Grande roue

Publié le par Carole

grande-roue.jpg
 
On avait démonté la grande roue. Comme allumettes en boîtes on avait entassé les poutrelles, sur la remorque qui allait emporter ailleurs, plus loin, notre bel "Œil" de Nantes.
Rencontre étrange. On se disait que tout, châteaux de cartes, grandes roues ou merveilles, finit toujours ainsi, petit tas de quelque chose qu'on emporte sans gloire, par un soir gris souci, à l'ombre du temps qui tournoie.
Et aussi que, finalement, cela s'en va toujours se rebâtir, un peu plus loin, tout aussi haut, tout aussi beau, éternel mécano des possibles, à la lumière d'un matin revenu.
 
Qu'elle tourne ou qu'elle roule, en cercle ou en rectangle, c'est drôle comme elle s'obstine à faire symbole, cette roue de la foire d'automne. 
 

Publié dans Nantes

Commenter cet article

dalva 18/10/2014 13:33

Une grande roue toute plate, c'est intéressant. Ou comment faire d'un cercle un parallélépipède rectangle.

MARIE 18/10/2014 08:27

Etrange comme tout prend une dimension différente, le rêve terminé... la roue devient carré (rectangle en fait... mais carré sonnait tellement mieux)

mansfield 15/10/2014 19:29

Quand le rêve se promène! il est agréable de voir que cela peut être concret!

Gérard 14/10/2014 22:39

la roue change de forme géométrique

eva 14/10/2014 07:45

ah oui, rangée ainsi, je n'avais pas pensé à la grande roue !

Quichottine 13/10/2014 23:04

Tu fais un parallèle qui me fait réfléchir...
C'est vrai après tout.

La roue, tout un symbole...

Merci, Carole.
Passe une douce soirée.

Aloysia 13/10/2014 22:27

Ca alors ! Je ne savais pas qu'une grande roue pouvait ainsi se démonter... Mais comme tu écris bien ! J'aime beaucoup la phrase : "on se disait que tout... qui tournoie". Bravo encore.

les cafards 13/10/2014 21:06

la grande roue est à plat

flipperine 13/10/2014 17:50

et là on ne s'attend pas à voir une roue dans l'état qu'elle est dans le camion tout un art d'assembler ces morceaux

Miche 13/10/2014 11:37

Pour ceux qui sont du voyage, transhumance de la grande roue, c'est la joie de la marche vers de la nouvelle place...

Belle journée à toi Carole.

Anne-Marie 13/10/2014 10:04

Comme un lendemain en négatif d'un Noël étrange:la fête est terminée, les paquets fermés,emballés et le beau jouet trop bien rangé..

Loïc Roussain 13/10/2014 07:55

Le secret ? c'est "Coco-Bel'Oeil qui le détient !

Richard LEJEUNE 13/10/2014 07:49

Géométriquement interpellant !
Une roue qui, démontée, devient on ne peut plus rectiligne ...

Carole 13/10/2014 11:29



J'adore votre commentaire. Merci !


Mais quand on a joué petit au mécano, on n'est pas vraiment étonné.



almanito 13/10/2014 07:01

Elle semble si dérisoire, cette belle roue qui tourne et se refait sans cesse comme une vie, une fois repliée et rangée...dans sa boîte

Carole 13/10/2014 11:31



Spelndide commentaire. Meilleur que mon texte. Merci !



Cristophe 13/10/2014 06:41

Comment arrive t-on à ranger une roue dans un rectangle ? d:-)

Carole 13/10/2014 11:30



Excellente remarque. Il faut croire que tout finit toujours dans une boîte (nous aussi d'ailleurs...)



jill bill 13/10/2014 05:53

Un éternel recommencement pour elle aussi....

Hélène Carle 13/10/2014 02:41

Et tout l'imaginaire de l'enfant qui, dans sa tête, refait la grande roue juste en apercevant ces "allumettes" magiques.

Hélène*