Un bouquet

Publié le par Carole

jonquille5.jpg
 
 
      Chaque année, c'est la même surprise. 
    Et comme chaque année, je m'interroge : comment ai-je pu ne pas voir ? Comment ai-je pu ne pas savoir ? Comment ai-je pu oublier de les attendre ?
     Etait-ce la tempête qui m'avait rendue si distraite ? Ou bien ce ciel bas assoupi qui avait écrasé sur mes yeux ses paupières lourdes de tortue grise ? 
    Je ne les avais pas vues traçant leurs chemins de vie sous l'amas des feuilles mortes, lançant leurs tiges comme des ailes vers les nids du printemps. Non, je n'avais pas vu pointer dans la boue de janvier leurs tendres oreilles vertes, je n'avais pas vu s'allumer dans l'ombre la flamme pure de leur regard.
 
     Voilà que ce matin elles ont éclaté au premier soleil.
    Voilà qu'elles étaient là soudain, devant moi, sonnant la diane dans leurs petites trompettes d'or...
... les jonquilles, les fleurs de narcisse, le grand bouquet précoce que le printemps dépose chaque année dans mon jardin d'hiver.
     Pour mon anniversaire.
 
 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Une année de plus, mais la plume toujours aussi légère !
Répondre
M
J'aime ces fleurs qui se font discrètes jusqu'au jour où elles éclosent dans toute la beauté de ces jaunes d'or !
Répondre
F
COUCOU!!!! BISOUS FAN
Répondre
A
Surprise que je partage parfois lorsque je suis à la campagne. Ne se peut-il que dans la nuit, une main magique ne fasse se dévoiler les fleurs pour nous surprendre ? Qui sait ?
Répondre
C
Mince! j'arrive presque trop tard pour de souhaiter un bon anniversaire! Bises virtuelles mais du fond du coeur!
Répondre
Z
Bel anniversaire Carole
Répondre
M
Des jonquilles, déjà quelle chance tu as, pour te saluer en ce jour particulier! Je ne doute pas que ce soit un moment fabuleux, je me joins aux autres pour te souhaiter un excellent anniversaire!
Répondre
O
Je te souhaite un très bon anniversaire: elles ont poussé plus vite pour te fêter!
Répondre
L
Bon anniversaire Carole, et merci de partager ces premières jonquilles (je les adore)
Répondre
G
Bon anniversaire Carole...je t'offre mon lotus de ce jour.
Répondre
C


Je le reçois volontiers, il est si beau. Merci.



N
Un air lumineux sorti de ces petits cors, fleuris à point pour te fêter. Bon anniversaire!
Répondre
E
Bon anniversaire Carole, un présent magnifique celui du don de la nature, la rousinette qui , bientôt , va égayer les bois et les prairies. Une fleur qui annonce le printemps et fait sourire.
Belle journée, bises Carole
Répondre
A
Quel beau, quel heureux cadeau d'anniversaire, chère Carole. Ces jonquilles, ces narcisses! Venus par leur chemin de terre, grignotant l'heure, jouant des coudes même de nuit, pour poindre là, sans
que tu y penses, et te remplir d'émotion. Comme c'est beau, la vie!

Bon anniversaire, je t'embrasse,
Lorraine
Répondre
C


Merci Lorraine. C'est bien ce que murmuraient les jonquilles : "c'est beau très beau si beau la vie qui recommence et ne meurt jamais."



M
Bel anniversaire Carole et de belles inspirations et rencontres!un petit poème que je vous offre:

"J'écoute la musique en silence
j'entends le silence à tue tête
pendant que l'eau tiède coule
sur ma peau nue, matinale.
La pluie ruisselle le long des carreaux!
le ciel tombe sur le village
en ce premier jour d'hiver recouvrant
les toits d'éternité!
l'immensité sur le fleuve
qui continue son chemin
inonde les berges jusqu'à ras bord.
L'énergie descend au sous- sol,
pour sommeiller et nourrir
les racines avec vigueur.
Et alors que tout semblera mort
un matin, rejailliront les bourgeons de vie.
Le mouvement éternel du jour et de la nuit,
de la vie , de la mort,
nous fait vivre le rythme ininterrompu
de l'univers.
pourquoi se lamenter?
Chante plutôt sous l'eau qui inonde ton visage
de ses milliers de gouttelettes de cristal.
Rit à coeur ouvert sous cette vie sans cesse renouvelée!
genoux à terre devant tant de grandeur!"
Répondre
C


Merci Mireille pour ce très beau cadeau. Je me sens en accord avec ce poème. L'éternité est tout près de nous. Merci encore.



D
Très précoces non ?
De ma fenêtre, dans une cour, je peux voir un arbre avec des fleurs roses.
Répondre
C


Précoces tout de même. Mai je suis en Loire-Atlantique, où le climat est doux (et bien arrosé).



P
Et bon anniversaire, bien sûr :-)
Répondre
C


Merci !



P
Déjà !!!
Répondre
C


Oui !



R
Pour votre anniversaire, Carole - que je vous souhaite bel - c'est vous qui me faites un cadeau, rare : une expression dont j'ignorais jusqu'à l'existence.
Et quant à son origine ???
J'ai dû fouiller le Net pour comprendre ce que Diane venait faire dans votre jardin ... sémantique.

Merci à vous !
Répondre
C


ne cherchez pas si loin, c'est chez Baudelaire... "Le crépuscule du matin" : "La diane chantait dans la cour des casernes". C'était une allusion...



O
bon anniversaire !!!!!
Répondre
E
mais ce n'est pas le printemps, n'est ce pas un peu inquiétant ?
Répondre
C


Et c'est toi qui me trouves pessimiste ? J'habite sur la côte atlantique (enfin, tout près...). Il y a des palmiers dans les jardins, ici, au moins depuis les cap-horniers.



A
La preuve qu'il ne faut jamais désespérer, les lanternes du printemps sont déjà là!
Bon anniversaire Carole, sonné et fêté sur les notes de ces "petites trompettes d'or".
Répondre
C


Merci !


Un petit coup de trompe qui réveille. Tant pis pour l'année de plus !



A
Pas possible, tu as déjà des jonquilles!Quelle chance alors d'être née à cette période-ci, quand le printemps sort à peine de sa torpeur, de recevoir en cadeau ce cadeau de la nature...
Bon anniversaire Carole!
Répondre
C


Merci Anne-Marie. C'est une espèce précoce. Mais elles sont tout de même arrivées tôt cette année, mes petites jonquilles.



J
Alors belle journée à toi Carole avec des bouquets d'attention de toute part
Répondre
J
Pour ton anniversaire, alors heureux jour Carole ! Bises, jil
Répondre