Hanami

Publié le par Carole

ile-versailles-cerisiers-17.jpg-version-2.jpg
Jardin japonais de l'île de Versailles - Nantes - 30 mars 2012
 
 
Rien n'est plus beau qu'une fleur de cerisier, promesse d'un fruit d'été, espoir d'un bonheur à venir.
Et rien n'est plus fragile.
Au Japon, Hanami est la fête des cerisiers en fleurs. On y célèbre le passage, la joie du renouveau, l'acceptation de la perte, l'amour de la beauté qui fane.
 
Ici les cerisiers viennent à peine de fleurir, de très pâles corolles tachent de rose et de blanc incertain le ciel trop bleu de cette fin de mars. Sur les chemins de pierre, nos pas, sans bruit, avancent vers la rive. Et les fleurs tremblent comme des pleurs, au bord de ces grands cils que forment, aux yeux multipliés des arbres, les rameaux minces et frêles du printemps retrouvé.
Mais voilà que déjà le vent emporte les pétales sur les reflets de l'eau. Dans l'air si pur de ce soir solitaire, les branches ploient sous le souffle bleui de tant de fleurs qui tombent et se noient dans leur ombre.

Voiles des clairs pétales qui passent et se rangent en cercle.
Paix de l'étang qui les tient dans sa main.
Et toi si loin de moi.

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Comme je voudrai exaucer ton voeu silencieux!!! Aujourd'hui, ma fille dort...dans son lit; OH ! c'est juste une halte pour elle, et pour moi, un répit dans l'absence...
J'espère que demain, un autre Sakura apportera des pétales de joie,jusqu'à toi?!
Répondre
C


Cela me soutient un peu de voir que d'autres mères sont dans ma situation. Car peu de gens semblent comprendre.


Merci, Passion



Z
awaré...( si je me souviens bien...)
Répondre
C


oui, je crois que c'est le mot : l'éphémère, n'est-ce pas ?


 



E
C'est ce que j'ai ressenti au Japon: cette acceptation de la perte, la joie du renouveau dans une paix profonde.Merci pour cette promenade dans tes mots parmi les fleurs .Douce soirée Carole
Répondre
C


Merci, Erato, de me dire que tu as ressenti cela au Japon, car c'était un texte pour mon fils "japonais".



A
Un souffle de tendresse parfumé de pollen, une pensée d'amour, le rose deviendra sépia, plus tard...
Répondre
C


Plus tard... s'"il" revient...



G
poésie, fleurs et ciel bleu, que demander de mieux..Bon week-end Carole
Répondre
C


Bon week-end à toi aussi.



J
"Acceptation de la perte, amour de la beauté qui fane", voila bien des choses auxquelles notre occident tapageur, rapide et superficiel n'est pas prêt. Oh combien dommage ! Joëlle
Répondre
C


C'est juste, et je partgae cette opinion, mais ces mots avaient aussi un sens personnel.



D
Bonjour Carole

Ce voyage littéraire en ce jardin dégage une paix et un calme que j'aime particulièrement
merci pour vos mots

Amicalement
Danielle
Répondre
C


Merci Danielle,


amicalement,


Carole