Le poussin et son jardinier

Publié le par Carole

poussin-geant---jardinier.jpg
 
Je suis repassée, tout à l'heure, près du poussin géant que Claude Ponti a affalé de sieste, le temps d'un été, dans notre beau Jardin. Il y avait longtemps que je ne l'avais vu, mais il dormait toujours dans l'herbe son doux sommeil de poussin gras.
Un jardinier s'affairait, le coiffait, le rasait, l'étrillait, le rhabillait de frais. Garganpoussin dormait toujours, arrondissant son ventre, indifférent à tant d'efforts patients. Et eux, dans l'allée, les badauds venus photographier la star, ils commençaient un peu à s'impatienter. N'allait-il pas bientôt partir et s'effacer, ce jardinier lilliputien ? C'était bien long, tout ça...
 
Que voulez-vous ? On le sait qu'il en faut, du travail et des travailleurs, des efforts et des nains, et des petites mains, et des petits destins, pour que les poussins géants de ce monde puissent dormir à l'aise leur bonne sieste au paradis des Grands.
Mais on préfère ne pas les mettre sur la photo, les humbles jardiniers d'Éden.
D'habitude.
 

Publié dans Nantes

Commenter cet article

eva 05/09/2014 22:25

original un poussin vert ! (dans la basse-cour du géant vert probablement !)

Malaura 05/09/2014 22:24

Un excellent texte et un vrai plaisir de te lire. J'aime ta plume :)

Nalo 05/09/2014 02:29

Très belle sculpture florale !!

Nounedeb 04/09/2014 08:03

Pourtant ta photo montre combien ils se "mettent en valeur" l'un l'autre.

Cristophe 04/09/2014 01:47

Un couple insista pour photographier le jardinier, seul.
- Moi tout seul ? Vous êtes sûrs ? Il y a ce poussin...
- Non vous seul !
C'était un couple de poussins.

Carole 04/09/2014 22:58



J'aime bien cette petite histoire légère comme... un petit poussin.



almanito 03/09/2014 23:12

Je viens de répondre... à ta réponse :). Merci Carole, bonne nuit.

flipperine 03/09/2014 22:50

et ils ont bien du mérite ces jardiniers pourtant tout un art de couper un arbre et de lui donner une forme

Gérard 03/09/2014 22:49

belle découverte, un poussin vert qui ne craint pas la chatouille

cathycat 03/09/2014 20:12

Ah bon ? pourtant je la trouve rigolote ta photo avec ce jardinier qui fait un "gra-gra-bidou" à ce gros poussin flegmatique...

FAN 03/09/2014 15:23

Merci Carole, grâce à ce poussin géant, j'ai su que l'imaginaire de ClaudePonti était passé par là!! Tous des personnages dans le jardin donnent du travail artistique aux jardiniers paysagistes!!
BISOUS FAN

zadddie 03/09/2014 12:55

eh oui!...c'est la vie..
Juste un peu à coté (quoique..) as tu vu Another year? ( il est dispo sur Arte): c'est un peu le même constat sur "l'absurdité de la vie": les riches et...les autres, les optimistes et ...les
autres...

Mamilouve 03/09/2014 10:59

Ah, les poussins de Claude Ponti ! Je les ai découverts voici bien longtemps du temps où je tenais une rubrique de littérature pour la jeunesse dans un quotidien belge. Avec mes collègues d'autres
journaux et magazines nous formions une petite association de "critiques" qui décernions chaque année un prix à un auteur et/ou illustrateur sortant du lot. Claude Ponti fut notre premier lauréat.
En remerciement, il dessina gracieusement le logo que nous avons apposé ensuite des années durant sur les livres primés : un poussin, bien sûr. J'ignorais qu'il en avait offert un autre à la ville
de Nantes, géant celui-là. J'y retrouve sa "patte", son humour, et je me réjouis qu'un dessinateur "pour enfants" trouve là une reconnaissance méritée...

Anne-Marie 03/09/2014 09:15

Je me connais, je suis sûre que cette photo, je l'aurais prise...
Je ne t'ai pas dit: cet été, j'ai passé 2 jours à Nantes et pu "vérifier" de mes yeux tout ce dont tu parles, mais il y avait tant de choses à voir qu'on en a négligé ce parc ( qui était pourtant à
notre programme) . Nantes est une ville magnifique, on y reviendra!

Carole 05/09/2014 00:21



Oui, revenez !



Richard LEJEUNE 03/09/2014 08:54

À nouveau une parabole bien profonde, Carole ... même si je ne suis pas certain que les grands, les géants de ce monde soient comparables à des poussins.

Carole 05/09/2014 00:21



Poussins, et même minuscules poussinets au regard de l'histoire, si souvent...


 



JC Legros 03/09/2014 06:58

Cette photo me rappelle un immense cimetière colombien. Toutes les tombes, tous les ornements de celles-ci sont en végétaux (principalement des troènes) tissés, tressés, taillés. Pas une pierre
froide, pas un gravier: du vert, de l'espoir. C'est non pas magnifique:sidérant!

Carole 05/09/2014 00:19



C'est vrai qu'il y a un côté "tombal" dans ce poussin couché. Mais sans votre commentaire, je crois que je n'y aurais jamais pensé. Merci.



almanito 03/09/2014 06:50

Mais toi, le Lilliputien ne t'a pas gênée, bien au contraire.
On voit que cet homme fait son travail avec tant de soin et d'amour que c'en est émouvant.

(et pour répondre à ton commentaire, que dirais-tu si une horde de touristes jaillissait soudainement d'un car pour saccager tout ce travail minutieux, ce gros poussin dormeur, l'escalade, écrase
leurs cigarettes contre son bec, pour s'en aller dix minutes plus tard en le laissant brisé à jamais?)

Carole 03/09/2014 22:41



C'est sans doute le nombre des touristes qui amène ces problèmes en Corse. Ici où ils sont rares et où on leur vend surtout des parapluies, des cirés et des crêpes bien chaudes, on n'imagine même
pas cela. Que veux-tu, on ne peut pas à la fois vivre au paradis et s'étonner que des hordes débarquent en envahisseurs. Soit il pleut tous les jours, la campagne se réduit à quelques zones
industrielles, et on n'est pas envahi, soit il fait un temps superbe, le paysage est somptueux et... tout le monde vient tout gâcher... Bref, je ne vois pas de remède.


Sinon, à chacun de faire son examen de conscience touristique, puisque chacun est ou est susceptible de devenir touriste.



jill bill 03/09/2014 02:15

Mince, il en impose ! Et le tenir taillé demande des efforts, bravo à cet inconnu qui fait un beau travail... merci Carole aussi !