Regarder

Publié le par Carole

enfer-3.jpg
 
Que l'enfer nous attende au bout de la rue, n'en doutez pas.
Quant au paradis, il nous attend lui aussi...
A l'autre bout... 
 
accueil.jpg
 
Et le monde est entre les deux, le monde entier, et la vie qui frémit, toute la vie, avec ses arbres et ses rivières, avec ses maisons et ses rues, ses promesses et ses deuils, et ses enfants qui rêvent et ses amants qui pleurent. Et vous qui allez, tout simplement, vous qui marchez les yeux ouverts - dans ce monde où tout vibre, dans ce monde où tout crie, vous qui avez sur terre un petit bout de route à faire, une ou deux rues à traverser peut-être, un voyage si bref, et pourtant si étrange,
ne passez pas
sans regarder
votre mince chemin
de vivant.

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
les deux photos sont amusantes .. et la musique, je craque
bises
Répondre
C


C'était - forcément - la "Création" - car chaque jour le monde se "recrée", me semble-t-il, sous nos regards qui l'admirent.



L
Que l'on traverse tout droit ou de biais, on arrive toujours au bout de la route...Quant à choisir l'Enfer ou le Ciel?...Qui est libre de choisir vraiment? Il suffit d'un caillou pour qu'un enfant
tombe, qu'un adolescent trébuche. Qui sait s'il se relèvera? Quelqu'un l'aidera peut-être. Je le souhaite. Mais est-ce sûr?...
Répondre
V
un précepte à suivre ;-)
Répondre
C


J'espère que ce n'est pas un précepte "autoritaire" - juste une invitation ?



C
Chemin de vie que j'aime tant parce que la Camarde me sourit...
Pas méchante, juste là, tapie, me rappelant que certaines vies sont plus fragiles que d'autres...
Mais les beautés de la vie, ses laideurs aussi, sont un cadeau tout au long de la route.
Ce chemin m'a permis de rencontrer tes mots, ta poésie, ta prose magnifiques et j'en suis ravie!
J'aime beaucoup tes photos aussi.
Bonne soirée, amitiés
Cendrine
Répondre
C


Cendrine, je sais que tu souffres beaucoup. Profite du repos que te donnera ta "pause" de blogueuse pour reprendre des forces. Je suis de tout coeur avec toi.



M
Oups! Excuse-moi Carole. Je crois que je devrais repartir en vacances. Je n'en ai pas eu assez! :)
Bon dimanche
A bientôt
Martine
Répondre
G
pas la peine d'enfer un plat !!!!
Répondre
C


part à dix, pourquoi pas ?



M
Goûter la vie, indispensable, mais tout va tellement vite aujourd'hui! Merci Carole, bon dimanche.
Répondre
C


Oui, c'est parfois impossible. Merci, Mansfield.



@
Pas de paradis, ni d'enfer, juste des jours que nous remplissons du mieux que nous pouvons...
@.
Répondre
C


Oui, peu de chose, mais c'est notre univers. Merci, Annie.



J
Combien de personnes ai-je accompagnées qui n'avaient jamais ouvert les yeux avant de quitter ce monde ! J'aime ton texte qui réveille les consciences. Belle journée à toi Carole. Amitié. Joëlle
Répondre
C


C'est très juste, ce que tu écris là. Est-ce pour avoir fait ce constat que tu as voulu devenir photographe ? 



M
Bonjour Solange

a mon humble avis l'enfer est sur terre. Quant au paradis...
ma foi, on louvoie au mieux, entre les gouttes, en s'accrochant à un rayon de soleil chaque fois que possible
Bonne journée Solange
Martine
Répondre
C


Moi, c'est Carole, mais je suis tout de même d'accord avec toi. Et j'aime beaucoup ce prénom, Solange, que portait mon adorable grand-mère. Merci pour ton com.



M
Oh que j'aime ce texte qui exprime si bien la vie, espoirs et desespoirs et puis espoirs encore !!
Tu es venue me voir et je te découvre avec un grand plaisir.
A une autre fois !
Biz de Jeanne
Répondre
C


Merci, Jeanne, à bientôt alors.



Z
Magnifique texte, encore une fois
Sinon, il me semble que c'est un circuit fermé, ce parcours
Répondre
C


Circuit fermé la vie, mais tant de choses, tant de choses à voir à l'intérieur...



H
Enfer, Paradis, créer un milieu, c'est peut-être ce pour quoi nous sommes entre les deux?

Hélène*
Répondre
C


Le créer, ou simplement s'y tenir, pour déguster le monde, tel qu'il est ? 



J
Tu as raison, ni l'enfer ni le paradis... Un beau "bazaar" tout de même que la vie avec tout ce dont elle est faite.... Merci Carole, bonne nuit !
Répondre
C


Oh oui, c'est le "bazaar", et le diable s'en réjouit... mais la porte du paradis s'ouvre encore...