Disparaître

Publié le par Carole

disparaitre-2.jpg
 
Dans la rue, soudain, l'autre jour, cette troublante invitation.
Ces membres de plastique épars sous le rideau baissé.
Et, surtout,
cet index pointé
vers la fissure qui s'élargit,
vers la faille où grandit le vide,
sur le chemin familier...

Publié dans Fables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Cette photo est insolite comme un lecteur l'a écrit, philosophique aussi peut être. Ma préférence va à l'insolite.
Répondre
C


L'insolite, c'est toujours un peu philosophique, puisque cela suppose qu'on remarque et qu'on aime ce petit pas de côté qui nous écarte des normes et des habitudes.



R
Le retour après six semaines d'absence de la blogosphère : toujours le même plaisir et de vous lire et d'admirer vos clichés qui portent un regard tout autre sur la quotidienneté de vos concitoyens
nantais.

Je suis et reste admirateur inconditionnel ...
Répondre
V
Tu as juste saisi le détail qui intrigue... Bravo !
Répondre
C
Plus prosaïquement peut-être, une invitation au balayeur qui n'a pas bien fait son travail : il reste des mégots !
Répondre
N
Il me semble que mon commentaire précédent n'a pas été pris en compte... Je voulais passer te voir et te relire ! Promis, je m'y remets sérieusement ^^

Bises, bonne nuit !
Nais'
Répondre
N
Bonsoir Carole,
J'espère que tu vas bien, depuis tout ce temps ! J'ai hâte de te relire, j'ai de quoi me rattraper ^^
Cette photo me plaît, et m'effraie en même temps... Tu es douée !

Bises, bonne nuit
Nais' (la revenante)
Répondre
C


Bonjour Naïs. Je suis revie de te retrouver. Je réponds un peu tard car je me suis absentée quelques jours. A bientôt.



A
Etre ou paraitre, individu de chair de sang et de sentiments ou mannequin dans la vitrine....
Etre ou disparaitre!
Répondre
N
Ronron.
Cet écran qui ne laisse apparaître que les pieds, me fait penser - pourtant aucun rapport, à la retransmission sur Arte dans la nuit de dimanche - de la magnifique interprétation du "Rossignol et
autres contes" de Stavinsky donnée à l'opéra de Lyon. A voir, et à revoir...:)
Répondre
C


Merci pour l'information !



F
Photo insolite!!je me demande si le "disparaître" est rajoutée sur cette photo pour la rendre encore plus insolite!! BISOUS FAN
Répondre
A
Un vrai cauchemar, ce doigt montre la faille qui va s'agrandir pour faire chavirer tout un monde dans le néant...
Répondre
C


Tout un monde : tu es encore plus pessimiste que moi, alors ?



J
Une liquidation totale... Ainsi va la vie dans tous les domaines, suivant la matière, il en reste peu ou pas de trace.... Merci, jill
Répondre
M
un peu angoissant..
pourtant, tout disparaitra pour renaître mieux !!
Répondre