Porte palière

Publié le par Carole

Une porte palière acoustique, voilà ce qu'il aurait fallu. Une porte a-cous-tique. En plus des boules Quies et du casque où elle avait mis à fond "The Wall".
Des murs épais, entièrement tapissés de liège. Des plafonds à triple couche de polystyrène. De la moquette de laine. Des fenêtres quadruple vitrage. Mais, surtout, une porte palière acoustique.
Pour résister. [...]
 
Suite du récit sur mon blog cheminderonde.wordpress.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine 12/02/2019 08:32

Bonjour Carole,

tu as un don pour raconter des histoires surprenantes. je ne m'attendais pas cette évolution. C'était super!
cela fait remonter un très vieux souvenir. Le dernier soir 1960. Le mur de notre chambre à mes soeurs et moi, était mitoyen avec l’appartement d'un couple de la cage d'escalier suivante. et ce couple se criait dessus comme pas possible. Puis , à l'oreille, on entendait bien qu'ils en venaient aux mains! Il me semble que c'était hier. C'est gravé dans un coin de ma tête.

Nina Padilha 01/01/2019 07:12

En parlant d'acoustique, j'ai une de ces migraines !
L'année commence avec un grand café et deux antalgiques !
Bizzz