Stop

Publié le par Carole

l-humain-est-beau.jpg
 
    "Stop ! "  disait le grand panneau. Je me suis arrêtée.
    "L'humain est beau !" disait le petit papier. Je me suis arrêtée plus longtemps.
     L'humain ? beau ?
    On pourrait en douter, à vrai dire. Partout foules sans grâce, voraces et pugnaces... tristes sires, louches individus, sombres hères et lourdes misères... Il me semble toujours, quand je lis les pages, aussi noires d'encre que de désespoir, où les journaux archivent les turpitudes humaines, que je fais et refais le voyage de Candide, d'un bout du monde à l'autre, de guerres en tortures, de viols en assassinats, de désastres en maladies, de corruptions en égoïsmes...
    Pourtant, oui, l'humain est beau, il n'y a rien de plus beau. Mais pour le découvrir il ne faut pas traverser le monde en courant, il ne faut pas vivre au milieu des foules, il ne faut pas chercher la vérité aux pages des journaux, il ne faut pas se laisser prendre aux images criardes des "J.T". Il faut simplement s'arrêter aux pauvres visages, écouter les voix de peu, entendre les mots de pas grand chose, regarder ceux qui passent et qu'on ne voit jamais. Prendre le pouls de la vie, de l'héroïsme quotidien, de la tendresse ordinaire, de la douleur banale, du grand effort des coeurs qui luttent. 
    Voltaire, d'ailleurs, le savait bien, qui arrêta Candide dans son petit jardin d'espérance, et lui offrit, pour y travailler à vivre, le vaste courage des humbles.
    L'humain est beau, ne passons pas notre chemin. Stop. Arrêtons-nous et prêtons attention. Alors, enfin, parmi la sombre foule en marche, nous les apercevrons, les âmes claires. 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
respectons le stop et choisissons l'humain qui est bon, qui ne nous fera pas de mal, qu'il faudra peut-être secourir
Répondre
C


Tu marches vraiment dans la bonne direction, Flipperine, merci.



J
Voilà qui est dit Carole, et fichtrement bien dit. Oui, l'humain est cet écrin qui abrite la pureté, encore faut-il la mettre à jour. Il y a pas mal de boulot. Jonas
Répondre
H
Bonsoir Carole ,J'ai tenu à donner mon avis sur l'être humain Peut être que je me trompe (je le souhaite). Cependant, ce que je vois à travers les J.T. et ce que je lis à travers la presse, donne
une image de ce qu'est l'être humain et que j'ai commenté. Merci de vous lire
Répondre
C


A mon avis, la majorité des humains sont "beaux" en effet comme le proclame cette affichette optimiste, quelques nuisibles font par contre énormément de mal. Leur triomphe est justement la preuve
que les autres sont doux (et passifs). Il ne faut pas non plus oublier que la presse nous offre forcément une "sélection" très noire et concentre nos misères humaines en catastrophes et
scandales. Je vous renvoie à ma conclusion "Parmi la sombre foule en marche, nous les apercevrons, les âmes claires".


Cependant, sur mon blog, j'essaie de montrer au fil du temps et des hasards un peu toutes les faces, non pas de l'humanité entière, mais des humains que je rencontre, et, de petite aventure en
petite anecdote, cela s'étoffe et se nuance. J'avais reposté cet article de 2013 parce que j'avais retrouvé ailleurs l'affichette, un an après, mais bien abîmée. Je l'ai remis à sa place ensuite
puisqu'il y a tout de même une organisation chronologique sur ce site. Demain l'article du jour (que je suis en train de rédiger) ne sera pas aussi "rose"... mais vous verrez peut-être...



H
Le panneau stop que vous aviez découvert sur votre chemin ne reflète pas toute la réalité de l'être humain. C'est vrai qu'il est beau quelques fois, mais laid, mauvais,sans pitié et vorace d'autres
fois. Regardons ce qui passe à travers le monde. Voyons comme l'être humain dévore son vis à vis sans aucun scrupule, sans aucune pitié. Non - il y a des êtres humains qui ne sont pas beaux
contrairement à ce qu'indique le panneau STOP.
Répondre
C


On sent toujours, Hamza, que vous parlez à partir d'une expérience plus dure que la mienne. Comme vous le disiez, heureux pays qu'un pays de liberté.


 



R
Sur le texte en lui-même, beau et profond, je ne vais pas me prononcer puisque déjà tant de commentaires ont été avancés.

En revanche, sur la raison de cette réédition, je m'interroge.
Avez-vous simplement souhaité nous remettre en mémoire votre réflexion d'alors ? Par pur plaisir ?
Ou y a-t-il un événement précis, croisé récemment lors de vos pérégrinations nantaises, qui a retenu votre attention et vous a entraînée à nous inviter à vous relire ?
Répondre
C


Oui, il y a un petit événement qui m'y a poussée : j'ai retrouvé hier la même affichette, mais toute déchirée, sur un poteau, dans une autre rue.



A
Je crois que ce billet te ressemble Carole: qui mieux que toi sait se pencher sur les plus humbles, les plus ordinaires pour en souligner ce qu'ils ont de meilleur?
Répondre
J
Oui les plus beaux ne sont pas ceux que l'on voit, les plus beaux vivent cachés sans histoire.... merci Carole...
Répondre
L
Bonjour Carole. Je m'arrête sur celui-ci, qui me semble bien illustrer mon état d'esprit mais j'ai bien aimé l'article sur le panneau des enfants en trottinette.
Avoir l'oeil est intéressant. Nous avions remarqué avec ma fille une sorte de sanglier peint sur un mur au ras du trottoir. L'herbe a poussé. La pluie a effacé le dessin, mais nous nous sommes
amusées à lui voir brouter les herbes qui ont poussé au pied du mur.
Répondre
N
Oui l'humain est beau mais il est vrai qu'il demande du temps pour le découvrir pour arriver à toucher son âme, ce qu'il a au plus profond de lui, car souvent il se protège de son environnement qui
n'est pas toujours "tendre" à son égard...
"Il" se protège, "on" se protège, JE me protège...
Belle réflexion en tout cas ! Beau WE à toi Carole !
Répondre
J
Quel bonheur de lire ton texte Carole ! Il sait si délicatement dire ce que je ressens au fond de moi. L'être humain est encore plus beau quand on l'aime ! Amitiés. Joëlle
Répondre
A
Non, je voulais dire que chacun d'entre nous est capable tantôt du meilleur, tantôt du pire.
Répondre
C


Chacun, oui, et c'est parfois difficile à admettre.



E
l'homme est incliné au mal, mais disposé au bien.
c'est affaire de circonstances.
Répondre
M
Très juste, l'humain est l'autre tout à côté de nous, dont le parcours imbriqué au nôtre embellit notre quotidien!
Répondre
G
L'humain est beau...sauf pour certains que les joueurs de ballons excitent
Répondre
C
"J'ai pris ta boue et j'en ai fait de l'or"... A nous d'être de petits Baudelaire... Merci pour cette page.
Répondre
C
Bonsoir Carole,

Je m'arrête avec joie pour lire tes mots qui résonnent avec tant de beauté et d'intelligence dans la course du temps...
Peuvent-ils encore s'arrêter les humains nourris au collagène et au paraître des médias fous? Je le leur souhaite.
En souriant à son propre coeur on les voit danser ces "âmes claires" et on sent pulser les autres coeurs sensibles.
Merci pour ce texte, un texte bijou aux accents sacrés...
Amitiés
Cendrine
Répondre
M
L'humain est beau, il faut y croire pour continuer de vivre parfois...
Répondre
A
Suis-je naïf ? Comme Jean-Jacques Rousseau, j'ai la faiblesse de croire que l'homme naît naturellement bon. Ensuite... tout se complique... dans tous les sens... Bof ! Nous sommes trop complexes !
Répondre
C


Moi aussi je suis rousseauiste. AU moins nous voilà deux !



D
J'adore ce que tu écris là.
Oui, je crois bien que tu as raison, l'humain est beau.
Mais plutôt que de ne voir que les mauvais, servons nous en pour mieux apprécier les bons.
Répondre
N
Et il y avait sur ton chemin ce panneau STOP. Et sur ce chemin un elfe a collé ce papier, pour que tu puisses, encore, nous le chuchoter: l'humain est beau, quand même.
Répondre
R
Quelle plus belle définition de votre blog, Carole, quel plus beau résumé de sa philosophie première que ce texte ?

Si ce n'était trop connoté, j'oserais écrire "Profession de foi" !
Répondre
J
Bonjour Carole, vrai qu'il peut-être laid dans ses actes... et les plus beaux ne sont pas ceux à qui on pense, la simplicité des humbles est la plus belle, merci...
Répondre
M
L'humain, c'est Janus. Le jour et la nuit. Cela me fascine cette dualité en chacun de nous. Capables du meilleur comme du pire.
Très émouvants ces dessins souriants sur les pierres haineuses de ton précédent billet.
Je regrette ne ne pas avoir assez de temps pour tout lire. Chacun de tes billets est une perle rare.

Merci Carole
Bonne journée
Martine ;)
Répondre
A
Tu as raison...Il faut ouvrir les yeux comme tu le fais et regarder le courage des héros du quotidien, considérer le bénévolat de certains, l'implication dans des associations, la solidarité,
l'entr'aide. Moi, j'y crois!
Répondre
A
Capable du meilleur comme du pire...
Répondre
C


Capable du meilleur, donc du pire ?



H
L'humain est beau, ses masques sont parfois très laids, mais ce ne sont qu'apparence. Il n'y peut rien, quoi qu'il fasse pour cacher sa beauté, fuir de peur de l'assumer, il est beau, splendide,
merveilleux à ne pas en croire ses eux.

Hélène*
Répondre