Aujourd'hui

Publié le par Carole

aube-8.jpg
 
Ce matin l'aube s'est levée comme un oiseau
de son nid d'arbres noirs, de son bois d'ombres bleues.
Elle a volé longtemps, étoile rousse et blonde,
roulant comme une vague sur l'écume du temps,
et de ses ailes nues elle battait là-haut
la mesure de l'espoir.
Ses plumes de nuages tombaient en lents pétales,
au jardin de la nuit grandissait la lumière,
le jour à ma fenêtre coloriait cette fleur
frêle et toujours vivace
qu'on appelle aujourd'hui.
 
Sur la vitre embuée,
d'un doigt d'enfant,
comme autrefois,
j'ai dessiné
mon coeur.
Et je l'ai regardé
s'effacer.
Puis, par-dessus
tout ce qui n'était plus,
j'ai juste écrit
Ceci :
Oui.

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Ce poème restitue la sérénité de ton regard nourri de tous les temps déjà traversés. L'enfance est présente dans le dessin de ton coeur et l'adulte qui assume ce qui s'efface, ce que l'on retient
pour rester en vie et parfois l'aimer. Heureuses fêtes de fin d'année. Suzâme
Répondre
C


Merci, Suzâme, je te souhaite moi aussi d'heureuses fêtes.



V
Quelle belle photo et quel beau poème ! En plus tu sors un enregistrement remasterisé de Victoria de Los Angeles, comme moi ! (mais je suis moins gaie ; ce samedi précisément j'ai subi une quantité
de problèmes répétés qui m'ont usé le moral ! Ce n'est pas grave, ça va revenir...)
Bonne fin de journée !
Répondre
J
Connaissez-vous ceci?
http://www.youtube.com/watch?v=NTJsViRCbeo
J'adore ce voyage en train dans la campagne brésilienne composé par Vila Lobos.
Répondre
C


Merci pour ce lien : j'ai beaucoup aimé cette musique du "chemin de fer" brésilien. Villa-Lobos était un compositeur extraordinairement inventif.



E
Des mots qui ont la douceur de la photo ..... des mots qui apaisent . Douce soirée, bises Carole
Répondre
M
Bel oiseau de feu dans le ciel bleu !... un présage ?
Répondre
N
D'abord il y a la photo. Très belle. Où j'ai vu tout d'abord un vol d'oiseaux qui voudraient n'être qu'un.
Et puis il y a ton poème.
Ses plumes de nuages tombées en lents pétales.
Peut-on être poète si on n'a gardé des yeux, un coeur d'enfant, qui s'émerveille?
Ton oui est un sourire.
Répondre
L
Ce bel oiseau de lumière a volé jusqu'à moi et j'ai dit: "Oui"...
Bon dimanche, Carole,

Lorraine
Répondre
H
Un ¨Oui ¨ gravé ainsi dans l'éphémère, sur un aujourd'hui fou d'amour à en graver, lui aussi, tout un ciel d'une fleur qui étend ses ailes. Un éphémère perpétuel.

Hélène*
Répondre
G
Suis un contemplateur des ciels, le tien est trs beau Carole
Répondre
M
Chaque nuit le sommeil nous happe dans son silence et chaque matin il nous laisse revenir à la vie. Vous louangez de bien belle manière cet instant exquis.
Très belle journée si bien entamée, Carole.
Répondre
C


Oui, chaque matin un nouvel "aujourd'hui" s'envole. J'avais pensé devant ce ciel-oiseau à ce vers de Mallarmé: "Le vierge, le vivace et le bel aujourd'hui".



N
Bonjour Carole,
Quelle belle poésie ! Ce jour semble très beau, mais peut-être le sont-ils tous, tant qu'on est vivant... C'est ce que j'essaie de me dire !
Bises, belle journée !
Répondre
H
La photo du ciel est splendide, et les mots s'envolent....Presque couleur gorge de pigeon...
Répondre
J
Bonjour Carole... J'aime ce tout... Merci !
Répondre
Z
joli moment
Répondre
M
Accueillir le jour qui nait avec le coeur d'une fillette émerveillée, pleine de vie. Comme tu sais bien le faire et le dire Carole ! Amitiés. Joelle
Répondre
E
très joli - la promesse de de l'aube
Répondre
M
regarder le jour naître et naître aussi un peu soi-même... Comme c'est joli!
Répondre
J
http://jamadrou2.e-monsite.com/pages/pour-carole/une-nouvelle-nuit.html
Répondre
C


Jamadrou, j'ai encore essayé de me connecter, mais, décidément, je n'ai pas le mot de passe, et je trouve porte close.



J
J'aime beaucoup cette poésie douce et sereine.
Sous ton OUI puis-je écrire MERCI (pour ton texte et pour ce nouveau jour...)
Répondre
C


Moi aussi je te remercie, Jamadrou.


Tu me donne l'adresse html d'un article dans ton message suivant, mais je ne peux pas l'ouvrir, car je n'ai pas de mot de passe (ou bien l'ai-je eu et oublié ?).


Bonne nuit... demain sera un autre "aujourd'hui" !