Une trace

Publié le par Carole

traces 1.psd
 
 
Laisser une trace comme celui-là qui passa sur ce trottoir... oui, ce serait plaisant.
Laisser une trace, c'est vrai, j'aimerais bien.
Pas une forte empreinte à mouler dans le bronze.
Pas un de ces sillons emplis d'ombre qu'on suit avec respect chapeau bas.
Une trace légère.
Sur le trottoir où chacun passe, quelques grains de poussière que sèmerait le vent.
Quelques traits de lumière qu' emporterait dans son aile un oiseau.
Quelques pas de soleil qu'effacerait le pas d'un enfant plus léger.
Une trace vivante qui danserait comme une fleur sur le goudron.
Une trace rouge. Ou peut-être jaune. Ou bien encore une trace bleue. Ou de tant de couleurs qu'on ne saurait plus dire.
Une trace rouge, et jaune, et bleue, et verte, et orange, et violette. Une palette d'arc-en-ciel, pour faire avec le jour un bon bout de chemin.

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Nous nous rejoignons Carole, en effet. Et le texte que je viens de terminer pour demain ou après demain, parle de ces couleurs dites primaires, ce bleu, ce jaune, ce rouge que j'ai baptisé
rose.

C'est souriant toutes ces traces qui relient le monde!

Hélène*
Répondre
C


Merci d'être allée voir mes "traces", Hélène. C'est vrai qu'elles sont des liens.



A
Tes photos me parlaient, Carole. Tes mots résonnent...
Répondre
C


Mon blog évolue, c'est vrai, et j'ose maintenant m'exprimer vraiment par les textes...


A bientôt, Anne



N
Tes images sont sensibles comme ton écriture. Tu es pleine de poésie et j'aime bien ton regard...
Merci Carole ! Au plaisir d'une autre visite !
Répondre
C


Merci Nath, j'aime beaucoup moi aussi ce que tu fais.



A
Quel bonheur à te lire, merci, merci.
Répondre
C


Et merci à toi, Adamante !



E
J'aime beaucoup tes mots , la dernière phrase est pleine de promesse. La photo est originale.Bonne soirée Carole
Répondre
C


Merci Erato,


à bientôt.