Muguet (réédition)

Publié le par Carole

Muguet (réédition)
C'était un sombre mai
La pluie battait sur le jardin
La mesure morne de l'hiver.
 
Je n'ai trouvé dans l'herbe haute
Qu'un seul brin de muguet
Qui croyait au printemps.
 
Je ne fêterai pas le mai
De ceux qui rient de ceux qui croient
A l'avenir radieux aux matins de triomphe.
 
Je fêterai le mai 
De ceux qui pleurent de ceux qui doutent
Et désespèrent dans l'ombre.
 
A ceux-là il est vrai
Je n'ai que peu à dire
Et bien peu à donner.
 
Rien qu'un peu de muguet
S'efforçant de fleurir
Sous la pluie qui le glace.
 
Vous qui souffrez vous qui pleurez
Prenez ce brin de mai
En larmes et en fleurs.
 
Souvenez-vous de la patience
Du jardin sous la pluie,
Souvenez-vous de l'espérance.

Publié dans Fables

Commenter cet article

Quichottine 03/05/2015 17:03

Merci d'avoir pensé à eux...
Je vais garder un peu de ce muguet dans mon coeur.

michèle 03/05/2015 10:29

Certains sont dans le soleil, dans le soleil d'une météo variable. Il y a pour d'autres tant de raisons différentes de désespérer, provisoires ou durables, réactionnelles ou tapies profond. Je ne saurai qu'en dire.
Ton poème par contre est magnifique et ta belle photo l'illustre fort bien. NB J'espère que tu as passé un bon vendredi.

hamza 01/05/2015 11:56

Magnifique texte, Bravo Carole et merci

Carole 05/05/2015 14:56

Merci Hamza ! Que ce mai vous soit doux.

flipperine 01/05/2015 11:42

et dans la vie il faut tjs garder espoir de jours meilleurs bon 1er mai

Lorraine 01/05/2015 10:48

L'espérance, l'envers du découragement absolu, oui le muguet nous l'offre, chère Carole. Que l'espérance soit donc chevillée au coeur de chacun(e), longtemps, toujours!
Lorraine

M'amzelle Jeanne 01/05/2015 10:13

Les premier Mai se suivent.. et au fil des ans se ressemblent tellement !
Se souvenir de l'espérance..?
Il faut beaucoup de foi pour cela

jamadrou 01/05/2015 09:51

Magnifique photo, sur la feuille des larmes de cristal
Bon 1er mai Carole.

Aloysia 01/05/2015 09:06

Oh ! Carole, que c'est beau !... Oui, ce matin le muguet est en pleurs, à l'image du monde, si changeant : "Jean-qui-rit" et "Jean-qui-pleure" ; la pluie fertilise la terre pour de nouveaux éclats de rire.

almanito 01/05/2015 08:43

Penser aux autres, à chaque jour de fête, c'est un peu cela, le muguet...

jill bill 01/05/2015 06:27

Une pensée pour ceux qui en ce jour de la fête du travail n'en ont plus... merci Carole...

Annabelle 02/05/2013 23:09

Très belle poésie. Ca ma touché. Moi qui étais en mauvaise passe, tu m'as remonté le moral :) Merci.

Carole 03/05/2013 18:57



Merci Annabelle, je suis moi-même très touchée de ce commentaire.



Joëlle Colomar 02/05/2013 15:28

Un poème qui touche au coeur des moins gâtés par la vie. Je suis sûre qu'ils l'ont senti de près ou de loin. Amitiés; Joëlle

valdy 02/05/2013 09:42

Mazette, un brin tristounet ce premier mai.
Mais vrai,
Comme l'espoir ;-)

Mansfield 01/05/2013 20:45

Comme ton regard sur le muguet est plein de poésie et porteur d'espoir!

Valentine :0056: 01/05/2013 19:08

Bravo, un beau poème plein de sensibilité.

Cendrine 01/05/2013 18:53

Un poème magnifique où les larmes et les fleurs tintent au vent des mélancolies...
Je te souhaite cependant toute l'espérance attachée à la symbolique complexe de ces ravissantes clochettes.
Amitiés
Cendrine

Gérard 01/05/2013 18:12

Tes talents sont multiples, quel beau poème fleuri..et parfumé.

Amaryllis 01/05/2013 17:54

Ce texte est magnifique et tu n'imagines pas à quel point il peut faire écho dans mon cœur en ce 1er mai 2013 !
On dirait que ces mots sont pour moi... à moins que le muguet ne symbolise, pour moi comme pour toi, plus qu'une simple et très belle fleur annonciatrice du beau temps ! Je t'embrasse

Hélène Carle 01/05/2013 17:35

Offrande d'un brin d'espérance... c'est pour des gestes comme ça que je garde ma confiance en l'humain.

Merci de cette délicatesse Carole.

Hélène*
et bien qu'heureuse je me permets d'en prendre le parfum!

Anne-Marie 01/05/2013 17:24

Le 1er mai est un jour riche de symboles. Que ces quelques brins, trop rares cette année, apportent l'espoir aux plus démunis d'entre nous... Tu as raison de nous suggérer de ne pas les
oublier.
Ton texte est très beau, comme d'habitude, bravo Carole!

emma 01/05/2013 17:14

et comme l'espérance est violente...

Cardamone 01/05/2013 16:20

Joli poème! Parfois pourtant Carole il arrive que ceux qui pleurent ceux qui doutent soient aussi ceux qui rient et luttent pour un avenir meilleur...
Bon 1er mai malgré la pluie! respire le parfum de ton brin de muguet qui croit encore au printemps! C'est si bon malgré tout!

Carole 01/05/2013 16:43



Oui : les fleurs et les larmes ! 



Nounedeb 01/05/2013 15:55

Un poème délicat, comme ce brin de muguet qui, envers et contre tous les aléas météorologiques, arrive à pointer, tôt ou tard.
Belle journée sous parapluie!

almanitoo 01/05/2013 15:54

Ces petites clochettes n'ont pas de signification si on oublie les luttes de tant de personnes dans le passé et de nos jours, encore et toujours!
Alors qu'elles soient le symbole de l'espérance, oui.

M'amzelle Jeanne 01/05/2013 15:35

Carole...
Tes mots sont magnifiques. Et grâce à ce petit brin de muguet qui a souffert pour montrer ses clochettes.. nous garderons l'espérance !
Merci

jill bill 01/05/2013 15:33

Bonjour Carole, je n'ose dire non plus tchin à la santé des travailleurs en ce premier mai et le muguet cette année semble être le leur côté... triste brin ! Merci à toi, jill