L'étoile et la main

Publié le par Carole

 

 

étoile - main
 
Quelqu'un, d'abord, avait dessiné une étoile. Une étoile maladroite, boiteuse et déhanchée, qui dansait sans y croire sur son fil de ciment.
Puis quelqu'un d'autre était passé, et il avait dessiné sa main. Sa main tendue vers l'étoile.
Il n'y avait plus de mur gris, plus de rue sale. Juste une étoile funambule. Et une main d'humain qui la caressait dans son ciel, du bout de ses doigts rêveurs, pour ne pas l'attraper.
Une fable.
 

Publié dans Fables

Commenter cet article

nanegrub 27/08/2014 02:18

Si j'enseignais encore, je proposerais ce billet à mes élèves le jour de la rentrée...
Magnifique ! J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce billet. Merci !

Carole 30/08/2014 01:02



Merci, Anne. Tout le plaisir est pour moi. 



Cristophe 26/08/2014 23:02

Ce n'est pas une étoile, c'est une danseuse, "stylisée".

Carole 27/08/2014 00:34



oui.



Richard LEJEUNE 25/08/2014 13:45

Encore et toujours la même métaphore première revue par l'Homme moderne que symbolisaient déjà ces mains paléolithiques contournées ,sur les parois des grottes : tenter d'atteindre - "sans force et
sans armure" - l'inaccessible qui nous entoure.

Carole 27/08/2014 00:46



Oui, je crois que c'est l'humanité même.



flipperine 21/08/2014 17:12

une main voulant attraper l'inaccessible étoile

JC 21/08/2014 09:54

Notre étoile est là au bout de nos doigts, tu nous le montre bien ! Amitiés. Joëlle

cathycat 20/08/2014 20:16

Trois coups de crayons... rien du tout... et cela fait une grande histoire !... :-)

FAN 20/08/2014 17:05

Très poétique, j'adore!! BISOUS FAN

almanito 20/08/2014 15:08

Etrange comme cette main ressemble à une étoile, étrange comme cette étoile ressemble à une main...

hamza 20/08/2014 11:58

Une main, une étoile ? Difficile à expliquer. Cependant, nous pouvons imaginer de nombreux scénarios, du plus simple au plus compliqué. C'est beau et c'est poétique. Merci Carole.

Carole 22/08/2014 00:04



Merci, Hamza.



Superbe !Nalo 20/08/2014 11:34

Superbe !
Faire ainsi vivre les murs, bravo.

michele 20/08/2014 09:43

La main, l'étoile et ... un sein ou un ventre tout rond... Non,sûrement.

J'aime beaucoup quand les scènes sont ouvertes et différentes interprétations possibles.

Il y a aussi, un peu loufoque, il est vrai, l'étoile de David et la main de Fatima si il y avait deux pouces au
lieu d'un.

Je préfère la façon douce et délicate que tu as de raconter les choses.

Carole 20/08/2014 11:08



C'est vraiment une main ordinaire, dont on a simplement dessiné les contours. Et l'étoile n'obéit vraiment pas aux lois de la géométrie. Plutôt une étoile de "petit prince".


 



jamadrou 20/08/2014 09:15

Un joli cliché Carole, merci.
Comme un doux rêve
et je vois le fil de soie qui descend l'étoile tout près de la main de l'enfant. Il peut la caresser, elle est réelle.
Mais qui tient le fil tout là-haut?

Anne-Marie 20/08/2014 08:37

Sobre et belle cette fable! Carole, tu nous fait rêver!

Nounedeb 20/08/2014 07:59

Quelque chose de très émouvant dans cette photo. De poétique et enfantin qui me fait penser au "Petit Prince".

louv' 20/08/2014 07:51

Et cette esquisse de visage sur le côté gauche, a qui appartient-elle ? Sans doute à l'enfant qui caressait l'étoile, un futur poète lui aussi...

zadddie 20/08/2014 02:09

c'est le moment de poésie qu'il me fallait ce soir

jill bill 20/08/2014 00:23

Comme la chanson de Brel l'inacessible étoile... il en faut aussi, comme un rêve ! ;-)