L'ange des ruines

Publié le par Carole

jumièges ange 1
      Abbaye de Jumièges
 
 
    L'abbaye est tombée en ruines, voilà que claque dans le vent le portail éventré du paradis.
    Il est du monde, désormais, l'ange du ciel, sur son pilier brisé.
   A vieillir, à languir, à devenir mélancolique, dans la lumière et dans l'obscur - comme nous tous.
    Ouverts sur le néant, ses yeux lavés du temps lui font un beau visage humain.

 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Des mains d'artiste l'ont façonné.. le temps l'a buriné!
Tout comme nous les humains, nous n'avons plus les mêmes traits que dans nos jeunes années !
Répondre
C


Oui, et à Jumièges, l'immense abbaye en ruines, on a constamment ce sentiment que la splendeur divine a rejoint la faiblesse humaine.



C
Un gardien des cycles du temps, de ce qui fut, un médiateur entre les mondes qui a tombé le masque... Humain sous tes yeux de poétesse.
Amicalement
Cendrine
Répondre
G
Mais un ange ne vieillit pas voyons !
Répondre
H
Et il devient bibliothèque, comme nous tous... même disparues nos pages s'impriment dans la lumière des autres.

Hélène*
Répondre
J
Un beau visage énigmatique...
Répondre
C


L'usure de la pierre a accentué son mystère.



F
Oui, des cheveux longs cet ange!!Mais comme les anges n'ont pas de sexe!! il est presqu'intact malgré l'usure du temps!! BISOUS FAN
Répondre
J
Un beau visage de femme
Visage sans âge
Malmené par le temps
Mais toujours souriant.
Répondre
A
On croirait qu'il s'est échappé de son abbaye, content et libre de poser son regard bienveillant sur le commun des mortels en plein air... un ange rebelle!
Répondre
C


La ruine de l'abbaye a libéré son humanité, peut-être.



C
Un ange déchu, à notre image, porte-lumière des hommes.
Répondre