Dans la rue avec don Quichotte

Publié le par Carole

Don-Quichotte-en-voiture.jpg
 
La voiture était garée très sagement. Une voiture ordinaire dans une rue banale. Et ces deux là soudain, surgis comme des ombres, sans ride ni raison...
 
Don Quichotte, je le savais, que tu n'avais jamais abandonné. Que tu allais toujours, à pied, à cheval, en mule, ou en voiture, vers tout ce qui ne peut s'atteindre, et qui pourtant doit nous conduire.
Mais qu'on ait pris la peine de poser ton image, silhouette aussi minuscule qu'éternelle, sur la carrosserie banale d'une voiture ordinaire, cela m'a donné, je ne sais pourquoi, l'impression que nous pourrions encore, laissant là nos automobiles et nos villes épuisées, nous tous, Sancho passants de ce monde en déroute, avancer près de toi, au grand pas des rêveurs qui ne va nulle part, vers... oui, vers... vers quoi au juste ? 
 

Publié dans Fables

Commenter cet article

Martine 01/07/2014 07:01

C'est marqué. Pour savoir, il suffit de taper: Don Quichotte.com
;)

Gérard 30/06/2014 21:33

ha oui de la concurrence à la "Picasso"

Carole 30/06/2014 21:52



enfin une explication !



Gérard 30/06/2014 21:32

Don Quichotte oui mais que vient faire ce CDTI ?

MARIE 30/06/2014 20:01

Hé, hé c'est tout un personnage !

Richard LEJEUNE 30/06/2014 11:10

Sauf à penser que j'enfonce une porte ouverte, avez-vous lu la très récente et très intéressante étude que Michel Onfray, dans sa "contre-histoire" de la littérature, vient de lui dédier en 200
pages ?

Son titre : "Le réel n'a pas eu lieu. Le principe de Don Quichotte."

Nounedeb 29/06/2014 18:36

Ronron.

hamza 28/06/2014 17:52

Intrigue que de voir Don Quichotte qui a mené une vie aventureuse installé à l'arrière de ce véhicule. J'ai l'impression que ce texte nous pousse à voir plus loin et analyser les aventures de Don
Quichotte.

Carole 28/06/2014 20:55



Je ne sais pas ce que voulait dire l'automobiliste qui a ainsi honoré don Quichotte. J'y ai vu pour ma part une invitation à rêver.



tardlesoir 28/06/2014 14:45

Belle réflexion sur deux personnages qui portent l'imaginaire... Rêverie mais aussi humour...

almanito 28/06/2014 14:19

Cela redonne un peu d'espoir, oui, mais s'il était courageux, il n'en était pas moins bien naïf, ce pauvre don Quichotte, je crains qu'il ne faille plus que de bons sentiments pour lutter de nos
jours...

louv' 28/06/2014 09:57

Peut-être pas si médiocres que ça, les passants. Des rêveurs, des chevaliers dans l'âme, ça existe encore. Afficher sur sa voiture ou ailleurs, l'image de Don Quichotte, c'est l'avouer
pudiquement...En tous cas c'est comme ça que je le ressens :)

Carole 28/06/2014 11:55



Oui, je trouve que cela donne espoir. Et c'est bien ce que je voulais dire ici.



La magie mysérie 28/06/2014 08:30

Vers quoi ? "L'inaccessible étoile" peut-être.

mansfield 28/06/2014 08:23

Très sympathique ce clin d'oeil pour des voyageurs curieux de la vie, la voiture est le support idéal!

Joëlle Colomar 28/06/2014 07:46

A la poursuite de nos rêves Carole ! Cette voiture représentait-elle un rêve abouti pour son propriétaire ou l'aidait-elle à y parvenir ? Amitiés. Joëlle

jc legros 28/06/2014 07:03

Ne dit-on pas du moteur d'une voiture que c'est un moulin et des bagnoles - essentiellement italiennes - qu'elles ont le sang chaud?

Carole 29/06/2014 23:39



Bon sang mais c'est bien sûr ! Tout s'explique alors.



jill bill 28/06/2014 04:30

Une décalcomanie inattendue mais pas tant, ils voyageaient ces deux-là de moulin en moulin.... ;-)