Le jardinier et son pétale

Publié le par Carole

jardinier-petale-version-2.jpg.psd-copie-1.jpg
"La blanche Ophélia flotte comme un grand lys
     Flotte très lentement, couchée en ses longs voiles." 
(Arthur Rimbaud)
 
 
On vient d'installer au Jardin des plantes, pour l'été, ce grand "pétale" suspendu, taillé comme une fleur dans une étoffe claire aux nervures satinées et soyeuses - chair de lys et de magnolia.
De loin, les fils qui le retiennent se font presque invisibles, on croirait voir flotter au-dessus du sol le blanc fantôme d'une Ophélie rêveuse, heureuse enfin, déployant ses grands voiles aux étendues herbeuses du vieux jardin d'Eden.
 
Un jardinier travaillait tout à l'heure près du pétale. Tandis que l'un grattait durement la terre de son râteau, l'autre s'élançait et dansait dans le vent.
 
J'ai trouvé beau de les voir ainsi l'un près de l'autre : l'homme courbé travaillant au jardin, et le pétale léger.
 
Le poète et la rime rêvée.
Le musicien et la coda.
Le peintre et la dernière touche.
La jeune morte et sa romance.
La peine des hommes et le souvenir et l'espoir de l'Eden.
 
Le jardinier et son pétale.

Publié dans Nantes

Commenter cet article

Catheau 11/07/2012 13:50

De l'effort jaillit la grâce : une jolie rencontre entre la dureté de la terre et la légèreté de l'éther

Cendrine 27/06/2012 01:10

Un pétale en suspension comme un tapis flottant de songes mélodieux.
La photo est remarquable, votre texte aussi!
Merci Carole
Amitiés
Cendrine

Carole 28/06/2012 14:35



Merci, Cendrine, pour ce commentaire qui une fois de plus m'enchante.
C'est beau d'avoir des lecteurs qui prolongent ainsi le petit "pétale" si mince du texte qu'on offre, et qui reste "en suspension" jusqu'à ce que quelqu'un s'en saisisse... C'est beau, car le
"pétale" pourrait faner aussi.


Le jardinier était une image de l'écrivain. 



Balladine 25/06/2012 10:55

C'est une photo assez insolite vu la taille du pétale, il doit interpeller les passants j'imagine...

Carole 26/06/2012 14:37



Oui, c'est sûr, il se remarque !



Plume 22/06/2012 22:06

Dans ce pétale géant dansent les rêves du jardinier ...
Merci Carole pour ce magnifique partage .
Bisous, Plume .

Carole 24/06/2012 13:54



Merci, Plume, à bientôt.



Nounedeb 22/06/2012 16:44

Heureusement les mots expliquent toute la poésie de la situation, car la photo, statique, me fait penser à une bulle dans laquelle nulle pensée du jardinier ne s'est encore inscrite!

Carole 22/06/2012 18:32



J'aurais peut-être dû faire une petite vidéo qui aurait fait percevoir le vent et le balancement du pétale... mais je ne maîtrise pas.



mansfield 22/06/2012 14:24

Deux partenaires associés pour nous créer un paysage harmonieux et agréable à l'oeil,qui nous permette de nous épanouir, de nous sentir bien tout simplement. A saluer bien sûr, merci à toi.

Carole 24/06/2012 13:52



Merci, Mansfield. Pour qu'on "se sente bien", dans un jardin ou dans une oeuvre, il faut tant de travail...



Richard LEJEUNE 22/06/2012 13:51

Vous promenez-vous en permanence l'oeil aux aguets, l'appareil photo à la main ?

Carole 22/06/2012 14:31



Cette fois la réponse est simple : oui, toujours ! Mais l'appareil-photo est plutôt dans mon (grand) sac, toujours ouvert pour qu'il soit vite dans ma main.



Victor 22/06/2012 12:17

Votre inspiration vous guide vers des instants magnifiques. Photo et plume accordées. Amicalement.

emma 22/06/2012 10:54

où peut on se procurer le filet avec lequel tu captures les instants magiques ?

joelle.colomar.over-blog.com 22/06/2012 10:50

Chacun a son rêve, parfois secret. n'est-il pas le piment de la vie ? Si l'on court après, il nous échappe. Laissons-le venir à nous, en nous. Belle journée à toi Carole. Joëlle

valdy 22/06/2012 09:42

Ou peut-être l'ange gardien, rond, clair et flottant à côté des jardiniers amoureux de leur ouvrage. L'on raconte que les plantes poussent à l'ombre bienfaitrice du dos penché du jardinier et se
rafraîchissent à l'eau de son labeur ... :)
Belle journée à toi Carole,
Valdy

Carole 23/06/2012 18:33



Merci pour la belle histoire que tu esquisses dans ton commentaire, Valdy, où je retrouve l'écrivain que tu es toujours, avec ou sans blog...



Gérard Méry 22/06/2012 09:41

Un peu, beaucoup..passionnément ....

Carole 23/06/2012 18:32



Mais ce n'était pas un pétale de marguerite, plutôt un pétale de magnolia "grandiflora".



jill bill 22/06/2012 05:40

Bonjour Carole... Le fantôme d'Ophélia d'Arthur... Lu sur un blog que Nantes fait la fête aux artistes.... Merci pour le partage du jour.... jill

Carole 23/06/2012 18:21



Oui, il y a une quantité de choses intéressantes dont je parlerai à mesure que je les découvrirai moi-même.


Merci, Jill, à bientôt.



zadddie 22/06/2012 01:02

Juste magnifique.Juste magnifique.
Avant de lire, j'étais tres intriguée par cette forme..Je crois savoir, de mon ile, que l'on va se regaler artistiquement, à Nantes...

Carole 22/06/2012 21:38



Merci pour ce commentaire, c'est si gentil.
Le pétale est en effet une oeuvre du "Voyage à Nantes", que je commence seulement à parcourir, car il se fait en des lieux divers de la ville.


Là je ne suis pas allée loin, je travaille à quelques mètres du Jardin des plantes... C'est pour cela que j'y prends tant de photos.