Soudain la lune

Publié le par Carole

lune-pont-copie-2.jpg
 
Parfois, au soir d'une sombre journée, à la sortie d'un jour perdu à regagner sa vie sur ce monde des hommes qui nous la dispute si rudement, on quitte un instant le trottoir de bitume, on laisse derrière soi le boulevard encombré de voitures, pour marcher près du fleuve sur le quai délaissé, damier aux vieux pavés jointoyés d'herbes et de chemins enfouis.
Soudain la lune... 
Soudain la lune est là-haut sur son fil à danser lentement tout en rond.
Et le couchant lui fait un filet de lumière, et les nuages assis dans les gradins du ciel la regardent passer, hochant leurs têtes grises.
Sur le fleuve-océan, le pont de lourd béton est la barque qui va d'une rive à l'autre de l'univers, les immeubles se penchent comme des arbres au vent des îles heureuses, la ville glisse en paix sur l'écume du temps, et cette grue, là-bas, est le mât de misaine où flotte la voile bleue de l'éternel retour.
Et tout reprend sa place, et celui qui ne savait plus, celui qui marche sous la lune, voilà qu'il comprend où il est.

Publié dans Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Oui, et j'aime à penser que le regard de nos ancêtres sur la lune était le même que le nôtre. Malgré ce grand pas pour l'homme, elle reste toujours nôtre repère astral, mystérieux et captivant.
Une réflexion universelle joliment dite :-)
Répondre
L
sous le regard de la lune bienveillante
Répondre
C


Elle avait bien des "yeux" ce soir-là... pleine lune !



M
Votre texte est fort beau et il m'a plongée dans celui de Saint-John Perse :
Joie!Ô joie déliée dans les hauteurs du ciel!
...Crusoé!tu es là! Et ta face est offerte aux signes de la nuit, comme une paume renversée.
Très belle journée.
Répondre
C


Merci, le rapprochement me convient tout à fait !



M
Une douceur à lire. Merci pour cette bulle soyeuse.

Bonne journée Carole
Martine
Répondre
C


Merci, j'aime beaucoup cette idée d'une "bulle soyeuse".



Z
sourire
Répondre
V
:0070: Bravo ! C'est un véritable poème ! Certaines phrases sont des joyaux, le damier aux vieux pavés, les gradins du ciel, et que sais-je encore...
Répondre
C


Merci Valentine !



M
Magie et la lumière du soir tombant, la lune transforme le paysage, un autre décor à observer avant qu'il ne fonde et ne redevienne un quotidien ordinaire!
Répondre
C


Il suffit d'un coucher de soleil, d'une belle lune, et tout est beau. Même ce triste quartier où je me trouvais.



N
Soudain la lune...Elle t'a émue. Tu nous émeus à ton tour.
Répondre
C


Juste une impression de paix, après une journée un peu déprimante - comme il y en a tant. 



@
Une belle impression que ce texte.
@nnie
Répondre
C


Merci, Annie, juste une impression, en effet, un soir de fatigue.



M
Cette gente dame amènerait-elle avec elle le retour des jours meilleurs? Est-ce là l'espoir qu'elle suscite ? Amitiés. Joelle
Répondre
C


Peut-être simplement la paix, la sérénité d'un monde plus vaste que le pauvre monde humain.



R
Je suis de plus en plus admiratif de constater, - alors que personnellement, je ne supporte pas de voir une grue sur une photo qui, le plus souvent en barre lamentablement le paysage, quand ce
n'est pas devant un monument historique à réfectionner ! -, combien vous parvenez à en poétiser la présence : tout dernièrement encore, dans votre article "Ombres", qu'accompagnait le superbe
cliché du vieux château des Ducs de Bretagne.
Répondre
C


Forcément... vous savez, à Nantes, on ne peut pas tourner la tête sans voir une ou plusieurs grues : il y en a partout ! 



J
La lune éclaire et la nuit porte conseil.
Répondre
C


Et nous en sommes plus sages.



J
Moins d'activités brûlantes sous la lune... le soleil couché, un certain retour au calme s'en suit sur la terre des hommes... Merci Carole !
Répondre
C


La paix, l'éternité, la nature : l'ordre du monde enfin retrouvé. Voilà l'imprression que j'ai eue ce soir-là, et que je voulais restituer.