Mes soldes

Publié le par Carole

presse oeufs carrés
 
J'ai failli acheter une presse à oeufs carrés. A prix écrasé. 
Elle me plaisait encore plus que l'essoreuse à fraises à anse rétractile, ou que le frise-tomates à motifs de dentelle, qui à vrai dire n'étaient vendus qu'à prix cassé.
Finalement j'ai réfléchi : je reviendrai, je repasserai pour la dernière démarque. Quand on liquidera, à prix broyé pulvérisé, les cocottes électriques qui pondent des glaçons plats comme des écrans. Ce sera beaucoup mieux.
Des millénaires de civilisation derrière ces merveilles en plastique. Et dire que c'est en solde.

 

 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
beaucoup d'humour dans ce billet ! un humour presque rageur devant l'absurdité du consumérisme...
Répondre
C
Pourquoi avons nous toujours autant d'attirance pour ce genre d'objets qui encombrent les placards et ne servent pas à grand chose ?... si là à faire des oeufs carrés... bon... Et pourtant, ça se
vent comme des petits pains... :-)
Répondre
Z
c'est avec toi, qu'on évoquait Boris Vian, non? (rires)
Répondre
C


Eh oui, mais plus moyen de mettre de la musique en lien avec Deezer !



Q
Je ris...
C'est vrai que certaines inventions me laissent pantoise. ;)

Merci, Carole.
Passe une douce journée.
Répondre
F
Incroyable mais vrai!!nous sommes dans la quatrième dimension!! Le meilleur de cette "PRESSE", c'est que tu m'as fait bien rire!! BISOUS FAN
Répondre
M
Rhooo, le moule à oeufs carrés... carrément surréaliste !
C'est fou le nombre de gadgets qui envahissent notre vie quotidienne.
Moi qui suis plutôt simple, genre brut de décoffrage, je pense parfois à toute cette matière grise "gaspillée", et puis d'autres fois je me dis que l'utile n'est pas forcément la seule chose
indispensable. Comme la vie serait triste sans toutes ces futilités... comme une vie d'orthorexique...
Répondre
G
...et les soldes d'assiettes à prix cassés ?
Répondre
N
Ronron!
Répondre
T
Une belle note d'humour avant de partir... Je sais quoi offrir à mes hôtes....
Répondre
J
50%!! J'en reste comme deux sous de frites!
Oeufs carrés!! J'en reste comme deux ronds de flan!
Répondre
M
D'accord, mais quelle place gagnée dans le frigo quand on y empile les oeufs carrés ;-) Sauf que s'ils ne vendent pas en même temps les coquetiers carrés (les boîtes à oeufs carrés, les poêles
carrées...), je ne suis pas preneuse.
Répondre
C


Je vais chercher, et si je trouve les coquetiers carrés, je t'en prends ?



A
Tout cela pour notre plus grand bonheur Carole, ne l'oublie pas!
On n'arrête pas le progrès, la preuve: ce matin, j'ai reçu ta newsletter. Tu vois, même OB est de la partie...
Répondre
C


Je ne reçois plus les tiennes non plus, ni d'ailleurs celles de... beaucoup d'autres. Quand on est encore en "ancienne version", on croit toujours que c'est "pour ça", qu'on est puni en somme...
alors, finalement, ça rassure de voir que les "nouveaux" ont droit au même traitement 



A
J'hésite en ce qui me concerne, plusieurs objets en solde me tentent; l'appareil pour enlever les trous du gruyère, le compas qui permet de faire des parts de tartes égales, les ciseaux qui coupent
le fil de l'eau....
Répondre
J
Résoudre la quadrature du cercle?
- cette publicité: "ici, prix carrément ronds".
- dans cette recette: "découpez la boule de mozzarella en petits carrés".
A une autre niveau (plus bas): quelles modifications génétiques a-t-on dû apporter pour que le cul des poules soit carré?
Répondre
J
Cinq euros d'habitude... je me demande si ça tourne rond leur affaire..... sourire !
Répondre
A
Que du bonheur ! Je quitte en chantant : "Viens Gudule, viens m'embrasser et je te donnerai..."
Répondre
C


Celle-là, je l'ai déjà citée dans "Au confort moderne" (http://carole.chollet.over-blog.com/article-au-confort-modernee-123882008.html).


Que du bonheur... en plastique et toc.