Le Panneau

Publié le par Carole

     Elle allait s'engager dans le chemin de Villefrancoeur. C'était jour de marché, et elle avançait d'un bon pas en serrant son panier dans le petit matin frisquet. Soudain il avait été là. Là, juste devant elle. A se moquer, à lui barrer le chemin et à lui rire au nez insolemment. Planté comme un vaurien dans le champ d'Emile, juste avant la barrière, en plein devant l'allée qui menait à la Rongeonnière. [...]
 
Suite du récit à lire sur mon blog de récits et nouvelles cheminderonde.wordpress.com

Publié dans Récits et nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Bonjour.
Je me suis rendue compte que les réponses que je fais aux commentaires déposés sur mon blog ne parviennent pas à leurs destinataires, ce qui me contrarie beaucoup car je mets un point d'honneur à
répondre à chacun.
Je viens donc ici vous dire combien je suis touchée de votre fidélité et que je partage votre avis à propos de Charlotte Delbo.
A bientôt.
Répondre
C


En ce qui concerne les réponses, on les retrouve en revenant sur le blog. mais, bien sûr, souvent, on oublie de le faire. Ce n'est pas bien grave. Pour ma part, je réponds souvent de la même
façon que vous, en allant sur le blog de mes correspondants. C'est plus simple.



M
Amusante l'idée d'une méga-petite-annonce! Elle place d'emblée son auteur dans la catégorie des audacieux mais n'empêche pas l'émoi.
Carole, tu racontes très bien avec une tendresse toute particulière pour les toute vieilles personnes.
Bonne journée et bonne rédaction!
Répondre
A
Pas toujours facile d'être amoureux à 80 ans...Une bien jolie histoire!
Répondre
M
Comme c'est mignon! J'ai adoré ce charmant vieux monsieur si coquin et finaud
:)
Répondre