Football

Publié le par Carole

football-copie-1
Janvier 2012- Vitrine - Angle de la rue Sainte-Catherine et du cours des Cinquante-Otages. Nantes.
 
J'admire ce  footballeur que sa belle foulée surhumaine, éclatante, indifférente au ballon posé à terre, emporte au-delà du terne reflet de nos vies, au-dessus du gris de nos rues.
Immobile et décapité ? Qu'importe puisqu'il court. 

Publié dans Nantes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
J'adore cette photo!
Totalement incongrue!
Comme l'image du football d'ailleurs!
Répondre
C


C'est incongru, oui, et pourtant la ville grise se reflète si bien dans cette vitrine rouge. C'est saisissant lorsqu'on marche dans ce quartier.


Bonne journée,


Carole



B
Au temps, suspends ton vol. Il y a du surréalisme dans cette vitrine et beaucoup de poésie. Comme l'a si bien signalé le premier commentaire, "qu'importe qu'il court" est d'une justesse telle que
le temps s'envole dans le silence qui suit. Just Fan
Répondre
C


Merci, Bruno, bonne journée à toi, et à bientôt !


Carole



E
belle idée,un maillot de l'OM au pays des canaris ;)
bonne journée
Répondre
C


Tu t'y connais ! 


Bonne journée à toi aussi.



N
J'adore les photos de vitrine et celle ci est particulièrement bien vue !! Quelle course !!
Répondre
C


Et immobile !! C'est une vitrine incroyable, je trouve.


Bonne journée,


Carole



A
Tu sais, j'ai croisé deux regards "insolites" qui me parlent profondément... Quelques mots pour vous deux, un peu plus tard. Anne
Répondre
A
Je pensais bien qu'il ne fallait pas trop courir pour garder toute sa tête. Merci profondément, Carole, pour ton regard
Répondre
C


Et merci à toi, Anne, de te pencher sur ce regard...



B
Une photo insolite, j'aime bien !
Répondre
E
En plus de la photo qui est insolite , ton commentaire est parfait , j'y adhère. Belle soirée
Répondre
M
C'est très beau. la photo et le texte qui l'accompagne.
Qu'importe puisqu'il court...quelle belle devise !
Répondre
C


Merci, Monisa, et bonne journée à toi,


Carole