Invitation

Publié le par Carole

invitation.jpg
 
C'est le soir. Il fait triste. Il fait seul. Je marche dans la rue sur les traces de la nuit. Tout à coup sous mes pas je lis : "Invitation". Et... mais c'est qu'il y en a partout, de ces invitations, feuilles bleues de l'automne, versées sur le pavé humide. Invitation. Invitation. Ramassez, servez-vous. Invitation. Invitation.
Invitation ? À quoi ?
Au soir ? À la ville ? À la valse ? À l'automne ? À ici ? À maintenant ? À demain ? À plus tard ? À toujours ? 
Invitation. Invitation. Pas d'autre précision. Invitation. 
Ce sont des billets doux de la banque du rêve. Ils ont l'air authentiques. On dirait que quelqu'un bat ce soir la monnaie du possible. 
Invitation ? Oui, je sais...
C'est drôle, au fond, qu'on ait éprouvé le besoin d'imprimer ces cartons et de les semer dans la ville. 
Il y a donc des gens qui ne le savent pas, qu'ils sont invités, seulement invités ? Mais que chaque instant est un hôte généreux qui nous invite à vivre, à voir, à marcher, à rêver, à valser, à aimer  ?
Dans la nuit et le jour, si légers, invités.
 

Publié dans Fables

Commenter cet article

zadddie 01/10/2014 01:44

de l'humeur de FAN ce soir, j'y vais...(à cette invitation..

Catheau 30/09/2014 19:24

Invitation in blue pour un blues mélancolique de rentrée.

flipperine 30/09/2014 17:34

une invitation mais à quoi, des gens qui sont dans la solitude peut-être

FAN 30/09/2014 11:11

Je ne peux résister à cette invitation pleine de rêves, aussi, un petit com pour te remercier d'être passé sur mon blog!!!BISOUS FAN

Aloysia 29/09/2014 18:00

Oui, l'instant est un hôte généreux pour ceux qui, comme toi, savent s'y nicher pour en saisir tous les charmes !

almanito 29/09/2014 13:23

J'aime beaucoup ce billet aussi tourbillonnant qu'une valse, tout léger et qui pourtant nous rappelle combien la vie est belle même quand il fait triste.

mansfield 29/09/2014 12:38

Comment refuser une invitation de la vie quand la solitude est votre lot quotidien?

jamadrou 29/09/2014 11:17

Et ce mot "invitation" te fut une incitation à chercher un sens à ce carton bleu perdu sur les pavés...
la vie est pavée de belles incitations à chercher.

Lorraine 29/09/2014 10:26

L'énigmatique personnage qui a disposé ses "Invitations" dans la rue, que voulait-il? Nous mystifier? Ou, au contraire, nous rappeler que nous ne sommes que les invités de la vie et que des portes
se fermeront au nez et à la barbe de ceux qui croyaient encore se régaler au buffet des plaisirs divers?
Ton très beau billet a toujours d'intenses répercussions en soi, chère Carole.
Merci.
Lorraine

michèle 29/09/2014 08:36

C'est étonnant, fantaisiste et amusant!

michèle 29/09/2014 08:35

Je trouve étonnant, fantaisiste et amusant, oui, vraiment amusant.

Richard LEJEUNE 29/09/2014 07:36

Des invitations ?
Beaucoup en ont besoin : certains, pour réfléchir sur notre présence ici-bas et toutes nos actions afférentes.
D'autres, pour rêver.
D'autres encore pour vivre ...
à côté de ceux qui se créent eux-mêmes leur propre invitation.

Carole 02/10/2014 00:29



L'essentiel étant peut-être de répondre à l'invitation, quelle qu'elle soit.



Miche 29/09/2014 04:52

C'est très vivant...

jill bill 29/09/2014 04:49

Sourire... Il pleut des invitations mais dans quel but... comme si le bon dieu là-haut... ;-) merci Carole !