Le voyage de monsieur Piloquet

Publié le par Carole

    Monsieur Piloquet s'était planté comme un arbre maigre au milieu des poiriers, les deux pieds dans la boue. La main en visière sur le front, il scrutait attentivement le ciel... [cliquer pour lire la suite]
http://cheminderonde.wordpress.com/2013/06/30/le-voyage/

Publié dans Récits et nouvelles

Commenter cet article

cosima 03/07/2013 15:32

un bonjour de retour ! Ces BEAUX textes me manquaIent ...
AMITIe

cOSIMA

Carole 03/07/2013 16:44



Merci Cosima, tu me manquais aussi. A bientôt !



Anne-Marie 03/07/2013 08:05

Je n'arrive pas à mettre de com dans ton autre blog. Comme Ali Baba , j'ai perdu mon mot de passe et je suis restée à la porte...
L'histoire triste de ce monsieur, si elle est radoucie par l'humour, nous interpelle car elle nous revoie à nos peurs sur notre fin de vie et tous les "tracas" qu'elle impliquera pour nos
proches...

Carole 03/07/2013 10:18



J'ai moi aussi eu un peu de mal avec les mots de passe de Wordpress. J'ai remarqué qu'il ne fallait pas taper les chiffres sur le clavier numérique mais seulement sur la barre du haut (pourquoi ?
mystère...).


Je pense qu'il est en tout cas préférable de laisser une "porte d'entrée" sur mon blog "n°1", 


Merci de ton passage : je me suis fortement identifiée à "mon" monsieur Piloquet, le voyage vers la mort passe souvent aujourd'hui par ces longues périodes difficiles de désorientation. Je
voulais surtout montrer l'angoisse du malade lui-même, et les efforts qu'il ne cesse de déployer pour se croire et paraître aux autres "normal", tandis que tout lui échappe. Bien sûr, la
préoccupation des proches et leur fatigue transparaissent aussi.



Martine 02/07/2013 20:00

Oui, j'avais vu cela. Mais sa mémoire plus que défaillante a occulté le reste. Peut-être suis-je influencée par plusieurs cas dramatiques autour de moi.
C'est un très beau texte Carole

Martine 02/07/2013 06:10

Ce pauvre monsieur me serre le coeur. L'humour permet de supporter la lecture jusqu'au bout. terrible cette maladie. Que le ciel nous préserve!
Merci Carole
Bonne journée
Martine

Carole 02/07/2013 12:36



Ce n'est pas seulement - ou pas focrément - d'Alzheimer que j'ai voulu parler, mais en fait, plus largement, du dernier voyage et du dernier naufrage, celui qui, selon la mythologie, mène à
Charon, le passeur du Styx. Une histoire éternelle en fait.