Par quatre chemins

Publié le par Carole

4-chemins.jpg
      "Je laisse aux nombreux avenirs (non à tous) mon jardin aux sentiers qui bifurquent."
(J.L. Borges, Le jardin aux sentiers qui bifurquent)
 
 
   Ce n'était pas vers cette boutique que mon chemin sinueux m'entraînait... mais je me suis arrêtée un instant. L'appel était si franc, si joyeux, et si juste.
 
    Oui, où que nous allions, allons-y par quatre chemins. 
    De chaque carrefour faisons notre chemin de ronde.
    Il n'y a dans nos coeurs que sentiers qui bifurquent
    Et sur les routes droites c'est la vie qui s'égare.

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Qu'il soit du Layon ou de l'Aubance, de Vouvray ou de Saumur, j'aime le Chenin !

Quelle belle dégustation que proposait ce jour-là, avec cet excellent jeu de mots, ce marchand attentif à sa clientèle ...
Répondre
G
la au mois c'est direct...que j'aime cette expression !
Répondre
N
Bonjour carole,

C,est bon l'annonce.
Bonne journée et à bientôt.
Répondre
B
Et par quatre chemins, je reviens toujours te lire, chère Carole!

Lorraine
Répondre
C


Merci Lorraine, à chaque chemin je t'accueille avec amitié.



M
Je suis en retard... j'ai pris le chemin des écoliers!!
et heureuse d'arriver pour voir ces gentils commentaires !
Bon dimanche Carole!
Répondre
P
La ligne droite ? La manière la plus ... triste de joindre un point à un autre. C'est pour cela que j'aime les courbes !
Répondre
L
surtout que le rosé était au frais !
Répondre
C
La vie : mille chemins ouverts !
Répondre
B
J'aime beaucoup cette photo finalement très insolite et ton poème qui l'illustre, chemin faisant oui tous les chemins mènent bien à ...Rome. Bonne journée sous le soleil
Répondre
E
tu es une grande philosophe du quotidien urbain, sous le pavé la poésie et la sagesse, souvent la mélancolie
(Carrefour devrait apprécier ton hommage! )
Répondre
N
Ta réflexion a qqch de commun avec mon post sur "Savoir négocier dans la courbe...".
Tous les chemins du possible... savoir en changer, en goûter d'autres, enrichir sa vie...
Belle journée à toi Carole !
Répondre
P
Bonjour Carole,
"Sur les routes droites c'est la vie qui s'égare". J'aime beaucoup !
Amicalement
Anne
Répondre
M
Invitation à baguenauder par les chemins, voilà un vrai slogan de vacances!
Répondre
A
Ton texte me fait penser à une jolie chanson chantée par Moustaki et Barbara:
"Je ne t'attends pas au bout d'une ligne droite
Tu sais il faudra faire encore des détours
Et voir passer des jours et des jours
Sans que rien ne vienne éteindre notre hâte"
Répondre
J
Merci Carole pour le rosé au frais, clin d'oeil de jill, c'est l'été prenons tous les chemins....
Répondre
A
Et le contenu de la boutique, si besoin est, nous aidera à zigzaguer sur les sentiers qui font la vie si jolie et inattendue...
Répondre
C


Un vin d'ici. J'aime bien son nom qui a l'air de mousser et de pétiller. Mais en fait je ne bois jamais de vin, je ne supporte pas les sulfites...