Saint Amour

Publié le par Carole

saint-amour.jpg
 
En lisant, tout à l'heure, devant la porte du fleuriste : Demain : Saint : Amour, je me suis souvenue.
Ma grand-mère était née le 9 août, jour de la saint Amour. 
Mon grand-père quant à lui était du 13 septembre, jour de la saint Aimé.
La coïncidence était merveilleuse, et ma grand-mère, chaque 9 août, la rappelait en riant. Amour aimé. Aimé d'amour. Ils étaient nés l'un pour l'autre...
J'en étais sûre, enfant, comme j'étais sûre que chacun de ces adultes qui m'entourait se tenait à la place exacte que le destin lui avait fixé, né pour être ce qu'il était, et rien d'autre à jamais, dans un monde clair et stable comme l'éternité.
Puis mon grand-père est mort. Le monde a vacillé. Amour avait perdu son aimé. Aimé n'était plus le soutien d'Amour. Bientôt Amour allait tomber dans les ténèbres, tout près d'Aimé, qui s'effaçait déjà. Et nous petits enfants sur la scène d'Amour danserions à notre tour notre léger pas d'ombres, pour que d'autres encore nous suivent et nous survivent, et se changent en ombres, et renaissent en Aimés...
Amour... Aimé, vous étiez nés l'un pour l'autre, et nés aussi pour ceux qui de vous se souviennent. Et nés encore pour ceux qui de vous ne pourront jamais se souvenir. Pour que tout continue, et que rien ne demeure. Saint Aimé... saint Amour...
Cela n'a aucun sens. Rien d'autre n'a de sens.
 

Publié dans Enfance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
"Cela n'a aucun sens", écrivez-vous.

Oh que si, cela a du sens ...

Bien plus que vous feignez de ne pas croire ...


(Émotion d'un grand-père toujours amoureux, 43 années durant, de la même grand-mère ...)
Répondre
C


Je "feins", oui, et je sais, oui.



N
Un billet doux, débordant d'amour et de tendresse. Merci pour ce témoignage.
Répondre
M
La mort plus forte que l'Amour ? Que nenni. L'amour se transmet, se transforme, se transfère, se transmue en d'autres amours pour que la vie continue. Amour aimait Aimé d'amour et leur souvenir
survit dans ta mémoire comme dans tes mots pour nous amener à réfléchir sur le sens de l'amour, de la vie, de la mort (ou l'inverse).
Répondre
C
Ils étaient faits l'un pour l'autre...
Répondre
A
Cela n'a aucun sens, c'est vrai, peut-être uniquement celui de l'amour entre deux êtres donné en héritage aux générations suivantes...
Répondre
F
une belle coïncidence pour ces deux êtres qui se sont rencontrés et aimés
Répondre
Z
joli!
Répondre
H
Belle histoire que tu as raconté là. Mais c'est bien dommage qu'elle a pris fin avec la disparition d'Aimée et d'Amour. Les Parents laissent des traces qui ne s'effacent pas.Eh oui Ainsi va la vie
Répondre
C


Elle va, elle ne vit que d'aller... Oui, c'est ainsi.



J
Une bien belle histoire même si l'on ne croit pas aux coïncidences! Amitiés. Joëlle
Répondre
J
Amour et Aimé... deux saint faits l'un pour l'autre en effet... dommage que la mort gâche tout.... merci pour l'anecdote du jour... ,-)
Répondre
M
Cela a le sens que l'on désire lui donner.
Très belle ton histoire Carole. j'imagine chaque année le rire de ta grand-mère et le sourire de ton grand-père
;)
Répondre