Un navire

Publié le par Carole

ex-voto-navire-omonville-la-rogue.jpg
      Omonville-La-Rogue, église Saint-Jean-Baptiste
ex-voto à la mémoire du navire "Le Superbe", que la mer engloutit en 1795
 
 
 
On est souvent ému, lorsqu'on entre dans une église, en bord de mer, par les exvotos qu'y ont laissés les marins.
Il avançait, ce navire, tout là-haut, suspendu à son fil et noué de cordages, et si étrangement solitaire, dans le souffle noir des tempêtes et le cri grinçant des naufrages, vers ce peu de lumière que lui faisait le jour à travers le vitrail.
On le regardait s'en aller immobile, dentelé, fuselé, et captif, pris dans la toile d'ombre par les ailes inutiles de son gréement superbe, comme un insecte absurde et merveilleux, et l'on pensait à la détresse et à la foi des marins d'autrefois.
Et aussi à ce long tremblement des vivants, sur la mer de misères.
A la fragilité toujours du grand voyage humain, à bord du navire espérance.

Publié dans Fables

Commenter cet article

Nounedeb 03/09/2013 14:46

Je viens de voir une expo très décevante sur les ex-voto marins. Car nulle photo ne vaut ce que tu nous montres: la maquette, soignée ou grossière - et celles-là sont parfois les plus émouvantes,
vue en vrai dans l'église où elle est accrochée.

Carole 03/09/2013 18:45



J'ai été émerveillée par la délicatesse de cette maquette. On en voit rarement d'aussi belles. Et elle commémorait un naufrage, ce qui est rare en fait, car d'habitude, on offre ces maquettes en
remerciements d'un sauvetage.



Gérard 03/09/2013 00:19

combien de marins, combien de capitaine....

Carole 03/09/2013 00:20



Oui, je vais aller faire un tour chez Victor d'ailleurs, c'est prévu !



Cardamone 02/09/2013 23:41

Oui, c'est très émouvant - et la métaphore est très belle.

almanitoo 02/09/2013 16:25

Celui-ci est particulièrement beau, mais ils sont tous émouvants car ils expriment la gratitude ou l'espoir de gens humbles.
Curieusement les menues offrandes sur la tombe de Prévert m'avaient un peu fait penser aux ex-voto justement, comme témoignages de reconnaissance envers le poète.

Carole 02/09/2013 23:51



J'avais oublié de préciser que j'avais photographié le bateau dans l'église d'Omonville la Rogue, tout près du village de Prévert. Je vois aussi une parenté avec l'ange.



emma 02/09/2013 09:05

Ce qu’en réalité j’éprouve, c ’est une pitié qui me serre et me soulève le cœur pour tous ces êtres vulnérables, meurtrissables victimes que nous sommes tous de la grande puissance sadique qui a
créé le monde…
John Cowper Powys

Carole 02/09/2013 21:18



Pitié, et admiration, pour tant de courage qu'il faut à tous ces êtres vulnérables pour continuer ainsi, depuis des millénaires.



jill bill 02/09/2013 06:51

Un que Dieu nous bénisse nous les marins essuyant des tempêtes... Merci Carole !

Carole 02/09/2013 21:19



Exactement. Merci Jill.