Folle d'Orphée

Publié le par Carole

orphee.jpg
Palais des Congrès de Nantes - 28 janvier 2015 - Inauguration de la Folle Journée 2015
 
 
Aujourd'hui,
Mes amis,
Folle Journée
Jour d'Orphée,
Une pause
S'impose,
Un point d'orgue
Sur ce blog,
Un sourire
D'Eurydice.
 
folle-journee-2015.jpg
 
 Car de gigue
En chaconne
La musique
Sera bonne.
 

 

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Ah... Orphée... Rêve supérieur... Jonas
Répondre
E
oh ! alors j'espère que ta journée a été bonne ! Je t'envie !
Répondre
C


ça dure plusieurs jours en fait. C'est retransmis sur France-Musique et sur Arte aussi.



J
De quoi ravir tous les sens ! Profite bien. Amitiés. Joëlle
Répondre
M
Danser sur tes mots, quel bon moment de détente et d'euphorie!
Répondre
N
Que violons et percussions
Te racontent les passions.
** )
Répondre
M
Le thème d'Orphée... Je ne connais que celui de Marcel Camus et celui de Cocteau. Il me fascine comme me fascine l'interdiction pour lui de regarder son amoureuse à un certain moment. Et aussi le
thème du miroir chez Cocteau
Bon congé, Carole!
Répondre
L
Tes photos nous livrent le bonheur qu'Orphée, ce jour-là, te dispensa. Un bonheur bleu et rose.

Lorraine
Répondre
Y
Ma famille qui elle se trouve à Nantes, j'espère qu'elle va profiter de ces remarquables journées !
Bonne écoute !
Répondre
C


Merci, Yanis. Hélas, c'est fini maintenant.



F
c'est bien joli
Répondre
L
Nous nous y croiserons, peut-être
Répondre
P
Un bien joli billet d'excuse. :)
Répondre
A
Alors, belle promenade sur les Champs Elysées de préférence !;) Notre coeur, le choeur des âmes apaisées, t'accompagne !
Répondre
M
Qu'elle chance !
Profitez bien de ce temps heureux qui est offert .
Répondre
Q
Profite bien de cette folle journée. :)
Répondre
R
Et comme les années précédentes, nous vos cousins d'Outre-Quiévrain, vous y accompagnerons grâce à France Musique ...
Répondre
A
Bonne pause Carole, nous, on t'attend...
Répondre
J
Sur une musique du 17, 18 ième, mot que je découvre chaconne... des folles journées dans le bon sens, on en redemande... merci Carole !
Répondre