Traînée de vie

Publié le par Carole

trainee-de-vie.jpg
 
Sur le bitume ce fut d'abord une trace modeste. Quelques brins d'herbe tendant le cou, hésitants, un souffle de désir qui dansait sous la pluie, une tête pointue qui grignotait le gris, et la lente poussée d'un dos qui voulait se faire place, déroulant ses anneaux.
Peu à peu on l'a vu sortir, et puis bientôt ramper, avancer en bête obstinée, serpent de pissenlits tordant sa queue semée de touffes ailées, dragon vainqueur et zigzagant envolé dans la ville.
Et c'était sous nos pas délivrés une longue traînée de vie, verte comme une flamme.

 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
à cette herbe
Répondre
Z
jolie Ode
Répondre
T
Comme un lézard rampant... bien vu !
Répondre
K
bien vu!!
Répondre
E
J'adore ton texte , ton regard , tes mots. J'ai mis mes pas dans les tiens et mon regard a suivi.
Douce soirée, bises Carole
Répondre
M
Quad le bitume se découvre, il montre un peu de fantaisie!
Répondre
C
Sous les pavés, l'herbe verte !
Répondre
F
La nature est la plus forte!!je signe et persiste comme elle! joli texte que j'ai eu plaisir à lire!! BISOUS FAN
Répondre
A
J'aime le rythme de ce texte, il suit la poussée de la plante pour le plaisir de lire.
Répondre
N
La salamandre de la vie - signe d'espoir, après le texte sur Jeanne Moreau et les Pussy Riot?
Répondre
C


Oui, tout à fait !



D
Pourvu que personne ne songe à l'enlever...
Répondre
C


Oui, pourvu que...



J
Bien vu Carole
et si bien raconté!
petit dragon vert est fier de toi.
Répondre
J
Il est des êtres à qui il en faut peu pour vivre, prenons en de la graine... merci, jill
Répondre
A
Courageux petit dragon vert qui part, insolent et obstiné, à la reconquête de son espace vital...
Répondre
C


... et avance en flamme.



H
C'est magnifique! Ce dragon nous prouve bien que les contes de fées sont juste là sous nos pieds et que les fées disent vrai. Oui, c'est magnifique!

Hélène *
Répondre