Hibou

Publié le par Carole

chouette-relief-31-12.psd.jpg
 Château des Ducs - Nantes
 
 
Hibou aux yeux de graines ouvertes, aux prunelles fanées,
Soldat casqué de deux cornes de lune, dans ton armure d'acanthes,
Vieil homme aux paupières lasses, aux pieds de branches sèches,
Enfant aux joues de fleurs et d'étoiles tournantes,
Bête aux ailes d'ange las, aux griffes de beau diable,
Prince du ciel retenu sur la terre par tes plumes de pierre,
Veilleur en ce château des heures qui te jettent au néant,
Cloué par ton bec de diamant,
Hameçon d'infini,
A ce centre du monde
Où tout se réunit,
O toi toujours debout,
Hibou.

Publié dans Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
J'aime beaucoup cet hameçon d'infini qui nous captive,
Un grand Duc peut-être ?
Répondre
M
Hibou,
Teint pierreux,
Mélancolique,
Ferme à demi les yeux,
Sur les siècles qui filent
.
Bonne journée
Martine
Répondre
C


Merci pour le poème, Martine. C'est vrai que ce hibou "ferme à demi les yeux" sur le temps qui passe aussi sur lui.



C
Quelle poésie éblouissante offerte à ce hibou gardien, démiurge des secrets qui hantent les ténèbres et prophète de lumière! J'adore ces êtres mystérieux et fascinants à souhait... Merci Carole

Cendrine
Répondre
M
Cette très belle sculpture offre un contraste saisissant entre la posture digne d'un aigle, et cette tête désabusée et lasse.
Bonne soirée.
Répondre
C


Merci, Marisol, pour votre regard attentif !



E
Tes mots sont justes et beaux,j'aime beaucoup.Belle soirée Carole
Répondre
C


Merci Erato, à bientôt.



C
Pour lui, une pénitence éternelle que de rester les yeux ouverts et la nuit et le jour.
Répondre
M
Impassible, il prend du recule pour regarder la vie. Amitiés. Joelle
Répondre
C


C'est le propre du sage ! Merci, Joëlle. A bientôt.



T
Ce n'est hélas que par ce simple copier-coller que je vous donne de mes nouvelles
Ayant subi une opération à mes yeux , il m'est interdit de rester plus d'une demi-heure devant mon écran mais mon état s'améliore rapidement et je pense être de retour avant Noël
Sur mon blog jumeau , je publie des poèmes inédits qui ne rentraient pas dans le format d'OB
A bientôt
Gros bisous
timilo
Répondre
C


Merci, Timilo, je te souhaite un bon rétablissement. Prends soin de tes yeux et passe d'heureuses fêtes.



H
Bel hommage à ce veilleur éternel, fatigué et porté par ses ailes. Quelle magnifique description tu en fais!

Hélène*
Répondre
C


Merci, Hélène. Hommage un peu "baudelairien" au grand duc des veilleurs, si présent dans notre château du duché de Bretagne.



B
Un beau portrait et un bel hommage à tous les hiboux qui sont des oiseaux mystérieux et discrets...
Répondre
C


Oiseaux baudelairiens... merci, Balladine, à bientôt.



E
calligramme ? bien joli en tout cas
Répondre
C


pas vraiment un calligramme. mais je voulais une forme un peu pointue, pour évoquer ce bec que j'ai placé juste au centre, sur la photo.



Q
Pauvre hibou !
Ne trouves-tu pas qu'il semble bien fatigué par ses nuits sans sommeil ?

En tout cas, ta page est magique.
Passe une douce soirée.
Répondre
C


des siècles de nuits sans sommeil ! un veilleur...



N
De ta plume, tu nous emportes sur ton aile, poète!
Répondre
C


Et merci, Nounedeb, d'avoir pris ta plume pour faire ce commentaire de... poète !



J
Il faut aller le chercher et le trouver ainsi blotti, et le décrire si bien!
Répondre
C


Il se trouve dans la cour du château. Mais c'est vrai que presque personne ne pense à le regarder, encore moins à le photographier.



M
C'est un des animaux qui a le plus marqué l'imaginaire depuis des millénaires.
Ici on l'a immortalisé de belle façon les ailes déployées.
Magnifique!
Répondre
C


C'est l'une des plus belles sculptures d'un château qui en compte beaucoup de très belles.



N
Bonjour Carole !
Eh bien, Nantes semble regorger de jolies sculptures comme celle-ci ! Joli texte comme toujours.
Bises, bonne journée et bon week-end
Répondre
C


C'est vrai, la ville regorge de sculptures. J'ai écrit quelque part que c'est "une ville pleine de visages", il y a tant de mascarons...



J
De grand Duc est-il devenu vieux hibou?
Oiseau de proie, sagesse et raison, non! esprit des ténèbres, hibou tu voles où, où?
Répondre
C


Où où ? Je ne sais pas, mais merci, Jamadrou. A bientôt.



J
Une vie en pierre... Chateau des Duc comme le grand hibou !! Merci Carole...
Répondre
C


Oui, pour parler du hibou, j'étais obligée de rappeler que le château est ducal. Grand duc de Bretagne, qui sait, ce hibou ?