Top articles

  • L'homme de Victor Hugo

    23 décembre 2012 ( #Fables )

    J'ai découvert avec surprise, sur une colonne Morris, qu'on pourrait bientôt voir au cinéma l'Homme qui rit - le tragique et invisible Gwynplaine de Victor Hugo, celui dont le visage torturé, indescriptiblement détruit, ne pouvait pas plus être vu sans...

  • Autoportrait à la boule de lumière

    06 décembre 2012 ( #Nantes )

    Encore une fois j'étais rue Kervégan, sur cette île Feydeau posée longue et sombre dans la ville, beau navire ensablé, avec ses mascarons baroques en figures de proue, et ses portes de vieux bois gris fermées comme des cales. On avait installé déjà les...

  • Fantômes

    09 mars 2013 ( #Nantes )

    "L'amour propre est, hélas ! le plus sot des amours." (Madame Deshoulières) Et qui donc était-il, celui-là, ce Léon oublié, ce Jamin de chez nous ? Souvent, dans les rues, on marche sous des plaques qui portent, ainsi, des noms d'inconnus. Ils eurent...

  • Lumières dans la nuit

    09 décembre 2012 ( #Fables )

    Il faut imaginer ce que fut, jadis, la terreur de la nuit, dans le cri des bêtes, dans la faim et le froid, pour comprendre aujourd'hui cette passion gaspilleuse qui nous conduit à enchanter de couleurs et de lampes les nuits de notre monde recréé par...

  • A Combray -1-

    26 février 2013 ( #Fables )

    " [L]es pierres tombales, sous lesquelles la noble poussière des abbés de Combray, enterrés là, faisait au chœur comme un pavage spirituel, n’étaient plus elles-mêmes de la matière inerte et dure, car le temps les avait rendues douces et fait couler comme...

  • L'esperluette

    19 mai 2013 ( #Fables )

    pour Emma, forcément Il s'agissait de changer la chaudière. Nous attendions le plombier ce matin. Et nous avons vu arriver deux plombiers, le père septuagénaire aux cheveux blancs, & le fils quadragénaire aux cheveux gris. Toute la journée ils ont travaillé...

  • Papillon

    27 juillet 2013 ( #Fables )

    Une dépêche de l'AFP ( http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/07/23/la-moitie-des-papillons-des-prairies-a-disparu-ces-vingt-dernieres-annees-en-europe_3451289_3244.html ) parue cette semaine dans ces pages intérieures que les journaux réservent aux...

  • L'oeil

    20 mai 2013 ( #Fables )

    Cet oeil, c'est celui d'une inconnue. Je rentrais en tramway, après avoir pris quelques photos, et je les regardais sur l'écran de l'appareil. Je ne m'étais pas rendu compte que ma voisine prêtait une grande attention à mon travail. Nous sommes descendues...

  • Les lunettes de Jacques Prévert

    27 août 2013 ( #Fables )

    Lunettes de Jacques Prévert - Maison-musée d'Omonville-La-Petite Il est parti, mais il nous a laissé ses lunettes. Des lunettes pour voir de près, de bien plus près. Des lunettes pour voir de loin, de vraiment loin. Des lunettes pour voir de haut, et...

  • Arthur le jardinier

    06 novembre 2013 ( #Enfance )

    Je venais de garer tranquillement ma voiture sur la place. Il me semblait, bizarrement, que quelqu'un me regardait. J'ai levé la tête. En effet... Il était là, avec sa cape de bure sur les épaules, comme un vieil homme s'ennuyant et regardant à sa fenêtre...

  • Une fenêtre sur le monde

    20 septembre 2013 ( #Fables )

    Photographier, je crois que c'est d'abord voir le monde à travers le viseur, coller son oeil à ce cadre, et découper ainsi selon lui, en une multitude de petits rectangles ou de petits carrés, l'immensité qui nous entoure. Expérience fascinante et indispensable,...

  • La maison sur le mur

    15 septembre 2013 ( #Fables )

    On voit cela souvent, aux marges de la ville, dans ces béances où l'on construit : une maison fossile enfermée dans un mur, aplatie, écorchée et rugueuse, comme une cicatrice. L'histoire est si connue : c'était, en banlieue, une rue de pavillons tranquilles,...

  • La Côte Sainte-Catherine

    24 septembre 2013 ( #Lire et écrire )

    "Puis, d'un seul coup d'œil, la ville apparaissait. Descendant tout en amphithéâtre et noyée dans le brouillard, elle s'élargissait au-delà des ponts, confusément. La pleine campagne remontait ensuite d'un mouvement monotone, jusqu'à toucher au loin la...

  • L'indicible

    11 septembre 2013 ( #Fables )

    L'indicible... Il nous résiste, il nous repousse, éternel horizon qui s'éloigne toujours... On le sait bien qu'il est l'unique vérité, le seul rivage qui vaille le voyage, l'au-delà qui nous embarquerait vers l'ultime l'infini. Mais voilà, comment se...

  • Couchant sur pylônes

    09 octobre 2013 ( #Fables )

    Pourquoi ce couchant merveilleux, ce grand oiseau de soie tout poudré d'or, s'était-il posé au-dessus d'un parking ? Pourquoi s'appuyait-il si laidement sur les branches de fer de deux pylônes, et sur le toit de tôle d'un obscur entrepôt ? Il aurait pu...

  • Tintin à Saint-Nazaire

    24 septembre 2013 ( #Lire et écrire )

    A Saint-Nazaire, j'ai voyagé avec Tintin, j'ai remonté le temps. Je suis allée sur le port voir s'en aller les grands paquebots transatlantiques, j'ai couru derrière le général Alcazar, je me suis mêlée à la foule toujours vivante des vignettes colorées....

  • Juste à côté

    15 juin 2013 ( #Lire et écrire )

    Esther Gaubert, Juste à côté, éditions Fayard La littérature n'aime guère les pauvres tels qu'ils sont. Elle adore les pauvres méritants, les pauvres tragiques, les pauvres pittoresques, les pauvres révoltés, les pauvres pathétiques. Exemplaires ou lointains....

  • Un Dimanche dans la ville

    22 décembre 2013 ( #Nantes )

    Sur le panneau où tant d'espoirs s'affichent, où tant de mots aguichent, le malicieux monsieur Dimanche (clic), celui qui écrit et dessine, inlassable, sur les murs de la ville, avait eu un moment le dernier mot : "J E NE DIS JAMAIS RIEN." Ne rien dire...

  • Coeur de cicatrice

    12 janvier 2014 ( #Fables )

    Le tronc avait fléchi, jadis, quand on avait tranché la branche, il avait gémi d'âcres larmes de sève, il avait hésité, puis s'était redressé. Et maintenant, au miroir retourné de sa grande cicatrice, l'arbre portait bien haut son coeur en écusson. Porter...

  • Sourire

    03 avril 2014 ( #Fables )

    île de Versailles - 2 avril 2014 Nous donnons sens à tout. Nous sommes nés pour la fable et créés pour les signes. Pourtant... Un cube sur un plateau, est-ce bien un chapeau ? Deux points au-dessus de deux traits, est-ce bien un visage ? Un demi-cercle...

  • Deuxième démarque

    29 janvier 2014 ( #Fables )

    On brade et on destocke. Affaires à faire. On solde tout. Deuxième démarque. Cinquante pour cent. Prix écrasés. Tout, on vous dit, tout est soldé : les sacs et les mendiants, les parapluies et la lavande. Les passants les perdants. Le progrès l'espérance....

  • A la terrasse

    23 avril 2014 ( #Nantes )

    Je photographiais, hésitant, recommençant, avec l'impression de toujours me tromper, cherchant le cadrage le plus approprié, l'exposition la plus juste, la perspective la plus nette ou au contraire la plus troublante, à moins que ce ne soit la plus naturelle......

  • Bonjour monsieur Michon

    17 décembre 2013 ( #Fables )

    On m'avait dit qu'il habitait dans cette rue où je passe tous les jours. On me l'avait dit mais je ne le croyais pas. Car c'est un écrivain que j'admire. Comment un écrivain que j'admire pourrait-il emprunter le même trottoir que moi, comment pourrait-il...

  • Bois flotté

    26 mars 2014 ( #Fables )

    Il descendait le fleuve comme un vieux canoé. Il traversait la ville en sauvage muet, ne luttant qu'avec l'eau, obstiné à durer. Arraché quelque part aux forêts frémissantes qui se trempent et se penchent, ou aux montagnes à glace que brise le printemps,...

  • Le 43

    08 mai 2014 ( #Fables )

    Au 43 on tangue on penche. A bâbord on s'affale à tribord on remonte. On s'en va de l'avant comme on marche en arrière. On va craquer c'est sûr à moins qu'on ne se redresse. On tremble on se scoliose on se lézarde on dégringole on se tord on s'accroche....