Où est Charlie ?

Publié le par Carole

charlie--calque.jpg
 
Juste ces quelques mots, pour saluer le Grand Duduche et ses amis de "Charlie".
On a dit aujourd'hui que nous étions tous Charlie.
Je crois que ce n'est pas une simple formule : nous sommes tous Charlie, nous qui avons la grimace critique et le sourire libre, nous qui portons mieux que légion d'honneur le brin d'insolence et la fleur de dérision. Nous sommes Charlie parce que Charlie nous a faits ce que nous sommes, et plus encore parce que nous avons grandi dans ce monde où Charlie pouvait vivre.
Maintenant qu'il est mort, assassiné, prenons garde. Nous l'avions un peu oublié, avouons-le, que la liberté d'expression est la plus fragile et la plus récente des conquêtes humaines, qu'on peut mourir pour elle, et qu'elle peut mourir de ne pas être défendue. Et nous pourrions bien de nouveau l'oublier, dans les peurs et les haines, dans les tracas quotidiens, ou même dans les soldes de janvier.
Prenons garde, nous qui aujourd'hui, dans la douleur et la stupeur, avons compris que nous étions tous Charlie, de ne pas en venir un jour à demander, le cherchant vainement dans la foule, le cherchant vainement en nous-mêmes : "Où est Charlie ?"
 
 
 
 

 

Publié dans Divers

Commenter cet article

Aredius 14/01/2015 18:39

http://lefenetrou.blogspot.fr/2015/01/conseils-aux-voyageurs-si-vous-allez-en.html

Carole 14/01/2015 23:22



Oui, j'ai lu.



dominique 14/01/2015 18:15

Bonjour,
Juste les mots qu'il fallait pour le dire.
C'est très éloigné de la vague "Charlie" qui finit par sonner faux.
La tentative d'assassinat de Charlie, va à mon sens, plus loin qu'une atteinte à la liberté d'expression. C'est une tentative pour nous imposer des "règles" qui ne devraient régir que les croyants
d'une religion. Si représenter le prophète (pour autant que cela soit réellement dans le coran" est une interdiction. Cette interdiction ne devrait pas être appliquée à des non musulmans. Vont ils
plastiquer toutes les charcuteries?

Aredius 10/01/2015 13:41

"Ils utilisent énormément internet de toute façon. Mais ça ne veut pas dire qu'ils sont majoritaires."

Il faut savoir (mais je comprends qu'il faut éviter actuellement de trop faire savoir) ce qu'entendent des enseignants dans leur classe.

Extraits de forum d'enseignants :

"Mes élèves de STMG prétendent que la vague terroriste actuelle est un complot du gouvernement pour monter les gens contre les musulmans. Le problème, c'est que ce n'est pas de la provocation : ils
y croient vraiment. Je ne sais pas quoi répondre à part que c'est un délire qui ne repose sur rien. Des idées pour contrer cette théorie du complot ? Merci !"

"Moi ce sont mes collègues qui, sans aller jusqu'à parler d'une théorie du complet, émettent de forts doutes sur l'identité des 2 frères (le gouvernement aurait choisi 2 suspects pour rassurer la
population et lui faire croire qu'une fois morts, le danger est passé). C'est vrai que le coup de la carte d'identité oubliée dans la voiture est un peu gros, mais quand même"

http://www.lepoint.fr/societe/le-desarroi-d-une-prof-qui-parle-de-charlie-a-ses-eleves-09-01-2015-1895173_23.php
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo/minute-de-silence-pour-charlie-hebdo-la-difficile-tache-des-profs-dans-certains-colleges_792855.html
http://rue89.nouvelobs.com/2015/01/08/parler-charlie-hebdo-a-lecole-ils-sont-intelligents-eleves-256966
http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/10/a-saint-denis-collegiens-et-lyceens-ne-sont-pas-tous-charlie_4553048_3224.html

Carole 10/01/2015 22:58



Beaucoup de panique pour l'instant. C'est comparable au 11 septembre.


75 000 personnes je crois dans les rues de Nantes cet après-midi.



Gérard 09/01/2015 23:58

Dans ce malheur, il ressort une chose rassurante, le peuple se mobilise pour sa liberté.

Hécate 09/01/2015 19:43

Plus que jamais il faut respecter l'autre, et surtout être dans la tolérance et l'absence de violence !

Carole 09/01/2015 23:11



Oui, c'est ce qui va être difficile maintenant. Etre Charlie, c'est bien, mais le rester, c'est mieux !



Catheau 09/01/2015 08:43

Il faut conserver et défendre l'arme subtile du rire.

Carole 09/01/2015 19:55



Une arme si subtile qu'elle s'est brisée... comme un crayon.



Anne-Marie 09/01/2015 07:24

Restons unis,serrés dans le respect et la tolérance...

cathycat 08/01/2015 21:46

Tu as raison, n'oublions pas !!! exprimons nous librement et revendiquons le, que ces douze hommes ne soient pas morts pour rien !
Soyons Charlie !!!

Quichottine 08/01/2015 19:24

J'aime ta mise en garde... c'est si vrai.
N'oublions pas et restons vigilants, même lorsque les premières heures seront passée, même lorsqu'on n'en parlera plus.

#JeSuisCharlie

Restons-le, le plus possible, pour qu'il puisse continuer à vivre.

Carole 09/01/2015 19:20



Restons-le. C'est ce qui sera le plus difficile maintenant.



mansfield 08/01/2015 18:55

Ne pas Perdre Charlie, c'est l'essentiel mais avec le noeud que nous avons au coeur aujourd'hui, il n'y a aucun risque! merci Carole

Carole 09/01/2015 19:16



Oui, un noeud qui se change en nausée...



Aredius 08/01/2015 17:48

Il faut savoir ...
2015/01/08/sur-les-reseaux-sociaux-la-djihadosphere-celebre-la-conquete-de-paris_4551761_3224.html#xtor=RSS-3208

et pas seulement sur la djihadosphere.

Carole 08/01/2015 18:12



Evidemment. Ils utilisent énormément internet de toute façon. Mais ça ne veut pas dire qu'ils sont majoritaires. Vous savez bien que les majorités sont "silencieuses", et c'est souvent leur tort.



hamza 08/01/2015 14:26

Je suis charlie hebdo - charlie est dans mon coeur - c'est horrible et je condamne

Carole 08/01/2015 18:10



Merci Hamza. Ces mots venus de loin font chaud au coeur. Ici tout le monde est sidéré et abattu.



Jonas D. 08/01/2015 11:55

Bonjour Carole et bravo pour ce billet. Je m'y suis également frotté ce matin, sans succès, car la colère emportait mes mots et je n'aime pas écrire sous son effet. Mais ici, tu as su trouver le
ton qu'il faut en rappelant à notre Histoire les efforts pour oser s'exprimer librement. Je suis, tu es, nous sommes Charlie. Je le suis, tu le suis, nous le suivons. Aujourd'hui il faut le
rattraper, le porter de nos bras et l'entraîner à nos côtés pour demain. Merci Carole.
Jonas

FAN 08/01/2015 11:24

Très joli texte qui nous dit calmement qu'il ne faut baisser la garde!!la liberté se gagne tous les jours un peu!La France ne se laissera jamais museler!! il faut juste apprendre à être plus
prudent dans nos écrits et discours qui tendaient à devenir trop provocateurs! Aussi nous sommes toujours CHARLIE mais la liberté d'expression se cultive et s'enseigne et ne pas confondre liberté
et laxisme !!BISOUS FAN

Aude terrienne 08/01/2015 09:05

Un bel article que tu as su écrire. Moi je ne sais pas bien écrire, j'ai pris un texte que j'aime.
Jour de deuil, suite à l'attentat, soyons solidaires.
Merci pour eux.

Carole 09/01/2015 19:17



Oui, j'espère que ce sera comme dans La Peste de Camus : "solidaires et non solitaires".



Aredius 08/01/2015 08:59

Non à ceux qui veulent appliquer en France les lois sur le blasphème et l’apostasie telles qu’elles sont en vigueur dans plusieurs pays
http://lefenetrou.blogspot.fr/2015/01/caricatures-de-lislam-quen-est-il-dans.html

Fieffé optimiste, je pensais que hier soir, les foules de lycéens, d'étudiants, d'universitaires seraient présentes place Royale.
En revenant, quartier Decré, beaucoup de monde. Une autre manif spontanée ? ben non, c'était la fête, la fête à la consommation libre. Les soldes !

Un souvenir :
http://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2015/01/08/cabu-wolinski-au-salon-de-saint-just-le-martel-en-haute-vienne/

Carole 09/01/2015 19:20



Oui, c'est aussi ce que je voulais dire. L'émotion est rapide, dans ce monde, mais elle est souvent brève. 



JC 08/01/2015 08:47

Encore un beau texte qui sait nous mettre en garde et nous éveiller. Nous sommes tous Charlie. Amitiés. Joëlle.

Nounedeb 08/01/2015 08:08

Charlie renaîtra. Il faut y croire.
Mourir pour des dessins, de mort violente.
Brassens aussi doit en pleurer.

Carole 09/01/2015 19:18



Je pense que Charlie renaîtra, mais ce ne sera plus comme avant.



X 08/01/2015 07:13

"Nous l'avions un peu oublié"... Je vous invite à lire le texte de Pierre Jourde (Confitures de culture) : oui, nous l'avions un peu oublié et un certain nombre de nos élus ont à l'époque foncé
bille en tête pour les condamner, ceux de Charlie....

michèle 08/01/2015 06:51

D'accord, Carole, bien sûr.

Martine 08/01/2015 04:34

Rien à ajouter à ton mot ma chère Carole.
Cette tragédie nous a bouleversés mon mari et moi.
Mon père, héros anonyme de la résistance, doit se retourner dans sa tombe :(
La liberté de parler, de s'exprimer, est un droit bien fragile. Beaucoup de journalistes le payent de leur vie partout sur la planète. La tragédie de hier démontre qu'en France également, la menace
est là.
Oui, nous sommes tous Charlie

Merci Carole

flipperine 08/01/2015 00:03

c'est horrible ce qui s'est passé

jill bill 07/01/2015 23:27

Une grande émotion sans frontière....

Carole 09/01/2015 19:40



Merci, Jill, les soutiens venus d'au-delà des frontières font particulièrement chaud au coeur. 



zadddie 07/01/2015 22:20

Charlie va peut être continuer, mais le "coup" est dur...

almanito 07/01/2015 22:08

Retenir que tous les extrémismes sont dangereux et que la liberté est fragile, jamais complètement acquise, qu'elle se gagne chaque jour.
Charlie va continuer car Charlie n'a pas peur.

Richard LEJEUNE 07/01/2015 22:01

... --- ...

Carole 09/01/2015 19:21



C'est sûr, il nous manque souvent les mots. Mais merci pour ce S.O.S. Qui viendra à notre aide, cependant, sinon nous-mêmes ?