Amitié

Publié le par Carole

amitie-1.jpg
 
    Dans la lumière très pure de cet après-midi de janvier, j'ai aperçu par-dessus les arbres, alors que je longeais le boulevard des Tribunes, de grandes voiles rouges et blanches. Elles voguaient de conserve dans le ciel, comme les caravelles de Christophe Colomb.
    C'était si beau que, suivant la direction qu'elles m'indiquaient, je suis entrée dans l'hippodrome où je n'étais jamais allée. Et j'ai vu sur l'une des pelouses ces trois hommes, trois amis qui manoeuvraient avec passion, en s'efforçant de les faire aller côte à côte, leurs grands cerfs-volants colorés. Les cerfs-volants s'en allaient très haut, si haut que les hommes en paraissaient tout petits, et qu'ils semblaient bien plutôt dans le grand ciel être devenus ces trois oiseaux semblables.

Publié dans Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Attrapons vite les songes que tu nous envoies, de peur qu'ils ne nous échappent ;-)
Répondre
C
Amitié qui porte les rêves au firmament...
Merci pour ce moment de plaisir intense et de rayonnante musicalité.
Cendrine
Répondre
N
Quel beau trio ! Ou plutôt quels beaux trios :)
Tu vois tant de choses que d'autres ignoreraient !
Bises, bonne soirée à toi
Répondre
R
J'ai lu cela aussi dans une "revue" égyptologique publiée par abonnement sur le Net : cette étude suédoise menée par Marie Dracke et son équipe de l'Université de Lund souligne que les scarabées
bousiers ne s’orientent pas grâce aux étoiles comme on le pensait - notamment à propos de ceux, fort nombreux, en Égypte antique - mais selon la bande de lumière qu’emprunte la Voie lactée.

Savez-vous, Carole - et ceci constituera la minute égyptologique de ce jour - que cet animal dont le comportement dut apparaître très bizarre aux yeux des Égyptiens joua un rôle extrêmement
important dans leur mythologie dans la mesure où il fut considéré comme un symbole solaire de naissance et de résurrection ?

Ils l'appelèrent "Khepri" - ce nom vient de "Kheper" = "celui qui advient", "celui qui vient de lui-même à l'existence" - et en firent l'incarnation du soleil levant, suite à l'analogie qu'ils
avaient faite entre le soleil émergeant de l'horizon et le coléoptère coprophage qui présentait la particularité de constituer une boule de fumier qu'il faisait avancer, dans laquelle il avait
inséré ses oeufs et qu'il enfouissait dans le sol ; de sorte que le petit en émergeait dès que formé, semblable au soleil levant.

Le terme entra aussi dans la composition de noms de souverains. Ainsi "Neb-Kheperou-Rê" = "Maître des Devenirs de Rê" fut un des noms attribués Toutânkhamon.

Et dans les musées, vous retrouverez des scarabées de différents formats, de différentes pierres, gravés ou non, amulettes magiques le plus souvent ... "actes officiels", aussi parfois.

Pour des détails complémentaires si le sujet vous intéresse, pour un exemple précis de l'époque d'Amenhotep III et de la reine Tiy, cet article de juin 2009 sur mon blog :

http://egyptomusee.over-blog.com/article-32719624.html
Répondre
C


Vous m'intéressez beaucoup ! Je vais lire tout cela. Bonne journée.



R
Le rêve d'Icare ?
Atteindre l'inaccessible étoile ?
Répondre
C


J'ai lu récemment dans un journal (je crois que c'était Le Monde) l'histoire d'un bousier qui se guide sur la voie lactée. Insectes, humains, nous sommes donc tous, nous que la terre retient,
sous le charme des étoiles.



Z
que tu as bien transcrit
Répondre
Z
un beau moment..
Répondre
H
Trois hommes qui lançaient leurs regards au centre du partage.

Hélène*
Répondre
B
Ces cerfs volants comme des caravelles, l'image est très belle !
Répondre
N
Ce vieux rêve. J'ai fait un tour en ULM. C'était magique, mais le bruit du moteur... Et un en parapente. C'était magique et silencieux. Presque un oiseau...
Répondre
P
Très chouette le parallèle entre l'amitié, ces 3 hommes sur la terre et ces 3 ailes dans le ciel...
Répondre
V
A moteur ??? Je n'avais jamais entendu parler de cela... Merci pour la photo ! C'est vraiment étrange encore, et sûrement très intrigant pour la passante que tu étais.
Répondre
C


Pour le moteur, ta question m'a "alarmée" : ce sont des engins téléguidés que j'ai vus et non des cerfs-volants ordinaires, c'est sûr puisque j'ai pu voir de près les télécommandes, mais en
effet, y a-t-il un moteur comme je l'ai cru, moi qui n'y connais rien ? Je vais me renseigner... pour l'instant je laisse en attente...



J
Bonjour Carole, ils n'on plus rien de ceux de mon enfance en papier maison... voilà un divertissement sain loin des consoles...
Répondre
A
Rêveuse, Jamadrou...
J'aime l'idée du pique-nique sur nappe brodée!
Répondre
J
Almanitoo est un rêveur qui sait que le rêve comme la liberté ne peuvent être atteint que de conserve, oui à plusieurs...
(PS Cet hippodrome, je le connait bien; vieille grand-mère habitait juste en face, un jour pour l'émerveiller dans ce lieu où elle n'osait mettre les pieds, nous avons pique niqué sur une belle
table à la nappe brodée...souvenirs, souvenirs...)
Répondre
A
Trois amis qui tirent les fils de leurs rêves à l'unisson, belle image de la liberté.
Répondre
C


C'était un beau moment sous ce ciel bleu. L'année dernière à la même époque.



M
Le cerf-volant, l'avion.... nous sommes aux commandes et partons à la conquête de cette belle liberté bleue, celle des oiseaux...
Bonne journée Carole
Martine
Répondre
G
en fait c'est surtout un jeu d'adultes pour cerveaux lents ...non je blague.
Répondre