L'espoir

Publié le par Carole

 espoir version 2
 
J'aime beaucoup cette enseigne. Je la connais par coeur, depuis des années que je passe, en bus, juste à sa hauteur.
Longtemps, quand la boutique périclitait, elle n'a été que l'Esp. Puis on a repeint les lettres, on a posé des tubes de néon neuf. Et l'espoir s'écrit maintenant comme une fable, dans son décor de vert feuillage et de bleu ciel.
 
Le L d'abord s'élance ferme, un peu irréfléchi peut-être, avec cette apostrophe qu'il lance du pied devant lui comme un petit caillou. Le E le suit, brave soldat, poings en avant, l'air décidé, menton carré. Mais voilà que l'incertitude saisit le S, qui s'alanguit, qui freine un peu, et - malheur ! que le P trébuche, qu'il est sur le point de flancher tout à fait, de tout abandonner. Il va rouler au gouffre, mais le O, compagnon de cordée, le retient dans sa chute. Courageux O qui fait face, dos rond, solide comme un roc. Quand au i, il est confiant, il sait que tout va s'arranger, et il va droit tout bonnement, sans retarder sa route, sans regarder derrière lui. Le R enfin ferme la marche, énergique, jambe ferme mains dans les poches, sur le chemin qui s'élargit, vers demain.
 
Pouvait-on mieux calligraphier l'espoir, qui lutte, doute, et vit, et va ?

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catheau 09/04/2012 16:52

Le déchiffrement d'un regard aigu et optimiste.

Carole Chollet-Buisson 09/04/2012 18:23



Merci, Catheau, car le pessimisme m'habite aussi, souvent.



Brigitte 29/02/2012 22:29

Ton regard, tes mots font que les lettres prennent vie...
Voilà un bien joli texte qu'il serait très intéressant de calligraphier !...

Carole Chollet-Buisson 29/02/2012 23:23



Mais le "défaut" du P serait difficile à exprimer, non ?



Balladine 25/02/2012 11:27

Une belle analyse de l'espoir ! Je suis sure que j'aurais préférer l'ancienne pancarte, les nouvelles sont bien trop criardes...

Carole Chollet-Buisson 25/02/2012 15:48



J'aimais beaucoup aussi l'ancienne enseigne où il n'y avait que le début du mot, "esp". C'était plein de sens aussi, mais alors, je n'avais pas encore d'appareil-photo.



simple-regard 25/02/2012 10:30

Difficile après une si charmante lecture de poser des mots un peu ternes et usés pour vous féliciter!
Nathalie

Carole Chollet-Buisson 25/02/2012 15:51



Et je vous remercie de ces mots que je trouve frais et réconfortants au contraire !


Carole



Pyrausta 24/02/2012 10:31

j'ai vu se derouler sous mes yeux emerveillés un abecedaire,les lettres se sont animees pour former un mot qui fait aller de l'avant.je suis bouche bee devant tant de talent

eva 23/02/2012 21:11

Belle parade de l'espoir ! à nos yeux étonnés, à tes yeux attentifs, les lettres défilent pour un avenir meilleur ! Merci à toi Carole, pour cet "autre regard"

Carole Chollet-Buisson 23/02/2012 21:34



Et merci, Eva, pour ce choix du mot "parade", qui me plaît et me rappelle Picasso.


Bonne soirée,


Carole



Amaryllis 22/02/2012 19:26

L'art de voir ce que les choses ne disent qu'à ceux qui observent... merci pour cette traduction intéressante ! Bisous

Carole Chollet-Buisson 23/02/2012 11:05



Les mots et les choses...


Bonne journée, Amaryllis, et à bientôt,


Carole



Les chemins d'Anne Le Sonneur 22/02/2012 18:23

L'espoir ne pouvait être mieux porté sinon par cette calligraphie-là. Merci, Carole, pour ce très bel article. Anne

Carole Chollet-Buisson 23/02/2012 11:03



Merci, Anne, et à bientôt !


Carole



Alice 22/02/2012 15:06

L'espoir décomposé et recomposé, on suit ses difficultés à être, lettres dentelées par ton regard et ta plume. Amicalement

Carole Chollet-Buisson 22/02/2012 22:35



Merci, Alice, amitiés,


Carole



Gérard Méry 22/02/2012 00:10

Juste le P pour passer le plus remuant, "espérons" qu'il reprennent le rang qui est le sien

Carole Chollet-Buisson 22/02/2012 10:50



Espérons, oui ! Merci, Gérard, et bonne journée,


Carole



Jean-Claude 21/02/2012 23:16

Vous écrivez en introduction que vous connaissez cette enseigne par coeur ? C'est sans peine que l'on vous croit, tant vous nous l'avez fait découvrir sous tous ses aspects, sous toutes ses
coutures, avec humour et poésie, mais aussi avec un réalisme d'observation tout à fait remarquable ! Bravo ...

Carole Chollet-Buisson 21/02/2012 23:27



Je reçois avec joie ce commentaire de quelqu'un dont j'ai déjà remarqué, dans ses très beaux dessins, le regard aiguisé et la mine avisée...


Carole



ADAMANTE 21/02/2012 19:16

Superbe, j'ai beaucoup aimé accompagner ces personnages de l'alphabet, très présents, très vivants, porteur d'un message à ne pas oublier. Merci Carole, c'est vraiment un bonheur de venir te lire.

Carole Chollet-Buisson 21/02/2012 23:11



Et merci à toi, Adamante, car c'est un bonheur de t'avoir pour lectrice !


Carole