, Carole.
Merci pour ce temps qui me fait cruellement défaut en ce moment...

Gérard 31/10/2016 22:00

Un champagne apparemment bien frappé

JC 31/10/2016 08:05

Un temps qui passe en nous accompagnant, comme des parents le font avec leurs enfants. Belle journée à toi. Amitiés. Joëlle

mansfield 30/10/2016 19:46

Faire la fête au temps, déboucher le champagne et profiter des heures étirables, tu sais nous sensibiliser aux petites joies qui passent!

Nounedeb 30/10/2016 15:27

Enfants du temps, enfants du vent - c'est l'heure exquise...(je commence à l'apprivoiser)
Merci, poète.

Loïc 30/10/2016 09:26

Brisons la glace, et hop la galère !

m'mamzelle Jeanne 30/10/2016 09:23

Vive la vie..
vive le vent d'hiver.. qui nous emmène vers un autre printemps!
Vous avez fait un joli poème..."nous sommes ses enfants.."

almanito 30/10/2016 09:02

Très certainement enfants du vent, soumis à sa douceur comme à ses emportements, quel beau poème pour ce bal d'automne tournoyant.

Aloysia 30/10/2016 08:55

C'est un poème vraiment automnal, si ce n'est hivernal... Ne sommes-nous donc que les enfants du vent ? Tu as dû écrire ça un jour de tempête ! J'aime bien l'expression "le vent jappe et l'heure aboie"... C'est très "parlant"... ;)

Carole 30/10/2016 10:23

Les enfants du temps, Aloysia. Du temps qui est comme le vent.

jill bill 30/10/2016 03:58

L'heure d'été est morte, revoici l'heure d'hiver... ce dimanche a 25 heures, qu'en faire, tout ou rien... champagne, à la vie qui va comme elle va... ;-)