L'enfant et l'araignée

Publié le par Carole

enfant- araignée version 2.psd
 
De tous les enfants de pierre qui peuplent le Passage, celui-ci est l'un de mes préférés. Peut-être parce qu'il symbolise la Navigation - chaque statue d'enfant est ici une allégorie -, peut-être parce que son visage légèrement incliné, aussi mélancolique qu'indifférent, est particulièrement mystérieux.
Quand j'ai voulu le photographier, cet été, j'ai tout de suite remarqué l'araignée. Elle projetait une ombre très fine, très gracieuse, comme une menace légère sur cette jeune vie. Ce n'est qu'en observant, ensuite, la photo achevée, que j'ai vu, dans une boucle de la chevelure, la deuxième araignée.

Publié dans Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Erato :0059: 02/02/2012 17:36

J'aime beaucoup ton commentaire .Il ya même une toile d'araignée en bas de ses cheveux. La photo est attendrissante .Bonne soirée

Carole Chollet-Buisson 03/02/2012 18:57



Oui, il y a vraiment une deuxième araignée, mais on ne la voit pas immédiatement.


Bonne soirée, et à bientôt,


Carole



Parisianne Musardises 10/01/2012 20:42

Bonsoir Carole,
Merci de votre visite. Je suis ravie de découvrir votre blog dont les aspirations sont si semblables aux miennes.
Au plaisir
Anne

Carole Chollet-Buisson 10/01/2012 21:36



Bonsoir Anne,


En effet, je crois que nos blogs ont beaucoup de points communs. Un même regard peut-être sur les détails par lesquels, soudain, la ville nous parle. Je suivrai de près votre travail, que je
viens de découvrir en entrant dans la communauté "Pour un autre regard", dont le nom m'avait paru si beau, et qui ne me déçoit pas !


A bientôt donc,


Carole



Anne L S 09/01/2012 22:12

Que murmure donc l'araignée à l'oreille de l'enfant ? Merci pour ce regard, Carole. Anne

Carole Chollet-Buisson 09/01/2012 22:49



Et merci d'y avoir prêté attention...


A très bientôt, Carole