Aquarelle

Publié le par Carole

pluie.jpg
 
La pluie sur le pare-brise repeint la rue d'ici en aquarelle fine.
Le vent trempe ses doigts sur la palette en joie d'un peintre échevelé.
 
La pluie fait son Monet, le temps fait son Sisley.
Dans chaque goutte d'eau tremble un impressionniste.
Il nous pleut des musées comme des giboulées.
 
L'art au coin de la rue pose son chevalet, mendiant sans parapluie.

 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Joli coup de pinceau et de plume !
Répondre
A
Un tout magnifique. C'est un vrai moment de bonheur que de venir te voir ce soir, cela me manquait.
Répondre
M
J'adore! Magnifique tes images
;)
Répondre
G
Voila de la vraie peinture à l'eau
Répondre
M
Jolis, la photo comme les mots...
Répondre
D
Et te voilà devenue peintre par la magie de la pluie...
Merci et bonne journée Carole
Répondre
R
La banalité transcendée !

SUPERBES : cette pluie-là à cet endroit-là ; votre photo et votre texte ...
Répondre
F
Alors là, tu as su saisir l'instant d'un tableau impressionniste où l'on ne peut qu'admirer l'oeil de l'artiste! Jolie photo! BISOUS FAN
Répondre
E
très belle photo impressionniste ! bravo !
Répondre
N
Qui sait ce que voient les peintres, et ce qui les inspire?
Répondre
H
Là je n'ai plus rien à dire sauf que c'est formidable, c'est beau et j'aime lire - merci
Répondre
C


Voilà un commentaire bien agréable. Merci, Hamza !



Z
aime
Répondre
C


Laconique et néanmoins agréable commentaire. Merci, Zadddie !



A
Un peintre ne renierait pas cette toile. Tout y est : spontanéité, vibrations, symphonie en gris, glacis mouillés de traits indéfinis.
Est-il vraiment utile de traîner dans les musées alors que la nature nous offre chaque jour, gratuitement, sa plus belle parure, art sans cesse renouvelé, enjolivé par la photographe Carole ?
Répondre
C


Les musées, c'est passionnant. Mais je voulais dire que quelquefois, nous méprisons de belles choses que l'instant nous offre. La pluie, surtout en été, c'est souvent très beau.



M
Une scène banale transfigurée par la pluie et le regard posé sur elle. Du tout grand art !
Répondre
A
Carole pose sur la vie un regard attendri et fait de la pluie une oeuvre d'art...
Répondre
C


Mais c'est souvent si beau, la pluie. Du moins en été.



A
Ta photo est largement mieux que du Sisley!
J'adore la dernière phrase, très poétique, il n'y a que toi pour transformer en oeuvre d'art un triste jour de pluie!
Répondre
C


J'aime beaucoup Sisley, donc non, ma photo n'est pas "largement mieux". D'ailleurs il n'y a là aucun travail particulier, c'était juste ce que je voyais derrière mon pare-brise. J'attendais là
que la pluie très violente s'apaise un peu. Or c'était très beau, en fait.



J
Monet avait-il des problèmes de vue ? Je me le demande. J'aime ces images estompées par l'eau, les larmes, ils sont d'autant plus émouvants. Amitiés. Joëlle
Répondre
C


Là, je peux te répondre, Monet a eu de gros problèmes de vue dans sa vieillesse, et, comme c'était un immense artiste, il a su explorer les "possibilités" nouvelles que, paradoxalement, cela lui
offrait. Un grand artiste tire parti aussi de ce qui serait pour un autre un handicap.



M
Joli, de bien belles comparaisons, de bien belles similitudes!
Répondre
T
Joli, ce point de vue inattendu!
Répondre
J
A travers le pare-brise, un APN fait son artiste peinture sous la pluie.... On arrête pas une Carole.... ;-)
Répondre