Les colombes

Publié le par Carole

colombes.jpg
 
C'était grand branle-bas au Jardin : quelqu'un avait jeté aux oiseaux tout un sachet de croûtons et de miettes, avant de s'en aller comme un dieu, indifférent au résultat de l'expérience.
On se pressait, on se battait, on se poussait, on jouait de la plume et du bec, pour attraper sa part et bien plus que sa part.
Et les blanches colombes n'étaient pas les moins âpres.
Et les blanches colombes n'étaient pas les moins avides.
Pourquoi en ai-je été surprise ?

 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Ta réaction me fait rire... un peu comme ces personnages courageux que l'on voit dans les films comme des héros qui sauvent le monde mais qui sont toujours propres comme des sous neufs et que tu ne
vois jamais déjeuner (à la rigueur boire, comme Jaaaames !...) :-))
Je souris mais ne me moque pas... Je crois que nous sommes restées enfants quelque part dans notre tête et que nous n'aimons pas que l'on touche à nos symboles...
Répondre
E
oui, j'avais lu cela il y a très longtemps... J'ai commencé à perdre mes illusions assez tôt... du coup, je n'en ai plus guère !
Répondre
P
Peut être est ce les pigeons
qui ont invité avec gentillesse
les colombes à partager leur repas
Pour qu'elles fassent régner la paix.
Répondre
C


Elles les repoussaient à coups de bec, ces douces colombes. Plus amicales avec les canards. Il est vrai qu'ils sont plus gros qu'elles...



M
La blancheur immaculée n'est pas toujours signe de douceur et de candeur, ne vous déplaise, j'en suis fort aise! Merci Carole
Répondre
F
elles veulent être fortes pour porter la paix
Répondre
Z
oui,.. tous plus ou moins pareils...
Répondre
L
Colombe et canard, même combat?.. Le combat pour la vie, la subsistance de chacun, même si nous idéalisons le monde animal (comme la colombe) la lutte âpre existe depuis toujours. Et quelque part,
nous en sommes blessés. Ou déçus...
Belle observation, Carole, et photo en pleine action! :)
Lorraine
Répondre
N
Les ornithologues savent bien que la colombe n'est pas plus pacifique qu'un autre oiseau. Mais la blancheur est porteuse de tant de symboles! Cependant, sur la photo, il y a partage: le canard est
aussi au festin. Ne désespérons pas...
Répondre
A
Il faut bien qu'elles se battent aussi, les colombes, sinon elles disparaitront, écrasées et tuées par les brutes.
Hélas non, ce n'est pas si étonnant que cela finalement...
Répondre
C


Pas étonnant, quand on y réfléchit. Mais tout de même, voir cet animal symbolique lutter pour s'attribuer le plus grand nombre de miettes. Hum... Enfin, c'est une fable. A chacun d'en tirer la
morale.



C
Un plancher intranquille où se battent les colombes... Qui l'eût cru ?
Répondre
O
Lorsque cette brave bonne-maman s'est remis de ses émotions....ce téléphone portable qu'elle ne connaissait pas bien qui s'est mis brutalement à vibrer et à émettre un cris strident....les touches
qui s'illuminaient....puis ce message qui s'affichait...Mon Dieu je comprends..c'était son petit-fils qui lui annonçait la réussite de son examen....pas étonnant que le petit sachet de papier
bombant sous la montagne de croutes de pain collectionnées..est passé au second plan....et il a glissé, glissé jusqu'au sol....
Répondre
C


Un scénario intéressant...



A
On voudrait tant que le monde soit conforme à l'idée qu'on, s'en fait, les gentils très gentils, les méchants, très, très méchants....
Répondre
C


Et conforme à ce que nous en disent les peintres... 



R
Surprise ?

Parce que l'on espère souvent un monde autre que celui dans lequel nous vivons ; parce que l'on refuse de voir se ternir nos convictions, de voir d'envoler nos idéaux ...

Parce qu'existe immanquablement un fossé entre Nature et Culture ...
Répondre
J
Surprise de les voir se "battre" elles symbole de la paix... Finalement la colombe est comme les autres animaux, quand il s'agit d'intérêt !
Répondre