L'escalier

Publié le par Carole

escalier--2---2---RV-de-l-insolite.jpg
 
C'est par cet escalier qu'on entre dans l'île de Versailles, vouée aux illusions.
On monte lentement les marches de fer, s'arrêtant aux paliers pour regarder le ciel - et ce qu'on laisse aussi. Et puis on redescend. Mais on ne quitte pas le rêve commencé, sur cette île d'Orient où flottent comme au ciel des reflets trempés de soleil, des arbres à taille de nuages, et de gros cailloux ronds semés en cercles d'astres.

Publié dans Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Gravir les marches jusqu'au soleil, en voilà une belle idée de photo...
Répondre
C


Merci d'avoir pris un moment pour grimper cet escalier en ma compagnie !



I
oui, ce blog est vraiment une bonne surprise qu'on savoure avec flo...
Répondre
C


C'est gentil de vous y intéresser ! Mais en fait, il est en construction, je suis très très très loin d'avoir fini ! bises à vous deux.



I
L'escalier comporte un palier, comme si on pouvait encore hésiter ou pour se tourner dans un dernier regard vers le monde des rampants
Répondre
C


C'est vrai... Ce commentaire me plaît beaucoup ! Merci Ivan !


Carole



A
Un cheminement vers la lumière. Et je me demande si, là-haut, nous pourrons chatouiller les nuages. Amicalement. Anne
Répondre
C


Oui, on monte vers la lumière - mais avant de redescendre, sans jamais pouvoir atteindre les nuages, : c'est la loi de l'escalier, et la beauté de l'espérance.



H
Quel angle de vue ! c'est magnifique, on monte vers le ciel et la lumière.
Amitiés Carole
Répondre
C


Amitiés à toi aussi, Hauteclaire !



A
Une montée vers le soleil... tout un symbole ! Superbe
Répondre
C


Merci, Amaryllis au nom plein de lumière !