A l'endroit, à l'envers

Publié le par Carole

confettis-bombe.jpg
 
Tout à l'heure en rentrant j'ai croisé dans les rues le joli carnaval des enfants – le carnaval du mercredi, réplique en miniature du grand carnaval du dimanche. 
J'ai photographié au passage cette cantine joyeusement achalandée, qui fournissait aux petits fantassins de la fête des bombes et des épées à bulles, un arsenal de confettis et de ballons à lancer sur la ville.
 
Qui donc a dit que le carnaval est le monde à l'envers ? Il m'a semblé plutôt que c'était le monde à l'endroit. Celui où l'on ne guerroie que pour rire, où l'on ne tremble que de joie, où l'on ne crie que d'espérance, dans les villes dont les rois tout à coup sont devenus des enfants.
Seulement le monde est si maladroit. Il saute, il danse, il cavalcade, il rebondit, il s'en donne à coeur joie sur les grands chars du carnaval... – mais toujours il trébuche et retombe à l'envers, rouge et le front bosselé de cornes.
 
diable-carnaval-copie-1.jpg

 

Publié dans Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lorraine 10/04/2014 17:31

Sur le grand carnaval du monde, l'homme est si maladroit! S'il ne pouvait y avoir que le joli carnaval des enfants, comme nous serions en paix!...

Lorraine

Jonas D. 10/04/2014 09:07

Le carnaval des enfants ? Tout-à-fait réjouissant. Dans un monde idéal, dans le regard de l'innocence, des rois de coeur se font la guerre à coup de confettis et les vaincus tombent, morts
d'amour.
Jonas

Anne-Marie 10/04/2014 08:44

Ce monde à l'endroit est une démocratie joyeuse à la durée de vie bien éphémère...

Nounedeb 10/04/2014 08:17

Ronron.

Suzâme 10/04/2014 07:42

Chère Carole,
"Le carnaval est le monde à l'envers" souvent repris comme titre de manifestations, est une expression qui excite nos vies normalisées, presque neutres, incolores... Cet envers est notre en droit,
une fête latente, silencieuse qui explose et s'expose dans la rue... J'aime retrouver ton écriture réceptive. A très bientôt. Suzâme

flipperine 09/04/2014 23:44

un bon moment que le carnaval être un instant ce que l'on aurait voulu être

Gérard 09/04/2014 22:55

incitation à faire la bombe amicale..un peu chère !

Quichottine 09/04/2014 22:32

C'est vrai qu'on peut se poser la question, et j'aime beaucoup ta réponse. ;)
Merci pour tout, Carole.
Passe une douce soirée.

jill bill 09/04/2014 21:55

C'est le genre de bombe qui fait du bien... comme les enfants les aiment, aimons la vie dans la fête, merci Carole...

almanito 09/04/2014 21:09

Le monde à l'endroit est celui des enfants, bien sûr.
...3 euros la bombe tout de même...hum...j'en conclue que c'est une bombe "à l'endroit", tant mieux!

Carole 09/04/2014 23:56



Oui, pour les prix, je ne me rends pas compte. Il faudrait savoir quelle quantité on achète en prenant une "bombe". Je me suis surtout attachée aux mots et aux couleurs qui "éclataient" au milieu
de la fête.