Ici aussi

Publié le par Carole

ici-aussi.jpg
 
Depuis le temps que je passe devant cette inscription... j'ai fini par la photographier : la mousse allait l'emporter sur les mots charbonnés, et la pluie de novembre, de ses larmes hypocrites, travaillait sournoisement à en délaver le sens. Le dernier i, déjà, vaincu, avait perdu la tête. Il fallait faire quelque chose.
Elle m'est précieuse, à sa façon, cette inscription de mon chemin. Car elle dit simplement, fièrement, nettement, ce qu'on nous cache, ce qu'on voudrait nous laisser ignorer, mais que nous savons tous si bien et depuis si longtemps que nous pourrions le hurler.
Ici. Ici aussi. 
Ici aussi il se passe quelque chose. Ici aussi il y a quelque chose à voir et quelque chose à dire.
Ici aussi on vit, on parle, on meurt. Ici aussi on veut exister un instant, écume du néant.
Ici aussi on crie on appelle on écrit. Ici aussi on se débat on cherche on pense on crée.
Pas seulement là-bas, dans la lumière et dans la gloire, là-bas, là où ils vivent, là où ils irradient, là où ils dansent où ils aiment où ils rient sur les écrans et les images de papier glacé, ceux qui scintillent de cet éclat qui leur vient de nos yeux et de notre désir.
Ici. Ici aussi.
Ici comme tout le monde ici comme ailleurs ici comme partout où il fait sombre où il fait humble où il fait laid. Ici comme partout où l'on dit je où l'on dit nous.
Ici. Ici aussi.

 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catheau 21/11/2013 10:57

"Hic et nunc" : merci, Carole, d'être avec et dans le monde ici et maintenant.

mansfield 13/11/2013 22:44

Ici être célèbre c'est être tout simplement, c'est avoir conscience de son importance!

zadddie 13/11/2013 22:21

et cet objet aussi..

Anne-Marie 13/11/2013 16:17

Je suis d'accord avec ce que dit Richard. Et je ne peux que constater ceci:Je n'aurais sans doute pas vu cette inscription, si je l'avais vu je ne l'aurais sans doute pas considéré digne de faire
l'objet d'un texte, si j'avais fait un texte, sa platitude aurait été désolante...Vraiment trop injuste! ( parfois je m'appelle Caliméro!)

M'amzelle Jeanne 13/11/2013 14:12

C'est toujours un plaisir de lire vos mots pertinents décrivant le minimaliste de la vie d'ici.. qui est la même qu'ailleurs.. J'aime regarder avec vos yeux.
Merci

marisol 13/11/2013 10:10

Ici aussi le soleil peut se coucher dans des ors cramoisis à vous tirer des larmes, ici aussi la lumière peut sculpter l'espace le plus anodin, ici aussi des visages portent une grâce irréelle et
des corps se meuvent dans une légèreté exquise ou une fragilité émouvante, il suffit d'oser regarder les yeux et le coeur bien ouverts.
Vos textes sont toujours aussi saisissants, très belle journée.

Carole 13/11/2013 17:51



Merci pour ce si beau commentaire, Marisol. Très belle journée à vous aussi.



emma 13/11/2013 09:43

derniere escale avant l'enfouissement

michèle 13/11/2013 09:19

Quelle belle interprétation!
Tu as un bon regard, une plume géniale et un grand, grand besoin de sens. De signification et de mémoire dont tu fais profiter tes lecteurs!!

jill bill 13/11/2013 08:23

Ici aussi... tant de choses supposées... merci Carole !

almanitoo 13/11/2013 08:09

Entièrement d'accord avec le commentaire de Richard Lejeune, beaucoup seraient passés devant la poignante revendication en se disant "ici aussi....quoi? qu'y a-t-il?" et auraient balayé les
alentours d'un regard perplexe en murmurant ce "n'importe quoi!" qu'on emploie si souvent.

Richard LEJEUNE 13/11/2013 07:36

Remarquable texte, à nouveau.

L'autre jour, je suis descendu de l'orée de mon bois pour aller flâner dans ma commune, comme vous le faites si bien à Nantes ou dans les environs, me disant qu' "ici aussi", il devrait bien y
avoir des "choses" qui retiendraient votre attention.
J'ai surtout essayé de voir avec vos yeux.

Peine perdue, je n'ai rien trouvé qui vaille la peine.

Qui vaille MA peine.
Car je sais que vous, l'acuité de votre regard aurait, "ici aussi", déniché de quoi nous ravir tant par vos clichés que par vos mots.

N'est pas Carole Chollet qui veut !

Jamadrou 13/11/2013 02:20

Bien d'accord avec toi Carole
Les inscriptions sauvages veulent dire tout ça aussi...