La maison dans l'eau

Publié le par Carole

la-maison-dans-l-eau.jpg
 
On la croyait si ordinaire, si laide même, cette sombre maison du bord de l'eau, vraiment on aurait désespéré d'elle - et, soudain, au rayon d'un soleil qui passe, la voilà qui s'étire, toute trempée d'au-delà, dans le reflet du ciel.
Comme si la beauté se tenait toujours, partout, en embuscade, sous les pierres les plus grises et les vies les plus ternes, attendant le regard qui la prendra dans son reflet comme au filet d'éternité. Comme si toute chose ne valait que par son envers. Comme si on ne savait jamais rien de ce qu'on n'a pas vu hésiter et trembler.

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Comme un reflet qui nous entraîne de l'autre côté du miroir ? Un rêve qui s'étire, indistinct.
Répondre
C


L'autre côté est toujours plus beau, semble-t-il.



D
Bonjour

j'aime venir vous lire
toujours avec le même plaisir
merci

Danielle
Répondre
C


Plaisir tout à fait réciproque. Merci Danielle, à bientôt !



C
J'aime la Beauté dans le vacillement. Merci à vous.
Répondre
C
Dans les reflets des passages, des miroirs facétieux qui attendent de capturer nos regards et les fées de l'eau qui tissent la réalité à l'envers. Magnifique écriture, merci Carole!
Bon dimanche, amitiés
Cendrine
Répondre
C
Magie de l'eau, magie du regard. Merci d'aiguiser le nôtre!
Répondre
C


Merci Cardamone.



L
Que c'est bien dit et bien vu! J'adore le reflet des choses dans l'eau. L'image de l'eau tremblante est troublante; Cocteau s'en est servi dans le miroir qui fait passer un héro dans l'au delà.
Troublante aussi la perspective déformée par la position du soleil.
Répondre
C


Rien de plus profond qu'un reflet. 



Z
le sens, c'est bien aussi...( j'essaie de dire: une image avec son contexte même si chez toi, je crois, c'est l'image qui accompagne le texte
Répondre
C


On peut voir ça dans tous les sens, en fait. 



G
peut-on dire que la beauté est diluée
Répondre
M
Tout dépends du moment.lorsque notre regard se pose, de l'intensité de la lumière. de la personne avec qui l'on est !
J'aime ce cliché rare, qui nous montre que l'envers vaut l'endroit !
Répondre
C


En photo, on le sait bien, tout dépend du moment, et la lumière change sans cesse.



F
C'est certain, parfois, l'envers vaut l'endroit, les offices plus généreuses que les salons, les vestiaires plus esthétiques que les personnes habillées, etc.. Très jolie photo de flou artistique
qui lui donne du mystère sans pour cela la rendre ordinaire! BISOUS FAN
Répondre
C


Merci Fan.



A
Ta photo en ton texte me font penser à un tableau et particulièrement aux Impressionnistes et à leur attirance pour l'eau ( d'autant que j'ai vu avec beaucoup de plaisir à Rouen, il y a peu, une
expo sur les impressionnistes intitulée "Eblouissants reflets")
Répondre
C


J'étais allée voir l'exposition la veille du jour où j'ai pris le cliché, en Normandie donc. Le rapport est certain, je suis frappée que tu l'aies remarqué alors que je n'avais pas donné
d'indication de lieu. Tu comprends tout !



R
Que voilà derechef une pensée qui pourrait servir d'exergue à une réflexion sur l'art :

"Comme si la beauté se tenait toujours, partout, en embuscade, sous les pierres les plus grises et les vies les plus ternes, attendant le regard qui la prendra dans son reflet comme au filet
d'éternité."

Superbe, Carole !
Répondre
C


Merci, Richard. Cette réflexion m'a été inspirée en fait par la splendide exposition du musée de Rouen sur les impressionnistes.



N
Une invitation à réfléchir sur ce qu'est la beauté.
Répondre
J
Toujours admiratrice de tes regards, clin d'oeil de JB
Répondre
C


Merci pour tes clins d'oeil, chère Jill !



A
Une maison ordinaire qui a soudain des choses à nous raconter comme ces visages un peu ternes qui par le miracle d'un rayon de soleil, révèlent un sourire mystérieux et charmeur.
Répondre
C


Oui, c'est curieux comme les maisons ont toujours l'air d'être des visages.



H
Comme si elle avait voulu montrer le frémissement de son âme.

Hélène *
Répondre
C


Je crois que c'est cela.



P
Magie des reflets, masque qui anime et embellit tout. Mais après tout, cette image virtuelle est peut être plus proche de la vérité que la réalité elle-même. Vive les masques et les effets !
Répondre
C


Les reflets sont une forme avancée de la réalité, non ?