Espérance, patience et persévérance

Publié le par Carole

Aujourd'hui, un petit conte. De rues et de vertus, de mots qui passent et qui racontent.
 
Au début était Espérance, la douce, la céleste, la toute bleue, qui rêve dans le ciel, que les nuages entraînent :
 
espérance 2
 
Hélas ! La vie la dure vie étant ce qu'elle doit bien se résigner à être, Espérance pâlit, Espérance gémit. Il fallut lui adjoindre Patience. Patience la fidèle, Patience la toute bonne, l'ange qui veille et qui console :
 
patience 2
 
Mais la vie l'âpre vie étant décidément ce qu'elle s'acharne à être, Patience s'usait vite, Patience s'épuisait, et l'on dut embaucher pour l'aider la rude Persévérance. Persévérance la douloureuse et la crucifiée, Persévérance la rugueuse la lutteuse la courageuse, qui toujours se redresse et toujours ressuscite :
 
persévérance 2
 
Alors, s'appuyant sur l'aile blanche de Patience et sur la large épaule de Persévérance, Espérance put vraiment commencer à grandir, à bourgeonner et à feuillir, à surgeonner et à multiplier :
 
 esperance-3.jpg
 
Ainsi put enfin naître Réussite. Qui jamais ne brilla, jamais ne bling-blingua. Modeste Réussite, haute et solide mais déjà prête à s'effacer. Perchée comme un vrai nid au sommet de la haie pour que puissent à leur jour s'envoler dans le vent les lendemains qui chantent :
 
reussite.jpg
 
 
J'ai aimé parcourir ces rues humbles et tranquilles, à l'écart de la ville, ces rues calmes et bavardes contant la vieille histoire d'Espérance, de Patience et de Persévérance, lentes vertus du Temps, qui s'en vont leur chemin au rythme de la Vie.
Si souvent nous bousculent Impatience et Urgence, dans les décombres du Présent, que nous pourrions les oublier, tandis que nous courons, exténués, affolés, déjà vaincus.

 

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La magie mysérie 16/05/2014 14:30

C'est vrai qu'on l'aime bien "la petite fille Espérance".

erato 14/05/2014 16:44

Un joli conte bien sage qui a pris naissance du regard attardé sur les plaques de rues .
Nous avons bien besoin de toutes ces " vertus " bousculées parfois par des cailloux au milieu du chemin.
Belle journée Carole

dalva 13/05/2014 21:38

Quels jolis noms pour ces rues à l'écart de la ville. Tellement mieux que des noms d'inconnus.

Gérard 12/05/2014 21:53

...et carrefour de l'imprudence...pour certains

M'amzelle Jeanne 11/05/2014 10:43

J'ai toujours été impatiente dans ma vie..cela ne pas jamais aidé.. Avec bonheur dans ce temps de vieillesse je progresse!
J'aime beaucoup les moments de réflexions que tu nous propose.
Merci

zadddie 11/05/2014 02:35

c'est joli ce que tu écris...
la patience n'est hélas pas mon fort....mais j'apprends..

Carole 11/05/2014 22:50



Moi non plus, pas très patiente... mais j'espère, avec de la persévérance, y atteindre un jour...



Jonas D. 09/05/2014 22:47

Promenade de métal bleu tracée de rêves incolores.

mansfield 09/05/2014 16:59

Comme cette analyse de nos bouillonnements au détour des noms de rue est poétique, un bon moment de lecture, merci Carole!

old nut 09/05/2014 15:47

Un joli montage qui a du te demander patience et persévérance et un brin de réussite

Carole 10/05/2014 23:37



Espérance avait aussi sa place.



Anne-Marie 09/05/2014 14:43

Dans mon quartier, il y a des noms de rues qui t'inspireraient sans doute de bien jolis mots:rue de la Liberté, rue de l'Union, rue de la Concorde, rue de l'Avenir, rue de l'Alliance...

Lorraine 09/05/2014 09:46

Ce conte en images et en mots tisse vraiment le chemin des Vertus, celles qui aident l'homme à poursuivre sa route parfois ténébreuse. Chaque ville, je crois, possède ainsi son petit coin
d'encouragements, en un croisillon de rues qui se complètent. Merci, chère Carole, pour ce billet poétique et perspicace.
Lorraine

cafardages 09/05/2014 09:17

la réussite est plutôt difficile à trouver ! Bizzz des Caphys

Carole 09/05/2014 22:52



Oui, bien cachée dans sa haie. Mais ça pousse, tout ça.



almanito 09/05/2014 09:08

La réussite du bonheur ne peut s'accomplir dans le présent, Impatience n'a jamais aidé personne...
Une vie est nécessaire pour trouver cette Réussite sereine et pudique cachée sous les feuillages, même si parfois Patience pâlit, même si souvent Persévérance prend des coups,Espérance se décline
toujours sur fond bleu avec toi.
Je suis émerveillée par ces mots si bien adaptés aux images, quel beau conte!

jill bill 09/05/2014 01:21

Et dieu sait qu'il en faut de ces mots dans la vie.... pour réussir ! Merci Carole

flipperine 09/05/2014 01:20

La vie c'est tout ce programme pas tjs évident à réaliser