Le perron vert

Publié le par Carole

l'escalier vert
 
 
J'ai toujours aimé les perrons. Ces grandes volées de marches plantées en plein trottoir pour nous faire trébucher, ou pour nous inviter, me fascinent et m'arrêtent, quand passante je passe. 
Ce perron-là, avouez-le, était exceptionnel. Immense – et vert. D'un vert un peu turquoise de ciel tendre, d'un vert doux de mer calme, de ce vert presque bleu qui veut dire espérance. Quelques herbes poussaient à ses pieds, retenant le printemps.
On se disait, en voyant les marches si vertes, qu'elles avaient été grises, évidemment. Qu'il y avait encore des gens pour repeindre le monde en beau. Et qu'alors on pouvait y croire, après tout, à ce vert presque bleu qui grimpait vers le ciel en ondulant comme une vague. Qu'on aurait pu vivre là-haut mieux qu'ailleurs.
Peut-être.

 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Les escarpins sont très tendances,très pratiques pour les cérémonies,ainsi il est important de noter la qualité de ces chaussures
Répondre
K
Le ciel se mire dans le bleu des marches qui montent au ... firmament.
Répondre
C
Un escalier de soleil, qui fait penser à ceux des villages grecs...
Répondre
Z
ca me manque, les trouvailles en déambulations..moi aussi j'aurais été ravie de "trouver" ce beau perron vert..
Répondre
P
Repeindre le monde en beau : voilà le job de l'artiste et du poète.
Répondre
C


C'est bien ce que je voulais dire. Un perron qui conduit plus haut...



A
Peut-être un désir de bonheur, une envie d'éclairer la vie mais, pour avoir vu souvent ces couleurs masquer une tristesse profonde, je ne suis pas attirée.
Répondre
C


Mais là, c'est pour le passant qu'on a peint ces marches. Une sorte de "cadeau" fait à la rue grise, je trouve.



C
Le turquoise était ma couleur préférée quand j'étais petite. Merci de nous le faire voir Carole, "ce vert presque bleu qui grimpe vers le ciel en ondulant comme une vague", c'est beau!
Répondre
Q
Je ne sais, mais, comme toi, j'aime l'imaginer.
Merci, Carole.

Passe une douce soirée.
Répondre
F
Magnifiques marches vert turquoise, c'est très dépaysant et surtout moins fatigantes à monter!! Je plaisante!!!illusion d'optique!!Personnellement, je ne pourrai plus les escalader, trop
dangereuses!!BISOUS FAN
Répondre
N
J'imagine volontiers, après t'avoir lue, une princesse au pied léger relevant sa robe juponnée, volant presque sur ce perron, pour...
Répondre
A
Miracle! tout arrive, jusqu'alors personne ne recevait mes notifications!
J'en profite pour te remercier de tes visites alors que tu ne les recevais pas.
Après vérification, la tienne est allée se nicher dans mes "indésirables" ce matin... tout cela pour moi n'est que mystères!
Répondre
A
J'aime aussi les perrons, rien que le mot semble garantir un accueil chaleureux et les habitants de cette maison y ont peut-être mis de la couleur pour en exhausser l'effet..
ou bien tout simplement pour rendre plus facile la montée de l'escalier..
(Je n'ai pas reçu la notification de parution de cet article, je suis venue par hasard.)
Répondre
C


La notification des articles ne fonctionne peut-être pas bien aujourd'hui car il y a une opération de maintenance sur l'ancienne version d'OB.


Puisque tu m'en parles, j'ai reçu pour la première fois une notification pour un de tes arices (sur Pascal Paoli). Je n'en recevais pas jusque là.



J
Un P rond vert
fait de rectangles verts
Pour aller vers
Un petit carré gris
Chercher des nouvelles roses
Ou des factures noires
Ou beaucoup d'espoir?
Va donc savoir
Ou te mènera ce perron vert...
Répondre
M
Un regard optimiste sur la vie, on sait tout de suite que ceux qui habitent là ont la joie de vivre en eux!
Répondre
A
Les escaliers me fascinent, je ne sais pas trop pourquoi et j'en photographie beaucoup. Celui-ci, modeste et original à la fois, méritait bien que tu t'y arrêtes...
Répondre
J
Ah oui... mais en vieillissant pas très aisé... Merci Carole !
Répondre
H
Et surfer sur cet escalier pour le plaisir de glisser sur les secondes!

Hélène *
Répondre